Entrez un mot-clé
Atmosphère
Atmosphère


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : La neige arctique : une source biologique d'oxydes d'azote au coeur même de l'hiver polaire ? / L'air et l'eau, deux fluides essentiels /

Sites Internet et articles / Corrélats /


Structure verticale de l'atmosphère
L’atmosphère constitue l’un des trois compartiments essentiels de l’écosphère (pour mémoire, les deux autres étant la lithosphère et l’hydrosphère).


L’atmosphère terrestre actuelle est constituée par une série de couches gazeuses dont la seule, assez dense pour permettre la vie aérobie, porte le nom de troposphère.

L’air est encore assez dense vers 80 km d’altitude pour que l’atmosphère soit éclairée par le soleil, autrement dit que la notion de jour et de nuit soit encore perceptible.

L’air est encore présent en quantité suffisante vers 150 km d’altitude pour qu’il s’oppose suffisamment à la rentrée d’objets (météores, vaisseaux spatiaux ou satellites) pour que ceux-ci deviennent incandescents du fait de leur frottement sur les molécules gazeuses. Si leur angle de rentrée dans l’atmosphère est trop incident, ces objets se consument et sont détruits.

La structure et les propriétés physiques de l’atmosphère conditionnent les caractéristiques du flux solaire. De nombreuses radiations, incompatibles avec la vie terrestre, sont arrêtées par l’ionosphère, la magnétosphère, puis par la couche d’ozone située vers la tropopause, c’est-à-dire à la limite entre la troposphère et la stratosphère.

Une partie importante des photons ou des infrarouges en provenance du soleil sont réfléchis, réfractés ou absorbés par l’air et la vapeur d’eau qu’il contient. Ces échanges thermiques ou photiques vont largement conditionner les climats terrestres, la direction ou la force des vents, ceux des courants marins, etc.


C’est dans la troposphère, dont les mouvements des masses d’air sont très intenses, tant horizontalement que verticalement, que se produisent l’ensemble des phénomènes météorologiques.




C’est aussi dans la troposphère qu’on peut observer des formations nuageuses.

La circulation des masses d'air en latitude et en altitude
dans la troposphère


Pour expliquer la relative stabilité de la circulation générale dans l’atmosphère, au moins pendant une saison donnée, la direction préférentielle des vents sur certains territoires, la position des jets d’altitude, le positionnement et le déplacement des anticyclones et des dépressions, etc. différents météorologistes dont Hadley, dès 1735, firent l’hypothèse de l’existence de cellules atmosphériques.

Les trois cellules théoriques, polaire, de Ferrel et de Hadley sont tout à fait compatibles avec les observations que l’on fait des conséquences de leur existence à la surface du sol comme l’existence des hautes pressions polaires ou subtropicales (comme l’anticyclone des Açores), les alizés, les basses pressions des fronts polaires austraux ou boréaux, etc.

C’est à la faveur des forts courants ascendants dans la région équatoriale (convergence équatoriale) que des échanges entre l’atmosphère boréale et l’atmosphère australe peuvent se faire. C’est ainsi que des polluants émis par les pays industrialisés peuvent se retrouver sur les glaces antarctiques. C’est probablement à ce niveau, davantage peut-être au niveau des fronts polaires que les polluants « trouant » la couche d’ozone sont entraînés dans la haute atmosphère.

En ce qui concerne ce trou dans la couche d’ozone, l’existence (probable, possible ?) d’un vortex polaire, du fait de la rotation de la Terre, peut aussi expliquer pourquoi le trou dans la couche d’ozone se manifeste d’abord dans les zones polaires.




Un site Internet sur la météorologie, l'astronomie, etc. : http://www.astrosurf.org/luxorion/menu-meteo.htm

Ce site dédié à l'astronomie comporte plus d'une centaine de dossiers très bien documentés (Astronomie, Météorologie, Thermodynamique, Physique du chaos, Physique de l'atmosphère, etc.) ainsi que de très nombreuses photographies satellitaires...

Une couche gazeuse, l'atmosphère : http://progsystem.fr/atmos.htm

Pollution atmosphérique : http://www.chu-rouen.fr/cap/stc/stcfbultox.html

ATMOSPHÈRE ET CHANGEMENT CLIMATIQUE :
http://www.inra.fr/dpenv/cr.htm#atmo

La haute atmosphère et les processus stratosphériques :
http://www.atmosphere.mpg.de/enid/3403db98488b910e07661a622649b535,55a304092d09/211.html

L'atmosphère :
http://www.u-picardie.fr/~beaucham/mbg6/atmos.htm

Informations sur le système climatique :
http://www.atmosphere.mpg.de/enid/3403db98488b910e07661a622649b535,55a304092d09/1hx.html

L'ozone stratosphérique : http://www.arehn.asso.fr/dossiers/ozone/ozone.php

Fiche technique : Les composés qui détruisent l'ozone :
http://www.space.gc.ca/asc/fr/jeunes_educateurs/educateurs/ressources/dossiers/scisat/6annee-fiche-detruire.asp

Les polluants de l'air : http://cesifs.emse.fr/BULLES/FAYS.20000215/air/presentair.html




[Corrélats : Atmosphère primitive / Notion de biosphère / Hypothèse de Gaïa / Circulation atmosphérique / Les aurores boréales / Anticyclones / Alizés / L'éolien / Nuages / Foudre / L'ozone / L'oxygène / L'azote / L'air / Le soufre / Cycle de l'eau / Cycle du carbone / Climats / L'effet de serre / Aéroréfrigérants / Volcanisme / Bilan radiatif / Flux solaire / Albédo / L'évapotranspiration / Pollutions / Lichens / Développement durable / Inversion / Réchauffement / Gaz carbonique / Photosynthèse / Autotrophes / Nutrition des plantes / Relations trophiques / Humus / Écologie microbienne / Études d'impact / Pluies acides / CFC / Facteurs d'ambiance / ...]

Retour