Entrez un mot-clé
Bioluminescence
Bioluminescence


Une femelle de lampyre ou ver luisant (Lampyris noctiluca)
Un certain nombre d'animaux : des poissons, des vers, des méduses, des insectes, etc., mais aussi des protozoaires et des bactéries sont capables de produire de la lumière. Ce phénomène porte le nom de bioluminescence ou photogenèse.


La lumière produite l'est à la suite d'une réaction enzymatique au cours de laquelle une protéine : la luciférine, en présence d'ATP et d'oxygène est oxydée en oxyluciférine. Cette réaction est catalysée par une enzyme : la luciférase. La production de lumière a lieu au cours de la réaction d'oxydation.

Au fur et à mesure que l'oxyluciférine est produite, la photogenèse baisse d'intensité jusqu'à s'arrêter.

Les émissions lumineuses peuvent être produites dans des organes appelés photophores. Ces cellules sont composées d'un réflecteur, de cellules très élaborées formant des couches pigmentaires, de cellules glandulaires et des bâtonnets qui orientent la lumière vers une grosse cellule unique qui joue le rôle de cristallin.

Les Euphausiacés (krill), divers Protozoaires et certaines Méduses (Aequora) possèdent des photophores. C'est aussi le cas de diverses espèces d'insectes dont le ver luisant ou lampyre et la luciole.

Les émissions lumineuses peuvent être produites hors d'une cellule. Dans ce cas, les substances responsables de la production de lumière sont émises dans l'eau de mer. C'est leur mélange qui provoque un nuage lumineux.

Divers Ostracodes (Cyprinida), des Copépodes (Metridia lucens) produisent de tels types de phénomènes de luminescence. Chez des protozoaires comme les noctiluques, la bioluminescence est produite au moment où l'organisme se trouve au contact de l'oxygène de l'air. C'est la raison qui fait que cette bioluminescence s'observe à la côte, pendant la nuit, au niveau des déferlantes des vagues ou bien dans le sillage de l'hélice du bateau quand on navigue au large.

Dans un certain nombre de cas, ce sont des bactéries présentes dans l'organisme qui sont responsables des émissions lumineuses.Ce type de bioluminescence s'observe surtout chez divers poissons des grands fonds ainsi que chez des Céphalopodes.

Il arrive aussi, quand on se promène la nuit, de trouver des morceaux de bois pourrissant, plus ou moins volumineux, jusqu'à des troncs entiers, parfois encore sur pied et qui produisent une telle bioluminescence. Celle-ci est probablement due à des bactéries.

On ne sait pas toujours exactement à quoi sert la bioluminescence chez certains animaux… si ce n'est pour être vus, puisque ça n'est certainement pas pour voir.

Chez les lampyres ou les lucioles, chez divers organismes marins, la bioluminescence est un signal qui permet aux partenaires sexuels de se retrouver et soit de copuler, pour les insectes, soit, chez les poissons, les vers, les cœlentérés, etc. d'émettre, à peu près au même endroit, les œufs et la semence qui les fécondera.

Chez les poissons et les céphalopodes abyssaux, les organes bioluminescents jouent le rôle de leurre pour des proies qui, quand elles tentent de s'en emparer après s'en être approché, se font saisir et dévorer.

J'ignore à quoi sert la bioluminescence des noctiluques ou celle des bactéries dans les troncs d'arbres qui pourrissent. Je serai ravi de l'apprendre. En attendant, je crois encore aux fées et aux korrigans que je rencontre volontiers puisqu'ils hantent encore nuitamment nos campagnes bretonnes.




Pour tout savoir sur les phénomènes de bioluminescence :
http://nicolem.chez.tiscali.fr/pg_biolum/chap1.html

Les phénomènes de bioluminescence sont utilisés, par exemple en hygiène alimentaire, pour caractériser l'activité ATPasique des bactéries. Cette activité est mise en évidence instantanément par des phénomènes de bioluminescence. Divers procédés sont déjà sur le marché.

Pour en savoir plus : APPLICATIONS DE LA BIOLUMINESCENCE BACTÉRIENNE À LA MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE : UN OUTIL D'AVENIR :
http://www.cbb-developpement.com/00/.%5C15%5C1590.htm

ou sur un autre site en hygiène alimentaire :
http://www.liste-hygiene.org/index.html




[ Corrélats : La reproduction chez les animaux / ...]

Retour