Entrez un mot-clé
Blaireau
Blaireau


Le blaireau est un animal plutôt nocturne, discret et de ce fait, difficile à observer, même avec un appareil de vision nocturne.


Bien des aspects de sa biologie restent mal connus. Certes, cet animal laisse des traces. L'analyse de ses laissées ou de soncontenu stomacal renseigne sur son régime alimentaire (composé davantage d'insectes, de micromammifères, de fruits etde bulbes que de gibier). Des observations près de son terrier permettent d'apprécierses mœurs nuptiales ou parentales. Globalement pourtant, le blaireau reste un inconnu ce qui n'empêche pas les chasseurset notre nouvelle Ministre de l'environnement (ah bon !) de le considérer comme nuisible (pour qui et pourquoi ?).

En cinquante années d'observations, je n'ai jamais rencontré un chasseur, qui pourtant sait tout sur le blaireau, la martre ou le putois,faire l'effort de connaître cet animal sur son terrain autrement qu'en l'empoisonnant ou en le déterrant avec souvent beaucoup decruauté.

J'ai souvent remarqué d'ailleurs que la cruauté du chasseur était directement proportionnelle à la peur qu'il éprouvait pour une espèce animale et que la peur qu'il éprouvait était directement proportionnelle à l'ignorance crasse qu'il avait pour cette espèce et pour la faune en général. De là à conclure que la cruauté est une fonction de l'ignorance, c'est un pas que je franchis sans aucune réserve, même cynégétique.

Cette remarque ne vaut d'ailleurs pas que pour la cruauté vis-à-vis des animaux, elle vaut pour tous les bourreaux, d'enfants, de prisonniers, d'immigrés, de racailles diverses, banlieusardes et variées et plus largement pour tous ceux qui n'ont d'empathie que pour eux-mêmes et encore,... sauf s'ils sont beurrés ou cocus. Chasse, tradition, beuverie, violence conjugale, inceste, pédophilie et autres joyeusetés... font un excellent programme pour une vie bien remplie.

J'aurais pourtant tendance à croire, au vu de ce que j'ai observé, que le blaireau participe pleinement à labiodiversité et mérite un meilleur statut... simplement, sans qu'il soit nécessaire de le voir comme le nuisible qu'il n'est pas,non plus comme un précieux auxiliaire des forestiers ou des agriculteurs, qu'il n'est pas davantage. Une vision strictementanthropomorphique des animaux est totalement réductrice et tout à fait dépassée (au moins autant que la sus-nommée Ministreah-bon ! : Bachelot, qu'on ne peut prendre qu'en grippe et qui n'a de ministre que l'alibi et de l'écologie que l'ignorance... De la santé pareillement et de tout autre charge qu'on lui confiera, évidemment.)




Le blaireau :
http://www.univers-nature.com/dossiers/blaireau.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Blaireau

http://ecologie.nature.fr/pages/mammiferes/blaireau.htm

http://fichesanimales.ifrance.com/fichesanimales/fiches%20animales/blaireau.htm

http://www.roc.asso.fr/protection-faune/blaireau.html






[ Corrélats : Mammifères / Carnivores / ...]

Retour