Entrez un mot-clé
Crucifères ou Brassicales
Crucifères ou Brassicales


Monnaie-du-Pape (Lunaria annua)
Les crucifères forment une vaste famille de plantes herbacées annuelles, bisannuelles ou vivaces, à feuilles alternes.


Les fleurs sont généralement groupées en corymbe ou en grappe. Elles possèdent quatre sépales, quatre pétales séparés et six étamines. Le fruit est une silique (ou une silicule) et est souvent présent sur la plante en même temps que la fleur.

Les crucifères comportent plus de 2000 espèces en 230 genres, essentiellement dans les régions tempérées de l'hémisphère nord. De très nombreuses crucifères sont alimentaires et sont utilisées comme légumes (choux, navets, radis, cresson…). Certaines d’entre elles élaborent différentes substances soufrées (sévenols) qui leur donnent un goût piquant (radis, raifort, moutardes…). D’autres produisent des huiles comestibles (colza, navette) ou non (caméline ; cette huile possède des propriétés siccatives, c’est-à-dire qu’elle durcit à l’air). Beaucoup de crucifères sont fourragères (choux, raves, navettes…), d’autres sont utilisées comme plantes ornementales (cardamines, giroflées, cransons, alysses, arabettes, lunaires …)

Alliaire officinale (Alliaria petiolata)
Cardamine des près (Cardamine pratensis)


Violier (Mathiola sinuata)
Giroflée (Cheiranthus cheiri)
Cardamine à sept feuilles (Cardamine heptaphylla)
Cette espèce est caractéristique des habitats ombragés dont les sols sont riches en bases échangeables, à pH neutre ou légèrement basique. C'est une plante dite neutrocalcicole.

Rien de bien étonnant donc qu'elle accompagne souvent les hêtres particulièrement sur les ubacs montagnards.
Coquillier ou roquette arctique (Cakile edentula)
Mer de Barents / Juillet 2009
À l'instar de la roquette-de-mer ou Cakile maritima, la roquette arctique est une plante pionnière qui supporte à la fois les embruns salés, l'instabilité des sols des plages, les vents violents et les froids terribles des bords de l'océan glacial arctique...
Cranson arctique (Cochlearia fenestrata arctica)
Mer de Barents / Juillet 2009
Cochlearia fenestra arctica est un des autres noms de Cochlearia officinalis arctica ou cranson officinal arctique. Le nom anglais de cette plante est scorbut-grass. La raison est que ses feuilles sont très riches en vitamine C et que les marins qui naviguaient dans les régions arctiques avaient l’habitude d’en consommer pour prévenir les attaques de scorbut.

On trouve cette plante halophile plutôt au bord de la mer, mais depuis que l’on sale les routes en hiver, cette plante a beaucoup étendu son aire de répartition.
Tabouret des champs (Thlaspi arvense)
Le tabouret des champs ou herbe-aux-écus est une adventice des friches et des champs cultivés. C’est une petite plante annuelle, d’odeur fétide qui se remarque davantage quand elle est fanée que quand elle est fleurie, pour la raison principalement que les silicules qui la recouvrent sont assez remarquables. Ce sont ces fruits qu’on a comparé aux écus qui lui valent son nom.
Cardamine amère (Cardamine amara)
 
  


La culture des choux : clic


Brassicacées :
http://plantes.sauvages.free.fr/pages_familles/brassicacees_.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Brassicaceae
http://bioeco.free.fr/photos/familles/brassicc.htm

Familles de plantes à fleurs par ordre alphabétique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Familles_de_plantes_%C3%A0_fleurs_par_ordre_alphab%C3%A9tique

Par familles :
http://plantes.sauvages.free.fr/pages_familles/
http://bioeco.free.fr/photos/familles/familles.htm







[ Corrélats : Fleurs / ...]

Retour