Entrez un mot-clé
Le calcium et le magnésium
Le calcium et le magnésium


Le calcium est un élément qui joue un rôle majeur dans la pédogenèse, dans la formation et la floculation de l'humus et du complexe argilo-humique, dans la régulation des phénomènes d'échanges transmembranaires, c'est aussi un aliment des microorganismes, des plantes et des animaux.

Une forme d'apport de calcium et de magnésium ...
Mais ces rôles ne sont pas tenus par n'importe quelle forme de calcium.

Dans la nature, le calcium peut se trouver sous quatre formes différentes :



1) Le calcaire inactif.

Le calcaire inactif (carbonate de calcium) est celui qui se trouve à l'état grossier, c'est-à-dire celui qui constitue les cailloux, les graviers et les sables. L'action de l'acide carbonique des eaux de pluie est quasi inexistante sur ces matériaux. Il existe une autre forme de calcaire inactif, c'est celle qui correspond au calcium contenu dans des minéraux silicatés comme les feldspaths, les micas, les amphiboles ou les pyroxènes.

2) Le calcaire actif.

Le calcaire actif est aussi du carbonate de calcium, mais celui-ci est à l'état pulvérulent. Ces particules sont d'une taille voisine de celle des limons (20 µm) ou de celle des argiles (2 µm). Ces particules sont facilement attaquables par l'acide carbonique des eaux de pluie ou par les acides organiques du sol. Le carbonate de calcium est transformé en bicarbonate de calcium soluble qui va saturer le complexe adsorbant.

3) Le calcium soluble.

Le calcium soluble est celui qui se trouve ou est apporté sous forme de bicarbonate Ca(CO3H)2, de chaux Ca(OH)2, de nitrate de calcium Ca(NO3)2 ou de phosphate monocalcique Ca(H2PO4)2. Toutes ces formes libèrent du calcium dans la solution du sol et participent à saturer le complexe adsorbant.

4) Le calcium échangeable.

Le calcium échangeable est représenté par le calcium adsorbé sur les colloïdes argilo-humiques et plus généralement sur les complexes adsorbants. Généralement, il s'établit un équilibre entre les ions Ca++ adsorbés et les ions Ca++ libres dans la solution du sol. Contrairement à certains ions qui peuvent être immobilisés durablement, voire définitivement (K, NH4) sur les complexes adsorbants, les ions calcium restent toujours échangeables. Le calcium solubilisé dans la solution du sol, toujours plus abondant que le calcium adsorbé, et ce dernier, constituent la totalité du calcium échangeable.




Le magnésium.

Le magnésium est presque toujours associé au calcium et se trouve dans les sols sous les mêmes formes.

Le magnésium se trouve sous des formes insolubles, en particulier, dans les matériaux grossiers en dolomie. La dolomie est une roche composée de carbonate double de calcium et de magnésium. La dolomie est moins soluble par les acides carboniques de la pluie ou les acides organiques des sols que le calcaire. Les sols dolomitiques ont presque toujours une texture sableuse.

Lorsque la dolomie est pulvérulente, elle est mieux attaquée par les acides. Le magnésium libéré vient saturer le complexe adsorbant du sol, mais toujours en moindre proportion que le calcium.




Les procédés d'adoucissement en traitement de l'eau potable : http://www.gls.fr/memotec6.htm






[ Corrélats : Amendements / Oligoéléments / Carbonates / Bicarbonates / Colloïdes / Mollusques / Crustacés / Nutrition des plantes / Les roches / Phytosociologie / Pédoflore / Pédofaune / Système d'évaluation de la qualité des eaux / Typologie des sols / Besoin en sel / Jardins / œuf / Algues unicellulaires / Soufre / Potassium / Complexe argilo-humiques / Gradient trophique / Pêche / Horizons (pédologie) / Atmosphère primitive / Pédogenèse / Fer / La potabilisation de l'eau / Cellule bactérienne / Structure des sols / Cycle du carbone / ...]

Retour