Entrez un mot-clé
Carabiques
Carabiques

Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : / Sites Internet et articles / Corrélats /


Carabe chagriné (Carabus coriaceus)
Jardin de Kerpotence / Hennebont
Les carabes sont essentiellement des coléoptères carnivores qui consomment une grande variété de proies dont des mollusques, des vers et divers autres arthropodes. Quelques rares carabes sont granivores ou frugivores.

Le carabe chagriné ou procruste chagriné est une espèce qui devient très rare. Sa présence dans le jardin de Kerpotence mérite d'être signalée

Carabe embrouillé (Carabus intricatus)
Jardin de Kerpotence / Hennebont
Le carabe embrouillé, qui présente de jolis reflets métalliques bleutés, est une espèce héliciphage, c'est-à-dire qu'elle se nourrit d'escargots. L'allongement de la tête et du pronotum sont le résultat d'une adaptation à ce régime. On parle de cychrisation.
Les carabes sont de redoutables carnivores et de précieux auxilliaires des cultures et des forêts. Ils s'attaquent aux vers, aux chenilles, aux escargots. Certaines espèces ne dédaignent pas les cadavres. La plupart des carabes sont aujourd'hui très menacés, particulièrement dans les jardins, par l'utilisation abusive de pesticides et autres hélicides...
Carabe des bois (Mesocarabus problematicus)

La plupart des carabes sont surtout actifs la nuit où on peut les surprendre à courir sur le sol ou à escalader les troncs d'arbres. Le plus souvent, les carabes se cachent, pendant la journée, sous des pierres ou des morceaux de bois à terre.
Pterostichus madidus
Jardin de Kerpotence / Hennebont


Calosome ponctué d'or (Calosoma auropunctatum)
Val de Loire
Certains carabes sont dépourvus d'ailes (Carabus auratus) et ne volent naturellement pas, mais les carabes qui en possèdent, , pour s'enfuir, semblent souvent préférer la course au vol. Il n'y a guère que les calosomes (Calosoma sycophanta et Calosoma auropunctatum) qui soient de bons voiliers.

Ce que je croyais être le Calosome ponctué serait plutôt probablement le carabe embrouillé (Carabus intricatus). Je tiens à remercier Arnaud Cacheur qui a eu la gentillesse de repréciser certaines des déterminations que j'avais avancées. On consultera avec beaucoup d'intérêt son blogue et particulièrement cette page : http://www.biodiservices.fr/QueIques-insectes-fort-utiles.html
Harpalus latus
Jardin de Kerpotence / Hennebont
Harpalus latus est aussi un très bon voilier et fait partie de ces carabes très attirés par les éclairages nocturnes.

Sur cette photo, on voit très bien l'échancrure de toilette (tibia antérieur) avec laquelle l'insecte peigne ses antennes ou se nettoie. Il est possible que les filaments visibles sur le thorax soient des soies sensorielles dont certaines espèces de carabes sont porteuses.

Arnaud Cacheur précise que beaucoup de carabes sont porteurs de soies, mais que le genre Harpalus en porte remarquablement sur les élytres et le pronotum.
Larve de carabique
Jardin de Kerpotence / Hennebont
Les larves des carabes sont d'aussi redoutables chasseurs que sont les adultes.
Carabe chagriné
Jura
Et non... Ce serait un Mesocarabus problematicus pour la raison que le pronotum est bleuté, ce qui ne serait pas les cas chez le coriaceus !

J'aimerais faire une remarque. Dans le jardin de Kerpotence, il y a encore une dizaine d'années, je trouvais très régulièrement sous les planches ou les ardoises destinées à pièger les limaces et les escargots afin de les éloigner de mes plants de salades... Je trouvais donc des carabes dorés (Carabus auratus)... C'est terminé ! Et dans le cas présent, ce ne sont pas les pesticides qui sont la cause de sa disparition.
Cicindèle champêtre (Cicindela campestris)
Les cicindèles qui sont proches des carabes sont des insectes chasseurs autrement plus vifs et plus prompts à s'envoler que les carabes.

Depuis que nous avons refait les allées dans la cour et le jardin, nous observons très régulièrement deux ou trois cicindéles qui ne s'enfuient même plus quand nous les approchons et même des larves enfouies dans le tout-venant.
Phosphuga atrata
Les silphidés (silphes, nécrophores) sont des insectes proches des carabes, surtout par leurs mœurs et leurs régimes alimentaires.

L'espèce représentée ci-contre (Phosphuga atrata) chasse surtout les escargots et les limaces.
Nicrophorus vespilio
Jardin de Kerpotence / Hennebont
Les espèces noires et souvent aptères s'en distinguent sur le terrain par leurs antennes en massue.

Les nécrophores vrais sont soit brillamment colorés ; soit ils sont noirs et leurs élytres ne couvrent pas tout l'abdomen.
Platydracus fulvipes
Les staphylins (Staphylinidae) forment un groupe très important d'insectes proches des nécrophores. Ces insectes se reconnaissent facilement à leurs élytres courts qui laissent leur abdomen à découvert. Leurs ailes postérieures sont pourtant bien développées et ces insectes volent parfaitement.

Les staphylins sont généralement prédateurs d'autres insectes qui vivent dans la matière organique en décomposition, dans les excréments, les composts, la litière, etc.
Cicindela hybryda
Dunes du mont Saint Frieux (62) Juillet 2013
C'est la première fois qu'il m'est donné d'observer cette espèce dont j'ignore si elle peut être morbihannaise !






Carabiques :
http://aramel.free.fr/INSECTES11.shtml
http://aramel.free.fr/INSECTES11bisbis.shtml
http://aramel.free.fr/INSECTES11-2.shtml






[ Corrélats : Coléoptères / ...]

Retour