Pour différentes raisons, certaines rédhibitoires (âge, cessation d'activité professionnelle), à partir du 1er mars 2016,
je n'actualiserai plus cette page de façon suivie. On trouvera facilement les liens vers les sites auprès desquels je m'informais.
Entrez un mot-clé
Catastrophe écologique
Catastrophe écologique


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : Changement climatique: « se préparer à affronter les impacts sanitaires » / Sites Internet et articles / Corrélats /


Le recul des glaciers dans l'Himalaya est sans doute la catastrophe
à venir pour laquelle il y aurait très grande urgence à réagir...
Mais visiblement, tout le monde s'en fout !
Lorsqu'un écosystème ou seulement quand un de ses constituants est affecté gravement, durablement, voire irrémédiablement, on peut parler de catastrophe écologique.




Le plus souvent, quand on pense à des catastrophes écologiques, on évoque davantage l'assèchement de la mer d'Aral ou l'échouage de l'Exxon Valdes ou de l'Amoco Cadix que la disparition, programmée pour bientôt sans doute, du tigre ou celle déjà ancienne du grand pingouin.

Confusément, je ressens fortement la disparition des coquelicots comme une catastrophe écologique en devenir… Récemment, je remarquai que sur plus de 200 kilomètres de petites routes bretonnes, je n'en vis aucun et je me souvenais, qu'il y a moins de trente ans, toutes les bermes en auraient été recouvertes.

Je doute qu'on puisse accepter que la disparition d'une espèce soit une catastrophe écologique… C'est évident puisque même le réchauffement de la planète ou le trou dans la couche d'ozone ne sont que pipi de chat sur une moquette si l'on veut bien considérer comment les politiques… et la grande majorité des citoyens de notre planète se comportent !

Il est vrai qu'une catastrophe écologique ne fait pas beaucoup de morts humaines ou si peu qu'on puisse lui attribuer directement… Et quand bien même ! Les 2000 morts directes ou plus (?) et les 30 000 / 100 000 morts indirectes de Tchernobyl, quinze ans après la catastrophe technologique, ont été tellement vite oubliées !

Laborit, à la fin de sa vie, quand il mesurait l'anesthésie et l'amnésie qui touchaient notre espèce toujours prête à dégrader encore plus notre terre, en était arrivé à souhaiter une catastrophe écologique pour qu'elle arrive tôt… avant qu'elle n'arrive trop tard.

Je suis bien peiné quand je pense que ce sont nos propres petits enfants, ceux dont on est si fier et que l'on fait sauter sur nos genoux parce qu'ils ont encore confiance en nous, qui paieront très cher nos conduites criminelles.




Suivi des catastrophes et des accidents (IUT HSE Colmar) :
http://www.iutcolmar.uha.fr/jac

La plus grande catastrophe écologique due à l'homme : l'Aral. :
http://www.univ-st-etienne.fr/crenam/donnee/cours/cubiaral.html

____________________

http://www.catnat.net/

Cat Nat outremer :
http://www.cite-sciences.fr/outre-mer/OUTREMER/RECHERCHES/recherches_7.htm
Images satellites / observations :
http://earthobservatory.nasa.gov/NaturalHazards/

http://www.risques-naturels.org/


Nombreux autres liens sur la page Risques naturels majeurs




[ Corrélats : Risques naturels majeurs / Tchernobyl / Séismes et tsunamis / Culture du risque / Inondations / Pétroliers / Législation "CatNat" / Toxicité / Désertification / Altermondialisme / Aridité / Avis relatif à la prévention des risques... / Nuisances / Gestion des ressources / Réchauffement climatique / Ressources pétrolières / Restauration de sols / Iridium / Dioxines / Surpopulation / Conférence de Rio / Menace sur les vautours / Canicule 2003 / Incendies au Portugal (2005) / Aléas / Turbidité / Dépotage (barrages) / Mangroves / Messicoles / Sécheresse / Explosion démographique / Acidification / Remembrement / Virus / SRAS / Grippe aviaire / Industries / Études de danger / Éthers de glycol / Décroissance soutenable / Relations trophiques / ...]

Retour