Entrez un mot-clé
Champignons
Champignons




Collybie visqueuse (Oudemansiella mucida)
Seuls les grands champignons (ascomycètes et basidiomycètes) donnent des carpophores, c'est-à-dire l'organe charnu le plus souvent composé d'un chapeau et d'un pied et producteur des spores.



Selon la manière de produire des spores, les champignons sont classés en trois phylums :

» les ascomycètes qui forment des spores dans des sacs ou asques situés dans l'hyménium (tissu sporifère fertile) ; généralement, 8 spores sont formées par asque (morilles, helvelles, pézizes, truffes...) ;

» les basidiomycètes dont l'hyménium est composé de cellules en massue (basides) à l'extrémité desquelles se forment les spores (4, le plus souvent sur 4 stérigmates) ;

» les zygomycètes produisant des spores sexuées, capables d'attendre de bonnes conditions pour germer et des spores asexuées dans des sporanges ; divers champignons parasites (Spinellus) et les moisissures sont des zygomycètes.

Bolet des pins (Boletus pinicola)
Chanterelle grise (Cantharellus tubaeformis)
Hydne gélatineux (Pseudohydnum gelatinosum)
Xylaire des bois (Xylaria hypoxylon)





Les champignons sont des êtres vivants hétérotrophes, c'est-à-dire qui se nourrissent de matière organique déjà élaborée.

Beaucoup d’entre eux sont saprophytes. Ils dégradent la matière organique morte (nécromasse). Certains champignons font peu de cas du type de matière organique qu’ils dégradent. Ils peuvent aussi bien utiliser des cadavres ou des déchets, animaux comme végétaux. D’autres sont davantage spécialisés et ne croissent que sur un seul substrat comme, par exemple, ces champignons que l’on ne trouve que sur les cônes de pins ou d’épicéas pourrissant (Mycena seynesi, Baeospora myosura, Strobilurus esculentus, Auriscalpium vulgare…) ou d’autres uniquement sur des cadavres d’insectes ou encore uniquement sur les fumées de grands mammifères herbivores.

D’autres espèces sont parasites, le plus souvent de végétaux vivants aux dépens desquels ils vivent et qu’ils finissent par tuer (Armillaria, Heterobasidion, …), mais aussi d’animaux comme celles du genre Cordyceps ou du genre Poecilomyces qui parasitent les chenilles et les chrysalides des papillons de nuit pendant leur vie souterraine.

De très nombreuses espèces entretiennent avec les végétaux supérieurs, surtout des arbres, des relations étroites, symbiotiques, au sein de mycorhizes dans lesquelles les arbres fournissent des sucres aux champignons qui, en retour, leur fournissent divers nutriments et substances indispensables à leur bonne santé et à leur croissance harmonieuse. Les bolets, les amanites, les chanterelles, les pieds de mouton, etc. sont quelques-uns parmi les nombreux champignons mycorhiziens.

Divers zygomycètes et particulièrement parmi les rouilles et les mildious (des espèces dites biotrophes), à l’instar des mycorhizes, entretiennent des relations étroites avec des végétaux supérieurs, à la différence que ceux-ci ne semblent pas profiter de cette association, car si la plante n’est jamais tuée, ses processus vitaux sont affectés. Cela écrit, il faut rester prudent sur le maléfice de ces associations parasitantes puisque l’on commence à repenser sérieusement la nature exacte des relations « parasite – hôte » dans lesquelles bien plus souvent que l’on ne croyait, un hôte n’aurait pas, nécessairement, tout à perdre d’une telle relation.




Les hyménomycètes :
http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/hymenomycetes.htm

Les dicaryomycètes :
http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/dicaryomycetes.html

Les eumycètes :
http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/eumycetes.html

Les oomycètes :
http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/oomycetes.htm

Les hyphochytridiomycètes :
http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/hyphochytridiomycetes.htm

Cercle mycophile du Condroz :
http://www.mycocondroz.be/

Site de la société mycologique du Haut-Rhin :
http://www.myco-haut-rhin.com/accueil.htm

Site de M. Roger Lassueur :
http://www.mycologie.com/pagea.htm

Le site aux mille champignons :
http://perso.wanadoo.fr/champyves/index.htm








[Corrélats : Mycologie / Basidiomycètes / Ascomycètes / Girolles / Bolétales / Agaricales / Parasitisme / Lutte biologique / Myxomycètes / Gastéromycètes / ...]

Retour