Entrez un mot-clé
Chlorophycées
Chlorophycées


Pediastrum, une algue verte coloniale d'eau douce
Les algues vertes ou chlorophycées :

Les algues vertes unicellulaires se répartissent en quatre ordres.


Les volvocales rassemblent des espèces mobiles grâce à deux flagelles antérieurs égaux. Elles possèdent des vacuoles pulsatiles et un stigma, organite sensible à la lumière.

La majorité des mille espèces vivent en eau douce et abondent dans les eaux riches en composés azotés.

Cet ordre comprend des formes libres (Chlamydomonas, Dunaliella) et des formes coloniales. Ces colonies sphériques (cœnobes) comprennent 4 à 6 cellules (Gonium, Pandorina), 16 à 28 cellules (Eudorina), 500 à 40 000 cellules (Volvox).

Les tétrasporales comprennent une centaine d'espèces, surtout d'eau douce, dont les cellules immobiles sont noyées dans une gelée et forment une colonie. Les cellules possèdent des vacuoles pulsatiles et un stigma. Certaines cellules possèdent deux pseudos cils qui constituent une ébauche flagellaire. La reproduction sexuée conduit à la fabrication de gamètes mobiles.Les chlorococcales forment un ensemble de près de 900 espèces, solitaires ou associées en cœnobe, immobiles des eaux douces et marines. La reproduction par scissiparité n'existe pas chez ces algues. La reproduction asexuée conduit à la fabrication de spores. La reproduction sexuée se fait au moyen de gamètes flagellés ou immobiles.

Trebouxia est une algue verte solitaire que l'on trouve fréquemment sur les troncs des arbres où elle forme une poussière verte. Cette algue s'associe aussi à des champignons pour former certains lichens. L'espèce Chorella se trouve aussi dans la poussière verte des troncs, mais aussi sur les parois de récipients qui ont contenu de l'eau (vases, aquariums, réservoirs divers).

Les zygnemétales sont surtout connues pour leurs modes de reproduction sexuée. Chaque cellule produit un ou deux gamètes. Deux gamètes se rapprochent pour former un œuf qui survit pendant la mauvaise saison. À la bonne saison, l'œuf subit une méiose qui donne naissance à deux spores haploïdes qui évoluent en cellules banales.

Les zygnemétales sont souvent représentées par des cellules comportant deux valves ornementées, séparées par un étranglement. Ces valves sont micro perforées et laissent échapper un mucus qui assure leur déplacement.

Prototheca moriformis est la seule algue verte unicellulaire responsable de maladies (Protothécose) chez l'homme et les animaux. Cette algue est commune dans les sols et provoque des lésions sous-cutanées qui, après envahissement des ganglions lymphatiques, peuvent envahir de larges portions du corps.




Les ulvophycées :
http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/ulvophycees.html

Les trebouxiophycées (chlorelles) :
http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/trebouxiophycees.html




[ Corrélats : Algues unicellulaires / Algues pluricellulaires / ...]

Retour