Entrez un mot-clé
Ciconiidés
Ciconiidés


Cigogne noire (Ciconia nigra)
Les cigognes, observables dans le paléarctique occidental, sont la cigogne blanche, populaire, surtout en ces temps où l'on ferme à tout-va des maternités de proximité... et la cigogne noire, bien moins connue, surtout en raisonde ces mœurs forestières, mais aussi parce qu'elle est davantage farouche et qu'elle demeure rare, même si ses populations semblent se refaire une santé.



La cigogne noire, en vol, en photo ci-dessous, faisait partie d'une toute petite population (deux couples) qui subsistait à Monfragüe (Estremadura),à une époque où le Général Franco condamnait encore des opposants à son régime au supplice du garrot... époque où Monfragüen'était pas encore un parc national. Il ne le deviendrait qu'une vingtaine d'années plus tard, dans les années 80-85.

Maintenant, la cigogne noire se porte bien dans de nombreuses régions d'Espagne qu'elle a recolonisées... comme elle se porte bien au parc de Branféré (Morbihan)duquel elle s'échappe fréquemment pour fréquenter nos champs ou nos lagunes côtières.

Cela écrit, le nombre de cigognes noires qui nichent, par exemple en France, en Sologne, dans la forêt d'Orléans et divers autres massifs forestiers du centre de la France est en nette augmentation... tout comme est en nette augmentation le nombre d'observations d'individus jeunes et adultes dans toute la France au cours de leurs errances automnales. L'individu photographié au début de la page l'a été près de Locoal Mendon, en septembre 2005. Plus d'une dizaine de ces oiseaux ont été vus en Bretagne au cours de ce mois de septembre 2005... et tous ces oiseaux n'ont pas fui les dramatiques incendies de l'été 2005 qui ont ravagé le Portugal où cet oiseau se portait bien !

La cigogne blanche est toujours très menacée par la chasse sur ses routes de migration ou dans les pays où elle hiverne, par les fils électriques qu'elle heurte en planantà la recherche d'ascendances et sur lesquels elle s'électrocute ou se brise les os.

Maintenant, de nombreuses cigognes blanches, nées en captivité, ont perdu l'idée de migrer. Leur sédentarisation a permis àl'Alsace de conserver quelques-uns de ses oiseaux symboles. La cigogne blanche niche, épisodiquement, ailleurs qu'en ses lieux de nidification traditionnels en Alsace, dans les Dombes ou en Champagne, par exemple, en Vendée, dans le Cher, près d'Alençon, en Bretagne aussi, etc.

Cigogne blanche (Ciconia ciconia)
Cigogne noire (Ciconia nigra)





Cigogne blanche (Ciconia ciconia)
Muzillac 23 mars 2009 / Photo Marc MONIN .
L'oiseau, non bagué, a tourné plusieurs minutes au-dessus de la RN 165 à hauteur de Muzillac (56), le matin (10 h 30) du 23 mars 2009.

Malgré la proximité du parc de Branféré, rien n'indique que cet oiseau en fait ou non partie.





Suivi de la cigogne par satellite : http://suivi-animal.u-strasbg.fr/cico.htm

Ciconiidés :
http://www.oiseaux.net/oiseaux/ciconiiformes/cigogne.blanche.html
http://www.oiseaux.net/oiseaux/ciconiiformes/cigogne.noire.html

Deux histoires de cigognes :
http://www.ecritsdesbetes.fr/cigognen.html
http://www.ecritsdesbetes.fr/cigogneb.html





[Corrélats : Oiseaux / ...]

Retour