Entrez un mot-clé
Crassulacées
Crassulacées


Les crassulacées sont une famille de plantes cosmopolites plutôt adaptées aux régions sèches et chaudes. Cette famille connaît son maximum de développement dans les régions méditerranéennes (pourtour de la Méditerranée, mais aussi en Afrique du Sud, en Chine et en Corée, sur la côte ouest de l'Amérique du Nord, au Chili, en Nouvelle-Zélande et en Australie). Un certain nombre d'espèces se rencontrent dans les terrains rocailleux en montagne.

Les crassulacées appartiennent au groupe de rosales. Elles possèdent des feuilles charnues dans lesquelles elles stockent de l'eau et des éléments nutritifs. Cette succulence leur permet de résister à la sécheresse, mais aussi au froid puisque la concentration en sels dissous dans les cellules permet un abaissement cryoscopique important.

Nombril-de-Vénus (Umbiliculus rupestris)
La plupart des crassulacées sont des plantes herbacées vivaces possédant un rhizome développé ou un bulbe (Sempervirum, Sedum). Certaines espèces sont des lianes, d'autres des arbustes (Kalanchoé, Bryophyllum). Les espèces du genre Crassula sont annuelles.


Outre la reproduction sexuée, beaucoup de crassulacées ont largement développé différents modes de reproduction végétative (bulbilles, stolons, boutures naturelles à partir de fragments de feuilles ou de tiges, etc.)

Les crassulacées sont des plantes très recherchées pour l'établissement de jardins de rocailles ou pour les bordures. Certaines espèces ont des propriétés médicinales intéressantes comme c'est le cas des Nombrils-de-Vénus (Umbilicus pendulinus), plantes très communes des régions siliceuses où elles colonisent les rochers, les murs ou les talus.
Joubarbe des toits (Sempervirum tectorum)
Orpin pérenne (Sedum aizoon)
Rhodiole (Rhodiola rosea)
Varanger juillet 2009
Cette plante, que l'on trouve plus ou moins abondamment sur les toundras scandinaves, est connue depuis les vikings au moins pour ses vertus médicinales.

Aujourd'hui, cette plante est étudiée pour ses propriétés antioxydantes par des cancérologues norvégiens de Trondheim qui en espèrent beaucoup.

Rhodiole (Rhodiola rosea)
Varanger juillet 2009
Á l'instar de quelques dizaines d'espèces de plantes seulement au monde, la rhodiole aurait des propriétés adaptogènes, autrement dit, que cette plante et les molécules qu'elle renferme s'adapterait aux besoins des malades et de leurs besoins thérapeutiques !

Ainsi la rhodiole stimulerait la mémoire, le système immunitaire, les fonctions sexuelles ; régulerait le cholestérol, la glycémie, la pression artérielle, etc.
Sedum acre (Sedum acre)
 
   





La typologie des Sedums et des Crassulacées :
http://www.breizcrassulaceae.com/crassulaceae/typologie.html
Crassulacées :
http://plantes.sauvages.free.fr/pages_familles/crassulacees_.htm
http://bioeco.free.fr/photos/familles/crassulc.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Crassulaceae

Familles de plantes à fleurs par ordre alphabétique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Familles_de_plantes_%C3%A0_fleurs_par_ordre_alphab%C3%A9tique

Par familles :
http://plantes.sauvages.free.fr/pages_familles/
http://bioeco.free.fr/photos/familles/familles.htm







[Corrélats : Fleurs / ...]

Retour