Entrez un mot-clé
Centre d'enfouissement technique
Centre d'enfouissement technique


Coupe dans une cellule d'enfouissement de classe II
Les décharges sont des zones sur lesquelles on dépose des déchets domestiques et des déchets industriels.

Ces vingt dernières années, on est passé de la décharge sauvage à la décharge contrôlée… Maintenant, on ne dit plus décharge, on dit centre d'enfouissement technique de classe II, quand on y reçoit des déchets domestiques ou industriels banals et de classe I, quand on y reçoit des déchets industriels dangereux.


Les décharges, au début, étaient faites en dépit du bon sens, et surtout, sans aucun souci de protection des eaux souterraines ou des sols, sans aucune précaution, non plus, quant aux gaz de fermentation qui s'en échappaient… Il n'est pas tout à fait sûr que la formation de gaz fut même suspectée.

On ne peut pas passer sous silence le fait que la plupart des pays industrialisés ont longtemps failli au plan de la gestion de leurs déchets et cela a conduit, qu'en bien des endroits, la situation de certains entassements est non seulement catastrophique, mais tout à fait ingérable.

C'est particulièrement vrai dans des pays comme les États-Unis (et probablement en ex-URSS) où les déchets chimiques produits en très grande quantité, ont été stockés dans des conditions telles que pratiquement chaque décharge engendre une véritable catastrophe écologique locale par le biais des eaux de lixiviation qui s'en échappent ou, parce que le feu couve souvent en profondeur dans ces déchets, par le biais des gaz de combustion chargés de dioxines, de PCB, de vapeurs de mercure ou de cadmium, etc. qui sont rejetés dans l'atmosphère. (Quid des déchets radioactifs ?).

Les décharges contrôlées apportèrent un mieux, principalement en matière d'imperméabilisation du substrat récepteur et de protection des eaux souterraines.

Maintenant, le tri sélectif, le classement des déchets selon leur capacité de recyclage, leur devenir ou le fait qu'il faille les considérer comme des déchets ultimes (en théorie, les seuls qu'on peut mettre en décharge) ont beaucoup fait avancer la question de leur gestion. Les solutions techniques d'imperméabilisation des sols, de récupération des biogaz ou de traitement des eaux de lixiviation ont beaucoup amélioré la qualité du stockage dans les centres d'enfouissement.

Bien entendu, les exigences techniques ne sont pas les mêmes selon que l'on traite des déchets industriels dangereux ou de déchets domestiques banals, des déchets hospitaliers non hygiénisés ou des restes de gazon.




LES CENTRES DE STOCKAGE : http://www.fnade.com/publication.php/id/5

Données disponibles pour l'évaluation des risques liés aux bio aérosols émis par les installations de stockage des déchets ménagers et assimilés. :
http://www.ineris.fr/recherches/download/bio_aerosols.pdf

Décharges et C.E.T. :
http://www.diastrata-sa.com/decharges.htm

Législation des centres d'enfouissement
http://portail.unice.fr/jahia/page2150.html




[ Corrélats : Déchets / Déchetteries / Déchets nucléaires / Recyclage / Épandage / Ressources naturelles / Ordures / ...]

Retour