Entrez un mot-clé
Les dépressions et les tempêtes
Les dépressions et les tempêtes




Le passage d'une tempête sur les bords de l'Indre (2003)
La troposphère est caractérisée par trois paramètres qui sont la pression atmosphérique, la température et l'hygrométrie.
Après le passage d'une tornade (Ivoy-le-Pré / Cher / août 2005)
Après le passage d'une tornade (Ivoy-le-Pré / Cher / août 2005)


Lorsque des masses d'air froides, sèches et anticycloniques rencontrent des masses d'air chaudes, humides et dépressionnaires, il s'installe une confrontation plus ou moins vive qui se traduit par des vents plus ou moins forts et des précipitations plus ou moins importantes.

Les dépressions tempérées ont une dimension horizontale qui avoisine le plus souvent le millier de kilomètres. Il arrive cependant que certaines d'entre elles se creusent et se renforcent (souvent par échanges thermodynamiques avec des masses d'air froid d'origine polaire, comme ce fut le cas de la dépression qui toucha l'Europe de l'Ouest en décembre 1999 et dans une moindre mesure, celle de décembre 2000). Dans ce cas, les vents atteignent ou dépassent cent kilomètres à l'heure et sont potentiellement doués de pouvoir destructeur (l'énergie du vent est proportionnelle au carré de sa vitesse).

Il ne faut pas sous-estimer la dangerosité des tempêtes (ce dont ne semblent pas être convaincus de plus en plus de badauds venant contempler les brisants sur les digues...). Conjuguées à de forts coefficients de marée, certaines tempêtes furent catastrophiques. En 1953, l'une d'elles fit plusieurs milliers de morts sur les côtes anglaises, hollandaises, danoises et allemandes.

Le plus souvent, les tempêtes frappent l'Europe de l'Ouest en automne et en hiver. Dans ce cas, elles sont le résultat de la confrontation entre l'air chaud océanique et l'air d'origine polaire. Quelquefois, des tempêtes sont des avatars de cyclones tropicaux qui, le plus souvent, disparaissent sur les Caraïbes ou les côtes américaines et parfois se renforcent et viennent frapper nos côtes. La tempête d'octobre 1987 en est un exemple.

La prévention du risque tempête passe d'abord par la meilleure conception possible du bâti en zone à risque (pente des toits, disposition des ouvertures) et une vérification périodique des toitures ou de l'ancrage des cheminées. Dans les zones habitées, on veillera aussi à l'état sanitaire des arbres d'agrément sur les avenues ou dans les parcs, à leur élagage, à la bonne tenue des équipements publicitaires ou sportifs de plein air.

Météo France diffuse depuis longtemps des avis de coup de vent (force 8 à 9 sur l'échelle de Beaufort) ou des avis de tempête (force 10 et plus). Depuis peu ces bulletins d'alerte s'accompagnent de cartes où l'intensité du risque est figurée en rouge, orange ou vert, selon que le risque est très important et signale à la population de prendre beaucoup de précautions (surtout éviter des déplacements ou si nécessaires, en réduire la vitesse, rentrer les objets susceptibles de s'envoler, démonter les abris toilés, rentrer les animaux, mettre les grues en girouette, éviter les bords de mer et les lacs, annuler les sorties en mer ou en forêt, éviter la pratique des sports nautiques, etc.) ; ou bien que le risque est important, peu important ou nul (précautions habituelles).




Le risque tempête en France :
http://www.alertes-meteo.com/divers_pheno/catasrophe_fran/tempetes_france/tempetes_france.htm

http://www.meteorisk.com/

Les submersions associées à la tempête du 27 décembre 1999 en Gironde : aléas et prévention
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/brp/notices/034000100.shtml

Tempêtes et dégâts aux forêts : évolution sur le XXe siècle :
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb15/09_tempete.htm

Expertise collective sur les tempêtes, la sensibilité des forêts et sur leur reconstitution :
http://www.inra.fr/dpenv/drouic41.htm

[ Autres Sites Internet et articles : http://www.prim.net \\ http://www.cemagref.fr \\ http://www.brgm.fr \\ http://www.catnat.net \\ http://www.prevention2000.org/cat_nat \\ http://www.meteo.fr \\ http://www.effet-de-serre.gouv.fr \\ http://www.ademe.fr \\ ... ]




[ Corrélats : Risques Naturels Majeurs / ...]

Retour