Entrez un mot-clé
Diatomées
Diatomées


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : Le mystère de la mort des oiseaux d'Hitchcock enfin résolu / La ruée vers l'or fait de nouvelles victimes en Guyane / Sites Internet et articles / Corrélats /


Diatomée du genre Navicula
Les diatomées ou bacillariophycées forment la plus vaste des cinq classes de chromophytes unicellulaires.


Ces algues sont enfermées dans une coque siliceuse (frustule) et forment une part prépondérante du plancton marin. Elles sont également abondantes en eau douce.

Presque toutes les diatomées se déplacent par émission de mucus au travers des pores de la frustule. Quand les conditions de vie deviennent défavorables, les diatomées cessent de se diviser, accumulent des réserves lipidiques, s'assombrissent et tombent sur les fonds. Elles reprennent leur aspect et leur activité quand les conditions redeviennent normales. Chez certaines espèces, les formes de résistance sont constituées par des cellules rétractées dans des coques siliceuses très épaisses.

Les diatomées se classent en deux ordres.

Les centrales ou biddulphiales qui présentent presque toutes une symétrie radiaire (étoilée). Cet ordre comprend essentiellement des espèces marines à nombreux plastes et grandes vacuoles.

Les pennales ou bacillariales regroupent les autres diatomées majoritairement des formes à symétrie bilatérale (pennée), mais aussi des formes à symétrie trellisoïde et à symétrie gonoïde.

Les pennales vivent en milieu marin ou dulçaquicole, mais aussi sur des milieux terrestres si l'humidité y est forte et permanente (suintements sur les sols ou les rochers, bas de murs éclaboussés, etc.). Beaucoup vivent sur les fonds ou reposent sur différents substrats (végétaux aquatiques, parois (réservoirs d'eau des chasses pour toilette, vitres des aquariums, filtres des adoucisseurs, etc.). Sur un substrat, la présence de diatomées se signale d'abord par un dépôt de couleur vert glauque, puis quand on y passe le doigt, par l'impression de gras que les mucus, qu'elles sécrètent, produisent. La frustule porte souvent une fente ou raphé, bordé de chaque côté d'un bourrelet. Ces algues se déplacent souvent rapidement.




Les diatomées forment la majeure partie du plancton dans les mers froides et constituent donc la source principale de nourriture pour les poissons et les autres animaux marins de ces régions. On peut en trouver plusieurs millions par litre d'eau de mer.

Lorsque ces algues meurent, leurs frustules se déposent en grandes couches dans les sédiments auxquels on a donné le nom de diatomites. Ces terres à diatomées sont très utilisées dans les détergents, les abrasifs fins, les décapants. On les utilise aussi dans des peintures pour augmenter leur pouvoir réfléchissant (panneaux de signalisation routière, plaques d'immatriculation, gilets de signalisation utilisés par les pompiers, les agents des travaux publics, etc.).

Les diatomées sont d'excellents indicateurs de la qualité des eaux douces, en particulier en considérant la tolérance aux pollutions de certaines espèces (pH, teneur en sels, en éléments nutritifs, en azote, température).

Les diatomées sont aussi d'excellents marqueurs en médecine légale (noyade en eau douce ou marine, temps de séjour dans l'eau, déplacement du corps post mortem, etc.).




Les silicoflagellés :
http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/sillicoflagelles.htm

Diatomées : http://www.indiana.edu/~diatom/diatom.html

Les bacillariophytes :
http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/bacillariophytes.htm

____________________

Diatomées, indices diatomiques, réseaux de surveillance et assurance qualité :
http://perso.club-internet.fr/clci/IBD_Budapest.HTM

____________________

Diatomées et médecine légale :
http://www.cemagref.fr/Informations/Ex-rechr/systemes-aqua/coste/Coste-exemple.htm

Diatomées et criminalistique :
http://www.thonon.inra.fr/phyto/druart/diatomees.htm




[Corrélats : Algues unicellulaires / Algues pluricellulaires / ...]

Retour