Entrez un mot-clé
Responsabilité sociale
des entreprises


À mon humble avis, le mouvement ouvrier peut toujours être victorieux s’il est parfaitement uni et décidé à tous les sacrifices, quelle que soit la force des oppresseurs. Mais ceux qui guident le mouvement ouvrier ne se rendent pas compte de la valeur du moyen qui est à leur disposition et que le capitalisme ne possédera jamais. Si les travailleurs arrivent à faire la démonstration facile à comprendre que le capital est absolument impuissant sans leur collaboration, ils ont déjà gagné la partie. Mais nous sommes tellement sous l’hypnotisme du capitalisme, que nous finissons par croire qu’il représente toutes choses en ce monde. / Gandhi : discours sur la non-violence / Genève, 30 décembre 1931




À ne pas confondre avec le ruban du SIDA !
Dans la page consacrée sur ce site au développement durable, j'avais retenu l'hypothèse que celui-là relèverait d'une nouvelle gouvernance dans laquelle s'installeraient une relation bijective entre les trois pôles de la société, à savoir l'État, les entreprises et les citoyens - consommateurs.


D'une manière simplifiée, force est de constater que les citoyens consommateurs sont demandeurs de produits de consommation (nourriture, énergie, chauffage, moyens de locomotion, loisirs, informations, etc.) que leur proposent des entreprises en contrepartie d'un travail et d'un salaire pour produire ces biens de consommation.

Mon boucher, Franck Rogez qui, au demeurant me (nous) propose une excellente viande, si je lui demande s'il fait son métier par bonté d'âme ou philanthropie, me réponds invariablement que non ! Il fait ce métier pour gagner sa croûte. Il essaie de le faire bien parce qu'il aura plus de clients fidèles qui lui feront mieux gagner sa croûte. Il essaie d'avoir la meilleure qualité de viande, même si elle est un peu plus chère parce qu'il fait le choix d'une clientèle, sans doute plus aisée, probablement plus soucieuse de ses choix alimentaires ou les deux… Et ses clients reviennent le voir parce qu'ils apprécient son professionalisme. Ce n'est pas plus compliqué que cela.

Mais là encore, ce n'est pas de la bonté d'âme, juste un peu d'altruisme à la condition que charité bien ordonnée... Comme on dit !

On est bien dans une relation duale où l'entrepreneur a évidemment un rôle social évident à jouer à la condition que ses clients lui soient fidèles.

L'État a évidemment aussi un rôle à jouer. Il me paie mon salaire de maître de conférences et je lui reverse 5.5 % de TVA sur le petit morceau de poire que Franck me met de côté pour mon cancer colorectal !

Pour ce qui est des entreprises, leur responsabilité sociale ne se résume pas seulement à fournir du travail et des biens de consommation, dans une perspective de rentabilité et de croissance raisonnable et justifiée, mais aussi de se préoccuper de ses impacts environnementaux et sociétaux lesquels s'organisent au travers des équilibres entre les différents partenaires de l'entreprise : clients, fournisseurs, salariés, actionnaires, etc.

C'est dans la recherche des équilibres entre ces intérêts différents que s'inscrit la recherche de ce que pourrait être la responsabilité sociale de l'entreprise. Ces derniers temps, les équilibres ne pouvaient être trouvés que dans la dérégulation et la sacro-sainte loi du marché libre et non faussé. On a bien vu que cela était une formidable escroquerie intellectuelle doublée d'une formidable manœuvre de spoliation. La première commence à être perçue. Il reste à dénoncer la seconde et surtout empêcher qu'elle ne se réalise au nom d'une crise qui serait " bien venue ".

Les analyses du GEAB* auront-elles le mérite d'y contribuer ? Rien n'est moins sûr puisque tout est fait par les médias dominants pour cacher l'ampleur et les dessous des problèmes.

Mais s'il s'agit de porter un autre regard sur le capitalisme, serait-il vert, ce sera toujours un regard sur le capitalisme qui est tout sauf altruiste. Il ne faudra jamais perdre de vue que la dimension sociale de l'entreprise quand elle est mise en avant par quelques grandes entreprises du CAC 40 est avant tout une mystification, laquelle prend d'ailleurs toutes ses dimensions à mesure que la crise systémique s'installe durablement et profondément.

Il n'est finalement pas si certain que cela que les entreprises aient vocation à être sociales. Comment cela pourrait-il être pour les toutes petites entreprises quand les grosses avec des moyens colossaux répugnent autant à l'être autrement qu'en façade.

Dans le modèle d'État social proposé dans la page "développement durable" figurait l'État qui est le seul qui puisse garantir la protection sociale et le droit du travail, les servicespublics et les politiques macro-économiques de soutien à l'activité et à l'emploi. Les entreprises ne le peuvent pas parce qu'elles n'ont ni vocation, ni intérêt à le faire.

Sans un État volontaire et soutenu par ses citoyens, les associations et les ONG, les entreprises feront de la responsabilité sociale des papillotes dont elles se pareront pour mieux nous hypnotiser.

[* Crise Systémique Globale : Rupture Système Monétaire Mondial d'ici l'été 2009 (29) / Crise systémique globale : Quand le monde prend conscience que cette crise est pire que celle des années 1930 (30) / Crise systémique globale : Début de la séquence d'insolvabilité globale (31) / Crise systémique globale : la phase de dislocation géopolitique mondiale (32) / ]




Novethic se présente comme un média expert du développement durable. Il offre plusieurs dossiers sur ces questions de responsabilité sociale de l'entreprise. On trouvera quelques-uns des liens qui permettent leur ouverture :

Responsabilité sociale - sociétale de l'entreprise :
http://www.novethic.fr/novethic/responsabilite-sociale-entreprise/audit-social/agence-de-notation/113115.jsp

Pourquoi la RSE ?
http://www.novethic.fr/novethic/novethic/economie-solidaire/actionnariat/activisme-social/119920.jsp

Les bénéfices qu'une entreprise peut retirer d'une démarche RSE
http://www.novethic.fr/novethic/agence-de-notation-sociale/gouvernement-d-entreprise/rapport-rse/73354.jsp

Quelle place pour la RSE au Grenelle de l'environnement ?
http://www.novethic.fr/novethic/rapport-rse/charte-ethique/grenelle-environnement/111691.jsp

La RSE dans les PME
http://www.novethic.fr/novethic/rapport-rse/societe-de-gestion/responsabilite-sociale-des-entreprises/87418.jsp

Quelles démarches RSE engagées par les entreprises ?
http://www.novethic.fr/novethic/rapport-rse/charte-ethique/audit-social/113117.jsp

Quelles parties prenantes pour les entreprises ?
http://www.novethic.fr/novethic/rapport-rse/charte-ethique/entreprise-environnement/113114.jsp

Responsabilité sociale des entreprises \ Référentiels
http://www.novethic.fr/novethic/responsabilite-sociale-entreprise/audit-social/rapport-rse/70991.jsp

Responsabilité sociale des entreprises \ Enjeux sectoriels
http://www.novethic.fr/novethic/responsabilite-sociale-entreprise/audit-social/agence-de-notation-sociale/102196.jsp

Le dispositif de la loi NRE sur le reporting sociétal des entreprises
http://www.novethic.fr/novethic/v3/article.jsp?id=74593






Rapport sur la responsabilité sociale des entreprises :
http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/044000303/0000.pdf

Observatoire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises.
http://www.orse.org/

Responsabilité sociétale des entreprises
http://www.ecologie.gouv.fr/-Responsabilite-societale-des-.html

Cartographie des référentiels et des outils de développement durable intéressant les entreprises
http://www.orse.org/fr/home/rse.html

L'analyse des volets sociaux et environnementaux des rapports loi NRE 2007
http://www.forumcitoyenpourlarse.org/data/File/et2008_livret.pdf

L'analyse des informations sociales des rapports loi NRE 2007
http://www.forumcitoyenpourlarse.org/data/File/alpha_etudes_rapport_reporting_social_v_presse_definitif.pdf

Analyse du projet de loi Grenelle 1 titre V-Gouvernance
http://www.forumcitoyenpourlarse.org/data/File/commentaires_sherpa_loi_grenelle_1.pdf

Guide des ressources sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE)
http://www.ilo.org/public/french/support/lib/resource/subject/csr.htm

Promouvoir la responsabilité sociale des entreprises
http://europa.eu/scadplus/leg/fr/cha/c00019.htm

ISO 26 000, une révolution silencieuse ?
http://www.actu-environnement.com/ae/news/ISO_26000_5908.php4

ISO 26000
http://fr.wikipedia.org/wiki/ISO_26000

Traduction française du projet ISO 26000 WD4.2 « Lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale » (2006-06-02)
http://portailgroupe.afnor.fr/v3/rencontre-regionale-sud-ouest-23-10-2008/pdf/ISO-WD4.2-26000.pdf

De nouveaux outils de régulation économique : impulsion des entreprises et place de l’État
http://matisse.univ-paris1.fr/colloque-es/pdf/articles/arnal_lemiere.pdf






[ Corrélats : Développement durable / ...]



Retour