L'environnement bactérien


Colonies de coliformes cultivées sur membrane filtrante
Les conditions dans lesquelles vivent les bactéries influent grandement sur leurs métabolismes et particulièrement sur leur nutrition.


1) La température.

Selon la température optimale de développement, on distingue trois types de bactéries :

Les bactéries mésophiles préfèrent les températures moyennes comprises entre 20 et 40° C. La majorité des bactéries est mésophile. C'est le cas des bactéries pathogènes de l'homme et des animaux, mais aussi des bactéries commensales des cavités naturelles, des revêtement cutanéo-muqueux et surtout des bactéries saprophytes de l'environnement impliquées dans la dégradation et le recyclage des matières organiques mortes (nécromasse).

Les bactéries psychrophiles ont une température optimale de développement voisine de 0° C. Ces bactéries, largement répandues dans l'environnement (Pseudomonas, Acinetobacter, Aeromonas, Cytophaga, etc.) peuvent contaminer et altérer gravement les aliments et divers autres produits, même conservés au froid.

Les bactéries thermophiles peuvent vivre à des températures élevées (45° C jusque dans des sources thermales). Certaines bactéries (Pyrodictum occultum) peuvent vivre au contact des sources chaudes océaniques à des températures proches de 250° C et à des pressions voisines de 260 atmosphères.

2) Le pH.

Alors que les moisissures et les levures apprécient plutôt les milieux acides, la plupart des bactéries préfèrent les milieux proches de la neutralité.

Il existe cependant des bactéries acidophiles (Lactobacillus). Thiobacillus thioxydans est une bactérie capable de se développer à pH 0, c'est-à-dire dans une solution d'acide sulfurique normale.

À l'inverse, il existe des bactéries basophiles, par exemple, Vibrio se reproduit à un pH voisin de 9.

3) L'oxygène.

Certaines bactéries ne peuvent vivre sans oxygène de l'air. On les appelle aérobies strictes. Pour d'autres au contraire, l'oxygène libre est toxique. Ce sont les anaérobies strictes. Certaines bactéries sont assez indifférentes, ce sont les aéro-anaérobies facultatives. Ces bactéries peuvent indifféremment respirer l'oxygène gazeux ou l'oxygène lié sur des molécules organiques (fermentations comme les fermentations alcooliques, acétiques, etc.) ou minérales (réduction des nitrates, comme dans les stations d'épuration). Enfin, certaines bactéries ne peuvent survivre qu'en présence d'une très faible quantité d'oxygène, ce sont les bactéries micro-aérophiles.

4) La pression osmotique.

La plupart des bactéries sont insensibles à la pression osmotique du fait des protections que leur procure leur paroi. Toutefois, les bactéries marines ou celles cultivant dans des milieux salés (bactéries halophiles) ou dans les milieux hyper sucrés comme les confitures (bactéries osmophiles) ne peuvent survivre dans des milieux hypotoniques.

**********


Écophysiologie générale des bactéries
http://www.spectrosciences.com/article.php3?id_article=59

Deinococcus radiodurans, une bactérie résistante aux radiations et à la dessication
http://www.exobio.cnrs.fr/article.php3?id_article=92

NORMES EN STÉRILISATION :
http://www.adiph.org/afs/NormesSter.html

QUANTIFICATION DE L'EFFICACITÉ DE LA STÉRILISATION À L'AIDE D'INDICATEURS BIOLOGIQUES IMMOBIBLISÉS DANS DES BILLES D'ALGINATE DE CALCIUM :
http://www.cbb-developpement.com/00/.%5C15%5C1501.htm

____________________

Les extrêmozymes (halophiles ; psychrophiles, thermophiles) :
http://www.ac-reims.fr/datice/biochimie/resbioch/enzymes/extremozyme01.htm

____________________

Psychrophiles :

IMPLICATIONS BIOTECHNOLOGIQUES DE LA VIE BACTÉRIENNE À BASSE TEMPÉRATURE :
http://www.cbb-developpement.com/00/15/1586.htm

CROISSANCE ET SURVIE DE PATHOGÈNES PSYCHROTROPHES DANS LA VIANDE EMBALLÉE SOUS ATMOSPHÈRE MODIFIÉE :
http://www.cbb-developpement.com/00/.%5C2%5C216.htm

Réduction de la production de déchets domestiques par le compostage :
http://www.compagnons-des-jardins.com/Conseils%20de%20jardinage/Dechets%20verts/etudechaine.html

Pseudomonas : http://anne.decoster.free.fr/bgn/pseudo.htm

____________________

Résistance aux antimicrobiens chez Campylobacter thermophile :
http://www.tours.inra.fr/urbase/internet/resultats/antibioresistance/vet_research/aarestrup.htm

ISOLEMENT DE CAMPYLOBACTER THERMOPHILE DANS LES ALIMENTS :
http://www.hc-sc.gc.ca/food-aliment/mh-dm/mhe-dme/compendium/volume_3/f_mflp46.html ou
http://www.hc-sc.gc.ca/food-aliment/mh-dm/mhe-dme/compendium/volume_3/pdf/f_mflp46.pdf

Thermophiles : http://fr.wikipedia.org/wiki/Thermophile

Bactéries thermophiles et hyperthermophiles :
http://www-archbac.u-psud.fr/Bactocean/Gif_Thermophiles96/AvantPropos.html

Thermophiles / Biogaz :
http://www.ifrance.com/NER/biogaz.htm

THERMOPHILES DANS LES PASTEURISATEURS :
http://www.cbb-developpement.com/00/.%5C6%5C674.htm

UNE APPROCHE DU RISQUE MICROBIOLOGIQUE AÉROPORTÉ DANS UNE USINE DE COMPOSTAGE INDUSTRIEL D'ORDURES MÉNAGÈRES :
http://www.sdv.fr/aimt67/som_aimt/enquete_aimt/compost.htm

____________________

Voir aussi (pour comparaison) : Eukaryotes in extreme environments :
http://www.nhm.ac.uk/zoology/extreme.html

____________________

LES BACTÉRIES DES SOURCES HYDROTHERMALES :
http://www.vertigo.uqam.ca/vol5no3/art1vol5no3/jean_guezennec.html

**********


[ Corrélats : Bactéries / ...]

Retour