Entrez un mot-clé
Les modes de fécondation chez les végétaux
Les modes de fécondation chez les végétaux





La reproduction sexuée résulte toujours de la rencontre de gamètes ou fécondation. Celle-ci comprend à la fois une fusion des cytoplasmes (plasmogamie) et une fusion des noyaux (caryogamie).

» L'isogamie correspond aux plantes qui produisent des gamètes mâles et femelles, flagellés, mobiles et de taille identique.

» L'anisogamie correspond aux plantes qui produisent des gamètes flagellés, mobiles, mais de taille différente. Le gamète femelle étant généralement plus gros que le gamète mâle.

» L'oogamie correspond aux plantes dont le gamète femelle est gros et immobile (oosphère). Les gamètes mâles sont beaucoup plus petits et flagellés.

» La trichogamie correspond aux plantes dont les gamètes mâles, non flagellés, viennent se fixer sur un prolongement du gamétocyste femelle, la trichogyne, avant de fusionner avec le gamète femelle (oosphère).

» La cryptogamie correspond aux plantes chez lesquelles les gamètes ne sont pas émis à l'extérieur. La fécondation se produit lorsque les gamétocystes mâles et femelles fusionnent.

» La siphonogamie correspond aux plantes chez lesquelles les gamètes ne sont pas libérés à l'extérieur. Le gamétocyste femelle émet un siphon qui vient au contact du gamétocyste mâle. La fécondation a lieu après fusion du siphon avec le gamétocyste mâle.

» La somatogamie n'existe que chez des champignons qui ne produisent pas de gamètes. La fécondation résulte de la fusion de deux cellules somatiques.






La rencontre des gamètes, particulièrement chez les plantes aquatiques ou chez celles où la fécondation exige qu'elle se fasse dans l'eau (mousses, fougères), ne se fait pas au hasard.

Le plus souvent, le gamète femelle émet des substances attractives auxquelles le gamète mâle obéit (tropisme ou chimiotactisme).

Ainsi les gamètes femelles des algues du genre Fucus émettent-ils le fucoserratène, ceux des laminaires, le multifidène, les Ectocarpus, l’ectocarpène, etc. Au fur et à mesure que le gradient de concentration de la substance attractive émise devient important, le gamète mâle passe, pour rejoindre le gamète femelle, d’une trajectoire rectiligne à une trajectoire circulaire qui se resserre, de plus en plus, autour du gamète femelle jusqu’à ce qu’ils se rencontrent.




Chez les plantes à fleurs, l'étape la plus importante consiste à mettre en présence des grains de pollens avec les stigmates portés par le style.

Dans le cas d'une pollinisation directe (autopollinisation), la question est facilement réglée à la suite d'une quelconque visite d'insecte ou d'un petit coup de vent. Dans le cas d'une pollinisation croisée (allopollinisation), les grains de pollens doivent être transportés d'une fleur à une autrede la même espèce. Le plus souvent, le transport du pollen est assurésoit par des insectes ou d'autres animaux, quelquefois très spécifiques (zoogamie), soit par le vent (anémogamie), soit par l'eau (hydrogamie).

La fleur, à visiter, peut être très proche, par exemple, sur la même inflorescence ou sur la même plante. Mais elle peut aussi en être relativement éloignée. Les chances de fécondation seront alors plus importantes si la plante produit de grandes quantités de pollen,ou bien si la plante adopte des stratégies très élaborées de collaboration avec l'agent pollinisateur. Dans ce dernier cas, cet agent est le plus souvent un animal (insecte, oiseau, chauve-souris)

Lorsque le grain de pollen est fixé sur le stigmate, il va « germer », c'est-à-dire émettre un tube pollinique qui va percer le stigmate, puis cheminer au travers des tissus du style jusqu’au micropyle de l’ovule. Là, deux gamètes mâles sont libérés dans le sac embryonnaire où a lieu une double fécondation. L’un des gamètes s’unit avec l’oosphère pour former l’embryon. L’autre s’unit avec un noyau secondaire diploïde pour former un zygote, en principe triploïde, qui sera à l’origine de l’albumen, c’est-à-dire des tissus de réserves de la graine.





Biologie végétale : http://ww2.creaweb.fr/bv/sommaire.html

Multiplication végétative :
http://sciencesnat.ouvaton.org/modules/daML/page.php4?id=36

Reproduction asexuée :
http://pst.chez.tiscali.fr/svtiufm/replasex.htm

Reproduction des algues :
http://ww2.creaweb.fr/bv/algues6.html

Reproduction des bryophytes :
http://ww2.creaweb.fr/bv/bryo5.html

Reproduction des ptéridophytes :
http://ww2.creaweb.fr/bv/pterido4.html

Reproduction des angiospermes :
http://ww2.creaweb.fr/bv/angio4.html

Cycles de reproduction chez les végétaux :
http://www.proftnj.com/cycle.htm






[ Corrélats : Pollinisation / Pollen / Zoogamie / Entomogamie / Hydrochorie / Vanille / Graines / Moracées / ...]

Retour