Entrez un mot-clé
Gradient hydrique et gradient trophique
Gradient hydrique et gradient trophique
de répartition des espèces (Notion d'écogrammes)


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : La grille / Guide des plantes indicatrices des milieux forestiers bretons / Sites Internet et articles / Corrélats /


Espèces
Hyper acidiphiles
Acidiphiles
Acidiclines
Neutroacidiclines
Neutrophiles
Calcicoles
Calcaricoles
Xérophiles
toujours très sec
. . . . . . .
Mésoxérophiles
sec, surtout en été
. .


. .
Mésophiles
bien drainé
. .


. .
De milieux frais
frais
. .


. .
Hygroclines
assez humide
. . . . . . .
Mésohygrophiles
toujours humide
. . . . . . .
Hygrophiles
longtemps inondé
. . . . . . .
Milieux
Humus
Très acides
Mor /Dysmoder
Acides
Moder
Assez acide
Mull oligotrophe
Faiblement acides
Mull mésotrophe
Neutres
Mull eutrophe
Calcaires
Mull calcique
Calcaires
Mull carbonaté


L'intérêt de cette grille est d'abord d'offrir à l'observateur des indications sur le comportement moyen d'une plante, d'une part en terme d'économie d'eau, et d'autre part, en terme d'optimum recherché pour l'acidité du sol et partiellement sur le type d'humus susceptible de s'y trouver.

Pour le cas où, en consultant sa grille,on trouverait une plante sur une stationbien différente de celle attendue, on peut, par exemple, suspecter la rencontre avec un écotype.

Si plusieurs plantes d'espèces différentes ont un comportement moyen proche, facilement détectable par superposition des grilles spécifiques,cela veut dire que ces espèces sont probablement des espèces caractéristiques ou des espèces indicatrices d'un milieu.

Cette grille est aussi un outil pour dresser la typologie des stations présentes sur un territoire donné.


Millepertuis perforé (Hypericum perforatum)
Le millepertuis perforé, plante très commune en France, ne se trouve pourtant pas partout, sur tous les sols.



Sur la grille ci-dessus, les cases en jaune, caractéristiques de cette espèce, indiquent que cette plante est mésoxérophile à mésophile des milieux frais, c'est-à-dire qu'elle fréquente des milieux assez secs jusqu'assez frais. Ainsi, on la trouvera aussi bien en plein soleil (héliophile) qu'à mi-ombre (sciaphile tolérante).

C'est aussi une plante neutrocline à large amplitude, se satisfaisant de sols assez acides à neutres. Cette plante est une bonne indicatrice des humus de type mull.

Enfin, cette plante est peu tolérante pour trop de calcaire actif ou le calcium.




Voir aussi : Tableaux de Mendeleïev / Julve / http://www.tela-botanica.org/page:liste_projets?id_projet=18&act=documents&id_document=15298&id_repertoire=15403





Écogramme :http://www.fsagx.ac.be/gf/Autres%20documents/carrefour%203_Claessens.pdf

Plantes indicatrices dans Annexe 2 : Types de stationshttp://www.bafu.admin.ch/naturgefahren/01920/01963/index.html?lang=fr&download=NHzLpZig7t,lnp6I0NTU042l2Z6ln1ae2IZn4Z2qZpnO2Yuq2Z6gpJCDe3x5fGym162dpYbUzd,Gpd6emK2Oz9aGodetmqaN19XI2IdvoaCVZ,s-.pdf

Plantes indicatrices des caractères d'une prairie :
http://www.gnis-pedagogie.org/pages/prairies/chap4/4.htmDiagramme écologique :
http://www.ofme.org/documents/ForetPrivee/srgs/271110.pdf

http://www.ofme.org/documents/ForetPrivee/srgs/273410.pdf

http://www.institutduliege.com/exigences_ecolo.phpL'impact de l'homme sur la biosphère
http://www.fao.org/docrep/76067f/76067f02.htm






[ Corrélats : Calcicoles / Silicicoles / Xérophiles / Nitrophiles / ...]

Retour