Entrez un mot-clé
Hallucinogènes
Hallucinogènes



Les hommes et les femmes politiques me font un curieux effet… La plupart d’entre eux sont probablement de puissants psychotropes puisque, rien qu’à les évoquer, je perds une bonne partie de mes facultés mentales et tout particulièrement mon langage se réduit remarquablement et durablement aux seuls mots qui appartiennent au vocabulaire coprolalique… Pas vous ?


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : Les essais : ethnologie des expériences de drogue / Sites Internet et articles / Corrélats /


Au cours de mes pérégrinations, je l’avoue, j’aurais pu goûter au peyotl chez les hopis, aux amanites tue-mouches des druides, aux psilocybes de nos bois et ceux de María Sabina, gober des reinettes en Amazonie, fumer de l’herbe à Hobbit avec Gandalf ou du hachisch marocain au concert de Iggy Pop, de l’opium afghan, du LSD californien, de l’ecstasy au Faouët… j’ai toujours prétexté que je préférais me contenter de mon « royal tobacco of the london pipe club, supplémenté au whisky et cancérigène aussi » et / ou de mon verre de Chablis et j’exhibais, sur le champ, une de ces photos des membres de nos gouvernements successifs en arguant que je n’avais jamais rien rencontré qui me fasse davantage halluciner.
La dernière en date (27/10/03)... hallucinant, non ?...
surtout dans le contexte social du moment !


La preuve … le texte ci-dessous (éventuellement on peut remplacer le mot hallucinogène par UMP, néolibéralisme, pensée unique, OMC, OCDE, etc.)





Le terme «hallucinogène» s'applique à toute drogue qui altère radicalement l'état mental, avec distorsion de la réalité et qui, à fortes doses, fait halluciner, c'est-à-dire qui font voir ou entendre des choses qui n'existent pas en réalité. Ces drogues, aussi appelées psychédéliques ou psychodysleptiques, ont une action puissante sur l'esprit. Les principaux hallucinogènes connus sont le LSD (ergot de seigle), la psilocybine (divers champignons : psilocybes, strophaires), la mescaline (amanite tue-mouches). Le PCP, le cannabis et les anticholinergiques sont faiblement hallucinogènes. Les hallucinogènes n’entraînent jamais de dépendance, hormis la phencyclidine qui leur est quelquefois associée.

Ce sont presque toujours des agonistes des récepteurs de la sérotonine. Mais on les soupçonne aussi d’être des agonistes des récepteurs de la dopamine, des IMAO ou de l’acétylcholine. Leur action est particulièrement ciblée sur les noyaux du système limbique dont on rappellera que ce « cerveau » joue un rôle important sur la régulation de l’humeur, les apprentissages conduisant aux automatismes comportementaux et plus encore aux interdits comportementaux.

En outre, les délires paranoïdes ou les exacerbations de l’ego (délires de persécution, sentiment d’omnipotence et autres idées de grandeur) que ces produits entraînent, peuvent laisser penser qu’ils agissent aussi sur le cortex orbito-frontal.

Les hallucinogènes provoquent divers effets généraux dont une désorientation, une euphorie, des hallucinations, des troubles de l’émotion et de l'humeur, une élocution rapide et des propos insensés.

Une description déformée de la réalité, des pupilles dilatées, une respiration rapide, des tremblements, de l’agitation, une forte propension à paniquer sont des signes cliniques courants indiquant une influence sous hallucinogènes.

L'usage régulier de certains hallucinogènes tels que le LSD, la mescaline et la psilocybine induit une accoutumance en quelques jours. Ce qui signifie que l'usager devient pratiquement insensible aux effets, même à dose massive. Le consommateur retrouve habituellement une sensibilité normale après plusieurs jours consécutifs d'abstinence.À long terme une tolérance se développe à l'égard du produit et même des autres hallucinogènes. Plus l’on en prendra, moins on en ressentira les effets. Cela peut inciter à augmenter encore les doses. Les morts par overdoses sont très rares. Mais les morts dans divers accidents ou meurtresconsécutifs aux délires paranoïdes sont extrêmement fréquents (défénestration pour des usagers convaincus de savoir ou pouvoir voler, écrabouillements de l’usager qui pense être capable d’arrêter à main nue un TGV ou un semi-remorque lancé à pleine vitesse, meurtres sur des personnes dont l’usager « interprète » les propos comme mettant en cause son ego, etc.

L'usage des hallucinogènes suscite rarement ni une dépendance psychologique, ni une dépendance physique. Toutefois, l’usage régulier des hallucinogènes provoque presque immanquablement des troubles du comportement, même sans l’influence du produit (délires visuels ou auditifs). Au long terme, l’usage régulier des hallucinogènes conduit fréquemment l’usager à des manifestations dépressives sévères.




Amanite tue-mouche (Amanita muscaria)
Dans notre flore mycologique, environ une douzaine de champignons sont connus pour avoir des propriétés hallucinogènes. Ce sont :

_____Anamita muscaria
_____Panaeolus sphinctrinus
_____Panaeolus foenisecii
_____Panaeolus campanulatus
_____Panaeolus acuminatus
_____Panaeolus papillonaceus
_____Stropharia coronilla
_____Stropharia aeruginosa
_____Stropharia semiglobosa
_____Mycena pura
_____Psilocybe semilanceata
_____Conocybe cyanopus







Pharmacologie des hallucinations / Pr. Hervé Allain /
http://www.med.univ-rennes1.fr/etud/pharmaco/pharmacologie_des_hallucinations.htm

PSYCHOPHARMACOLOGIE DE LA TOXICOMANIE :
http://schwann.fr/toxico.html

Botanique et chimie des drogues : http://www.caat.online.fr/dossiers/bota_chimie.htm

Perception et hallucinations :
http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/UVLibre/0001/bin32/pagesweb/intro.htm

.MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA DÉPENDANCE AUX STUPÉFIANTS :
http://schwann.fr/mecanismes_mol_dependance.html

LES HALLUCINOGÈNES EN PSYCHIATRIE :
http://burnoo.fr/sommaire.html

Toxicomanies :
http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/toxicomanies/index.htm

Les drogues psychotropes :
http://www.didier-pol.net/8drogues.htm

Hallucinogènes :
http://www.didier-pol.net/8plhalu.htm

____________________

Géopolitique des drogues
http://www.cafe-geo.net/cafe2/article.php3?id_article=500

Maria Sabina
http://www.unisson06.org/dossiers/art_spiritualite/poesie_monde/maria_sabina.htm
http://www.oniros.fr/chamanisme.html

http://www.ensemblevocal-ktema.com/mariasabina.html




[Corrélats : Cactées / Amanites / ...]

Retour