Entrez un mot-clé
Hibernation
Hibernation


Parce qu'il faisait froid au mois de juillet sur le col de Lancise,
ce loir s'est réfugié dans un sommeil léthargique.
Certains vertébrés passent la saison froide dans un état de vie ralentie qu'on appelle quelquefois dormance et plus fréquemment hibernation.


Chez les mammifères, cet état d'hibernation se caractérise par un état léthargique au cours duquel la température interne descend considérablement tandis que les pulsations cardiaques et le rythme respiratoire sont très ralentis.

Les animaux hibernants, aussitôt que les conditions le permettent, retrouvent très rapidement leurs fonctions normales.

Dans nos régions, la plupart des animaux poïkilothermes terrestres (reptiles, batraciens) entrent en hibernation. Si aucun oiseau ne le fait, quelques mammifères comme le hérisson, la marmotte ou les chauve-souris sont de vrais hibernants. On a pu croire pendant longtemps que l'ours brun entrait en hibernation, ce n'est pas tout à fait vrai, même s'il est vrai qu'en hiver son activité se ralentit, mais elle n'est jamais totalement arrêtée. Ainsi, même en plein hiver et par grand froid, il arrive que l'on observe des ours sortir de leur abri et se livrer à quelques exercices et même grimper aux arbres pour cueillir des fruits gelés avant d'y retourner. C'est également vrai pour le blaireau qui, s'il ralentit son activité quand il fait vraiment très froid (ses observateurs aussi, d'ailleurs !), reste actif presque tout le temps comme sous notre climat, en Bretagne.




Tircis (Pararge aegeria) fin décembre 2010
Ce papillon avait choisi d’hiberner dans la véranda. Ce n’était pas le meilleur choix qu’il pouvait faire puisque cette pièce se réchauffait considérablement aux premiers rayons du soleil, même quand il faisait très froid dehors. C’est ce qui s’était passé, ce 30 décembre 2010, après un long épisode froid, neigeux et sans soleil lorsque que celui-ci voulut bien briller et réchauffer l’atmosphère. Cela eut pour effet de réveiller diverses mouches et ce papillon.

Je le capturai et le mis dans la réserve à bois dont je savais qu’elle restait hors gel et ne risquait pas non plus de varier en température, au moins jusqu’aux beaux jours.






Pipistrelle commune
Début mars 2013… J’arrive à la fin de ma réserve de bois pour l’hiver. Dans une buche que je dois recouper, je découvre une petite chauve-souris en hibernation. Je pense que c’est une pipistrelle. Le temps d’une photo et ce petit animal va trouver un abri dans un nichoir abrité en espérant que cela va lui convenir et lui permettra de résister aux derniers mauvais jours de l’hiver…





Sommeil et hibernation :
http://sommeil.univ-lyon1.fr/articles/jouvet/apb_94/hibern.html

Hibernation :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hibernation
http://www2.unil.ch/spul/allez_savoir/as10/1hiber.html

L'histoire de ce loir photographié plus haut :
http://www.ecritsdesbetes.fr/loir.html






[ Corrélats : Thermorégulation / Homéothermes / ...]

Retour