Entrez un mot-clé
Homoptères
Homoptères


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : Les insectes qui ont inventé une troisième paire d’ailes / Sites Internet et articles / Corrélats /



Cicadoïdés : La cigale grise
(Cicada orni) 40 mm
Chez les homoptères, les ailes antérieures, quand elles existent, ont une structure uniforme : elles sont soit coriaces, soit membraneuses. Au repos, elles sont disposées en toit au-dessus de l'abdomen (chez les hétéroptères, les ailes sont disposées à plat).


La très grande majorité des homoptères suce la sève des végétaux. Cet aliment surtout riche en eau et en sucre doit être consommé en très grande quantité pour apporter les éléments nutritifs dont ont besoin ces insectes.

C'est la raison principale qui explique pourquoi certains de ces animaux sécrètent de grandes quantités de miellat, lequel n'est rien d'autre que de la sève en excès qui a traversé leur tube digestif.

Ce liquide poisseux et sucré attire de nombreux insectes qui s'en repaissent (fourmis, guêpes). Le miellat finit toujours par poisser sur les tiges et les feuilles et permet le développement d'un champignon noirâtre (fumagine).

Fulgoroidea : Le fulgore ponctué
(Tettigometra impressopunctata) (5mm)
Les homoptères sont divisés en deux groupes principaux :

" Les cicadaires qui comprennent les cigales, les membracides, les cercopes, les fulgorelles et les cicadelles ;

" Les phytophages qui comprennent les aphidiens ou pucerons, les psylles, les aleurodes ou mouches blanches et les cochenilles.
Membracidés : Le membracide bison
(Stictocephala bisonia) (10 mm)
Cercopoïdés : Le cercope rouge sang
(Cercopis vulnerata) (12 mm)
Membracidés : Le demi-diable
(Centrotus cornutus) (10 mm)
Cicadelloïdés : La cicadelle verte
(Cicadella viridis) 8 mm
Aphididés : Puceron (Aphis) 1 mm exploités par Lasius niger
On remarquera aussi la présence de deux minuscules hyménoptères.
Aphididés : Puceron de l'épicéa (Cinara piceae) 2 mm
.
Coccoïdés : Cochenille
(Parthenolecanium corni) 1 mm
Psylle du pommier
(Cacopsylla mali) 1 mm (sur le noyer !)





Larve de cercope pas encore cachées dans un " crachat de coucou "
" Crachat de coucou " en formation
" Crachat de coucou " sur un saule marsault
(espèce non déterminée parce que non dérangée)
Les larves de la plupart des cercopes vivent cachées dans un amas spumeux qu'elles sécrètent et qu'on appelle : "crachat de coucou " ou " écume printanière ".

Je ne sais pas exactement à quelle espèce appartiennent les individus photographiés ci-dessus. Plusieurs dizaines d'individus prenaient possession d'un gîte sur des Œnanthes qui poussaient sur un affleurement de nappe phréatique (Inguiniel / Morbihan). Compte tenu du lieu, il se peut que ce soit Lepyronia coleoptrata.
La cicadelle écumeuse (Philaenus leucophtalmus)
Le nom de cicadelle qui est donnée à cette espèce est impropre dans la mesure où Philaenus leucophtalmus est un cercope. On pourra le vérifier en observant le tibia de la patte postérieure armé de trois fortes épines.

La larve de cette espèce et surtout de la variété spumarius se cache aussi dans des crachats de coucous.
La cercope de l'aulne (Aphrophora alni)
Les larves de cette espèce plutôt commune, y compris dans les jardins, forment aussi des crachats de coucous sur la végétation basse, dès le mois de mai.

Cette espèce et celle figurant au-dessus ne font guère plus de 6 à 8 mm de longueur, autant dire qu'elles sont pratiquement invisibles dans la végétation... Mais ces deux espèces et quelques autres viennent très bien à la lampe à vapeur de mercure, ce qui permet de les photographier... sur un drap blanc !
Graphocephala fennahi
Cette cicadelle, de taille moyenne et dont les ailes sont ornées de rouge, est d'origine Nord-américaine. En France, on la rencontre plutôt dans l'Ouest où elle vit surtout sur les rhododendrons auxquels elle transmet, par piqûre, une maladie cryptogamique.

Cette photo a été prise dans le jardin de Kerpotence à Hennebont en septembre 2007.
Cercopis vulnerata in copula
De minuscules pucerons entre les épillets d'une flouve
Cochenille à bouclier sur Ficus
*





Homoptères :
http://aramel.free.fr/INSECTES10.shtml
http://fr.wikipedia.org/wiki/Homoptera
http://www.inra.fr/Internet/Produits/HYPPZ/ZGLOSS/3g---009.htm

Des photos :
http://demons-et-merveilles.club.fr/galeries/homopteres/pages/centrotus.html
http://users.skynet.be/fa213618/Cercopa%20vulnerata.htm

La cigale commune :
http://champignon.champyves.fr/FicsHtml/I_cigale_commune.htm

La cigale et l'homme / De la biologie au symbole :
http://www.inra.fr/dpenv/duretc39.htm

Hémiptères du massif armoricain :
http://hemiptera.fr/listhomaucharmor.html

Les pucerons :
http://www.inra.fr/Internet/Produits/HYPPZ/ZGLOSS/3g---184.htm

____________________

Vecteur de virus, vection :
http://www.inra.fr/Internet/Produits/HYPPZ/ZGLOSS/3g---200.htm






[ Corrélats : Hémiptères / Insectes / ...]

Retour