Entrez un mot-clé
Hydrochorie
Hydrochorie


Renoncule aquatique (Ranunculus aquatilis)
Le mode de dispersion des spores et des graines par l'eau s'appelle hydrochorie.


Ce mode de dispersion concerne, bien sûr, en premier lieu les plantes aquatiques, mais aussi quelques espèces terrestres comme l'aulne dont les minuscules graines sont munies de petits flotteurs et qui peuvent rester plusieurs mois (années) dans l'eau sans perdre leurs capacités de germination.

L'hydrochorie est aussi un mode de dispersion terrestre des graines et de spores. Cette dispersion se fait principalement sur les terrains en pente par le jeu du ruissellement des eaux de pluie. On ne manquera pas d'observer au pied d'une pente, d'un talus ou d'un ravin combien les plantes qui s'y trouvent parfois concentrées, sont le reflet de celles qui sont au-dessus, souvent dispersées.




[L'hydrogamie, chez les plantes supérieures, est le mode de fécondation qui se fait dans l'eau, laquelle se charge de transporter le pollen. C'est ce mode de fécondation qui est le plus fréquent chez les bryophytes et la plupart des ptéridophytes chez lesquelles les gamètes mobiles se rencontrent à la faveur de déplacements favorisés par de bonnes précipitations qui détrempent les sols.]




L'organisation de la protection des cultures à l'échelle du paysage :
http://dc.plantouz.chez-alice.fr/pcpaysag.htm

Dispersion :
http://v_pascal.club.fr/amaryllidaceae/eco/dispers.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Graine
http://dc.plantouz.chez-alice.fr/pcpaysag.htm(hydrochorie ... par ruissellement)





[Corrélats : Anémogamie / Zoogamie / Anémochorie / Zoochorie /...]

Retour