Entrez un mot-clé
Espèces hygrophiles
Espèces hygrophiles


Les espèces hygrophiles sont des espèces qui ont besoin de grandes quantités d'eau tout au long de leur développement.

Le plus souvent, ces espèces se rencontrent sur les terrains alluvionnaires ou sur les pentes au niveau des suintements. Elles sont de bonnes indicatrices de sols constamment engorgés, de nappe dont le niveau reste haut toute l'année ou encore de sols à gley.

Lysimaque commune (Lysimachia vulgaris)
L'aulne, le saule cendré, le gaillet des marais, l'iris faux-acore, le lycope d'Europe, la lysimaque commune, la reine-des-prés, la menthe aquatique ou le peucédan des marais sont de bonnes indicatrices des milieux hygrophiles.



Reine-des-prés (Filipendula ulmaria)
Lycope d'Europe (Lycopus europaeus)


Espèces des milieux engorgés toute l'année : espèces hygrophiles des sols neutres à légèrement acides et espèces des sols acides*.

Bouleau pubescent* Betula alba
Canneberge* Vaccinium oxycoccos
Cardamine amère Cardamine amara
Dorine à feuilles opposées Chrysosplenium oppositifolium
Gaillet des marais Galium palustre
Linaigrette engainante* Eriophorum vaginatum
Lysimaque commune Lysimachia vulgaris
Menthe aquatique Mentha aquatica
Populage des marais Caltha palustris
Prêle des bois Equisetum sylvaticum
Saule à oreillettes* Salix aurita
Saule cendré Salix cinerea
Scirpe cespiteux* Scirpus cespitosus
Sphaignes* Spagnum sp.
Trientale d'Europe* Trientalis europaea
Valériane dioïque Valeriana dioica
Violette des marais* Viola palustris





Les habitats forestier - note n°2 - Les chênaies pédonculées-frênaies édaphiques et stationnelles :
http://www.foretpriveefrancaise.com/?IDINFO=66353




[ Corrélats : Gradient trophique / ...]

Retour