Entrez un mot-clé
Hyperatlantique et atlantique
Hyperatlantique et atlantique


Sylvofaciès de hêtraie en habitat hyperatlantique et en habitat atlantique
Les habitats hyperatlantiques se limitent en France à une frange qui part du Finistère sud, longe la côte nord de la Bretagne et inclue la façade ouest du Cotentin.


Bien arrosée, cette région se caractérise surtout par un très fable écart thermique entre les températures moyennes hivernales et les températures moyennes estivales.

Les faciès forestiers (hêtraies, chênaies, frênaies, etc.), les landes et différents autres écosystèmes voient leurs peuplements affectés par cette hyperatlanticité.

Cela touche aussi certaines espèces animales, comme par exemple, le bruant proyer qui, en Bretagne, est mieux représenté en situation hyperatlantique qu'ailleurs. Cette espèce présente ces mêmes préférences en Irlande, alors que son aire en Angleterre est davantage comparable à celle qu'elle occupe en France continentale.

Frênaies de ravins en habitat hyperatlantique et en habitat atlantique
Hêtraie Chênaie hyperatlantique acidiphile (if, buis, fragon, houx)





[Corrélats : Biogéographie / Phytogéographie / Synusies / ]

Retour