Entrez un mot-clé
Île


La sittelle de Kabylie (Sitta letandi) fut découverte dans les années 1970
au sein d'un massif forestier isolé dans les montagnes de Kabylie.
Tout le monde sait, bien entendu, qu'une île est un morceau de terre entouré d'eau.



En écologie, l'île est plutôt un concept pour désigner un écosystème très particulier isolé dans un " océan " formé par un vaste écosystème, généralement très banal ou fortement anthropisé.

C'est le cas, par exemple, de la friche militaire de Baigneaux (Eure et Loire) dans l'océan d'agrosystèmes beaucerons ou des milieux sur argiles près de Bellengreville au milieu de la plaine de Caen. Dans ces cas, on parlera d'île continentale.

Ce qui caractérise les îles maritimes, autant que les îles continentales, c'est l'isolement qui pèse sur les espèces et qui, à terme, peut conduire à d'éventuels processus de spéciation, faute d'échanges possibles.

C'est d'ailleurs parce que les massifs montagneux, les oasis dans les déserts, etc. présentent des phénomènes d'insularité marqués que ces régions abritent un nombre significatif d'espèces endémiques.




La Nouvelle Calédonie, vestige du continent de Gondwana :
http://www.inra.fr/Internet/Produits/dpenv/richies10.htm

Le problème des espèces exotiques envahissantes en milieu insulaire fragile Un exemple : La Réunion
http://www.inra.fr/dpenv/sigalc34.htm








[ Corrélats : Endémisme / Montagnes / ...]

Retour