Entrez un mot-clé
Indignation
Chutzpah ! Indignation et indignité, surtout !



Après avoir abattu un Palestinien souffrant de trisomie 21, des soldats israéliens s’en vont sans se retourner







L'autre rue juive ou on ne discute pas avec des criminels, on leur mouche la chandelle...


Saignant... N'est-il pas ?


Dans un pays comme la france, du fait de l'indignité affichée de ses dirigeants et de toutes celles et ceux qui ont ou auront un jour choisi de voter pour eux, le seul honneur qui reste est d'être déchu de sa nationalité et le seul endroit où l'on peut se sentir bien, c'est en prison.


Si le maire de Stains ne peut pas placarder une banderole de soutien à Marwan Barghouti, si la municipalité d 'Aubervilliers ne peut pas le faire citoyen d'honneur de la ville, alors il faudrait sans doute que la ville de Paris qui lutte fébrilement contre les campagnes BDS fasse de Tzipi Livni, la mossad, sa citoyenne d'honneur... Les choses seraient enfin clairement affichées en pays sionaliste.

En attendant, comme dirait Nelson, y a des mandales qui se perdent...


Ça n'est pas un hasard, du tout,
si la très grande majorité des juifs ne veulent surtout pas vivre dans l'entité sioniste d'israël...
/



Et Crapule se gonfle d'importance...

Le dossier Palestine libre


Ce n'est pas taisez-vous qu'il faut dire à cet insignifiant, c'est ta gueule !
Dommage qu'il n'ait pas eu le fauteuil de Michel Droit Allah qu'à demi française !

Comme diraient BC ou encore MV : Israël ne serait pas Israël sans les pourritures juifistes, parfois binationales, qui commettent des crimes de guerre...
ou bien tirent pour le plaisir de tuer...


C'est désespérant, mais je ne vois vraiment pas ce que vous avez tous contre l'État suif !



Tous les jours nous offrent depuis presque 70 ans de nouvelles raisons d'être violemment antijuifiste...

Ce qui a le mérite d'être clair, autant que je ne suis pas charlie...


Cazeneuve : les français qui ne sont pas juifs sont morts et insensibles...

Charlie Cazeneuve : « Les juifs de France » sont la « part la plus sensible et la plus vivante de la République,
surtout les francojuives qui abattent des Palestiniens, du côté de Naplouse, non ?


ou autres criminels juifistes ?
sans oublier les raclures juifistes


De nouvelles images de ces pourritures juifistes les plus morales


Ou des témoignages...

Escalade :a lieu chaque fois qu’un Israélien est tué. Il faut que plusieurs centaines de Palestiniens soient tués avant d’évoquer une escalade

Civil :mot non utilisé pour les Palestiniens, y compris les enfants. S’utilise par contre pour des colons armés et des soldats de réserve, et la possibilité d’étendre l’usage de ce terme aux soldats d’occupation en activité est actuellement en cours d’examen.

Sécurité :droit exclusivement réservé aux Israéliens, et qui permet de justifier à peu près tout, y compris des bombardements aveugles, des massacres, un mur dans le territoire palestinien occupé, des arrestations arbitraires massives, des incursions, des assassinats extrajudiciaires, des démolitions de maisons, et d’autres punitions collectives, y compris un siège de plus de 1,8 million de Palestiniens dans la bande de Gaza depuis plus de 7 ans.

Regain de violence :terme permettant de mettre dans le même sac l’occupant et le peuple occupé, en négligeant les causes pour se concentrer uniquement sur les conséquences, ce qui permet de dédouaner la puissance occupante de sa responsabilité en tant que source principale et instigateur de la violence.

Territoire palestinien occupé :là où presque tout se déroule sans qu’on l’explique clairement. Si vous souhaitez évoquer un colon vivant illégalement dans le territoire palestinien occupé, il est préférable de parler d’un civil sans localisation géographique.

Occupation :comment, je ne comprends pas ! Mot trop complexe, l’éviter afin de ne pas créer de confusion à propos de la situation actuelle. Evoquer seulement « les deux parties » ou « les Palestiniens et les Israéliens ». De même, les termes « oppression » et « déni de droits » s’appliquent à tous les autres contextes, mais pas au Moyen-Orient.

Résistance :apparemment interdite sous toutes ses formes par le droit international quand elle vient des Palestiniens et considérée comme un droit pour tous les autres peuples du monde. Les Palestiniens ont seulement le droit de recourir à des négociations.

Négociations :Dialogue au moyen duquel Israël explique, les armes à la main, toutes les raisons pour lesquelles il ne peut pas arrêter les activités de colonisation, ni mettre fin à l’occupation, ni évoquer le retour des réfugiés de Palestine, ni permettre aux Palestiniens de contrôler leurs propres frontières, ni discuter du sort de Jérusalem qui doit rester occupée, tout en dénonçant l’intransigeance palestinienne.

BDS :Boycott, Désinvestissement, Sanctions, une campagne qui a largement contribué à mettre fin à l’apartheid, et considérée comme héroïque lorsqu’elle était lancée contre l’apartheid en Afrique du Sud, mais c’est de l’antisémitisme pur et simple d’appeler à BDS contre l’apartheid israélien.

Paix :cela signifie que les Palestiniens doivent rester calmes alors que l’occupation s’intensifie, que leurs droits sont violés et leurs terres volées. Toute révolte contre l’occupation menace les efforts de paix tandis que l’occupation et la colonisation sont entièrement compatibles avec les efforts de paix.



Couverture médiatique :Pour les Palestiniens, c’est comme à la loterie, ils ont une chance sur un million de gagner…

source: http://www.michelcollon.info/Dictionnaire-utilise-par-les.html?lang=fr


Et puis quoi qu'on fasse, on est toujours confronté à ces ignobles juifistes prêts à tout pour jeter de l'huile d'oliviers arrachés aux terres palestiniennes sur le feu nourri contre les gazaouis..


J'aurai peut-être dû insérer cet encart dans la page information, mais faire cohabiter une vraie journaliste avec des Caroline Fourest, des Nathalie Saint Criq et autres Ornella Guyet, c'eût été outrageant pour Séréna Shim, cette journaliste qui fut assassinée parce qu'elle avait dénoncé la collusion ONU DAESH...
clic pour voir

Et puisqu'il est question de Rachel Corrie, écrasée par un bulldozer de l'armée la plus morale dite Tsahalté, ses parents ont perdu leur procès contre l'état juif en février 2015...
clic

Et bien évidemment, les médias occidentaux, hypocrites, demeurent silencieux...


Solidarité avec le colon qui a brûlé le bébé...


Je suis en passe de détester davantage la france qu'israël... et pourtant !

700 attaques israéliennes sur Gaza depuis le « cessez le feu » de 2014


La colosionisation de la Palestine



BHL : à bon compte...


Syrie / ONU : Les contrevérités d’un euphémisme meurtrier



Hidalgoy ?


Tous les Israéliens sont coupables...



Tel aviv sur seine : L’ignominie d’une Gauche en perdition


Sous les obus… la plage et sous les ors, les collabos...


Tous les Israéliens sont coupables d’avoir incendié une maison palestinienne




Hollande, Fabius et le France trahissent une fois encore les palestiniens...
la conséquence de l'attentat contre l'usine à gaz ???


Ou comment on finit par devenir fondamentalement antijuifiste... entre autres !

Tout bien considéré, c'est Cukierman qui nous donne envie d'insulter le genre de juif qu'il est.


Frémissement ?







Les juifs prétendent qu’ils sont le peuple élu… Mais ce qu’ils oublient de dire, c’est qu’ils ont bourré les urnes !




Imaginons qu’un journal satirique allemand publie des caricatures obscènes des juifs… Imaginons qu’un commando constitué de deux frères juifs pénètre dans les locaux de ce journal et qu’il abatte les dessinateurs et quelques-uns de leurs collaborateurs… Peut-on imaginer que 4 millions d’allemands descendent dans les rues avec une pancarte sur laquelle on pourrait lire : Ich bin Der Stürmer ?
La réponse est là : clic




Je ne suis pas rancunier, c'est juste que je n'oublie jamais les dates...


Indignation, vous en voulez ?! En voilà : Les socialistes ne sont que des merdes malodorantes !


Je lui chie dans la bouche à la chrétienté parce qu’au moins quand on osera nous parler du magnifique héritage de civilisation et de culture qu’elle laisse à la france, à la france que je n’aime pas, à la france dont je ne suis pas fier, à la france qui n’a pas des racines, mais des suçoirs, j’espère que l’on en percevra la véritable odeur et la consistance.


Je me suis indigné pour la première fois en 1958… C’était face à M. Robert Buron, alors ministre de De Gaulle et notre voisin, pour la raison qu’il avait été élu avec une étiquette et qu’il avait tourné casaque. J’avais 13 ans et ne comprenait pas comment il était possible de tromper ainsi les électeurs qui lui avaient fait confiance. J’étais très con, je l’admets… Je le suis resté et j’ai probablement amélioré mon score puisque je m’obstine à croire en l’honnêteté intellectuelle. C’est probablement une des raisons majeures qui m’a incité à ne jamais plus accorder quelque confiance que ce soit au politique ou aux hommes de pouvoir, quel(s) qu’il(s) soi(en)t. C’est aussi la raison pour laquelle, face à la dégradation toujours plus indécente de la vie politique, j’ai attendu vainement que la rébellion redevienne un fondement de la démocratie. J’arrive en fin de vie… Je me demande si, parti comme on est, on ne finira pas par les pendre ou leur mettre une balle dans la tête comme ils l’ont fait avec Saddam ou Mouammar, sans oublier les manières ignobles dont Merkel et Sarkozy traitent Papandréou ou Berlusconi, pour lesquels il va de soi que je n’ai aucune tendresse. Par-delà les humiliations que ces deux pourritures font subir aux autres dirigeants en Europe, c’est tous les peuples qui doivent se sentir humiliés d’avoir été aussi naïfs de croire que la démocratie voulait dire quelque chose. Je me demande parfois ce qu’aurait pu devenir M. Robert Buron s’il avait survécu* ?

[* MRP, puis Gaulliste, puis Démocrate-chrétien, puis Socialiste, … ???]


Un tueur qui tombe bien… mal !

Je ne crois pas qu’il puisse y avoir des indignations à plusieurs niveaux vis-à-vis des crimes quand ils touchent des enfants.
Je suis tout autant indigné par ce qui s’est passé à Toulouse que je le suis pour ce qui se passe toujours ou s’est passé en Palestine.
Je suis totalement indigné quand on me parle d’antisémitisme quand ce serait de l’antisionisme.
Je suis totalement indigné quand on me parle de communauté juive ou de communauté musulmane quand on devrait parler de français.
Je suis totalement indigné quand on ose assimiler un français dont les parents ou grands-parents sont venus d’Afrique du Nord à un musulman sans se demander s’il ne serait pas catholique - ce qui est le cas pour un des militaires assassinés - ou tout simplement mécréant, ce qui est halal, je veux dire permis dans notre République.
Je suis totalement indigné par l’indécente récupération que font certains politiques de ces drames ou de l’instrumentalisation qu’en font le gouvernement et le chef de l’État à des fins électorales soigneusement camouflées par une grosse émotion et d’abondantes larmes de crocodile.
Je suis totalement indigné que l’on nous fasse croire que la Patrie serait en danger de terrorisme extrême, ce qui justifierait toutes sortes de plans destinés à installer durablement la peur de l’autre quand, dans le même temps, on nous serine que ce serait l’œuvre d’un fou paranoïaque dont on devinerait - ou saurait peut-être ? - les motivations d’islamistes, salafistes, néonazistes et autres dérivistes.
Je suis totalement indigné par ma propre propension à formuler l’hypothèse que cette affaire pue la manœuvre dans un moment où sur l’échiquier politique en devenir, beaucoup de choses changent et risquent de changer davantage encore et qu’il n’est pas bon pour certains que cela soit.
Je suis totalement indigné à l’idée que si cette hypothèse venait à être démontrée ou simplement plausible, il ne manquerait pas de chiens de garde pour crier au complotisme… Il est vrai que ce serait une première dans l’Histoire qu’un crime puisse servir des intérêts politiques.
Je suis totalement indigné qu’un homme aurait pu être à ce point intoxiqué par le climat délétère et de haine que l’extrême droitisation a installé… Qu’il soit fou ou qu’il soit l’homme de main d’un groupe de puissance.
Je suis totalement indigné par l’indignité dans laquelle nous nous complaisons parfois ou surtout, que nous ne pouvons pas dénoncer faute d’accès à la parole publique ou aux relais médiatiques officiels et aux ordres des pouvoirs en place.
Je suis totalement indigné à l’idée qu’il faudra bien que je désespère de certains hommes.
Maintenant, je me tais. Je fais silence au moins pour une minute et je vais tenter de réfléchir à la manière dont je pourrais parler de cette affaire si j’avais des petits bouts de 2-3 ans en maternelle à qui je voudrais présenter les prémices d’une citoyenneté.



Heureusement qu'il y a des québequois pour nous rappeler, à nous français, combien nous sommes cons !


À la une International (http://www.elwatan.com/international/ )

Repère : l’indignation sélective

L’attentat qui a eu lieu hier dans un bus à Tel-Aviv a réveillé le monde occidental de son long et doux sommeil face au massacre collectif qui se commet à Ghaza depuis une semaine. Les blessures de 17 Israéliens dans cet attentat, non revendiqué, ont provoqué un incroyable élan d’émotion, de compassion et évidemment de condamnation.De Washington à Paris, en passant par Londres, Berlin et même Bucarest, les responsables occidentaux ont rivalisé de formules sémantiques et de superlatifs pour qualifier cet attentat. Au-delà du fait qu’un acte terroriste, contre des civils de surcroît, doit être condamné sans réserve et sans distinction, on notera que l’affliction occidentale est à géométrie variable.

Cette indignation sélective a été une nouvelle fois constatée, hier, devant les réactions « pleureuses » en chaîne des puissants dirigeants de ce monde qui se sont livrés à un cérémonial de lamentations sur le sort des 17 Israéliens touchés par l’attentat. Il aurait été humainement sain et politiquement juste de condamner un acte terroriste quelle que soit la nationalité de la victime. Or, Obama, Hollande, Merkel, Cameron et Poutine n’ont eu aucun mot pour condamner le carnage que commet l’armée israélienne depuis le déclenchement de « Pilier de défense ». Ces maîtres du monde ont tout juste estimé que le massacre de Palestiniens était « disproportionné » par rapport aux roquettes artisanales du Hamas. Autrement dit, ils ne sont pas spécialement contre le meurtre de Palestiniens, mais sur le nombre de personnes à abattre quotidiennement…

Les 17 blessés choquent plus que les 147 morts !

C’est, poussé jusqu’à la caricature, la posture peu glorieuse qu’adoptent les Occidentaux face à des drames humains qu’ils apprécient à l’aune de leurs amitiés.Au moment où les Palestiniens de Ghaza tombent sous les bombes dévastatrices de l’armée israélienne qui ont tué 147 personnes, dont des dizaines d’enfants, dans l’indifférence de tous, les 17 Israéliens blessés dans le bus ont provoqué un tollé général en Occident.

C’est à se demander si la vie d’un enfant palestinien déchiqueté par une bombe ne vaut rien, finalement, face à une écornure d’un citoyen israélien. Pour cause, les États-unis ont vite fait de réaffirmer leur « inébranlable solidarité » avec Israël après l’attentat et condamné cette « action terroriste ». Les Américains se sont même déclarés prêts à apporter leur « aide si besoin est pour identifier et déférer devant la justice les auteurs ». « Je condamne avec la plus grande fermeté l’attentat qui vient de se produire à Tel-Aviv », a déclaré lui aussi le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Missile à Ghaza, Messi à Riyad

Le porte-parole du gouvernement allemand a, lui, dénoncé « avec la plus grande véhémence l’attaque ». Même la Russie, qui flirte avec les Arabes et les musulmans dès qu’il s’agit de la Syrie ou de l’Iran, a condamné « avec fermeté cet attentat terroriste criminel », par la voix de son ministre des Affaires étrangères. La Roumanie, qu’on situe difficilement sur une carte géographique, a, elle aussi, volé au secours d’Israël « agressé » en dénonçant cet « attentat terroriste ».Pendant ce temps et durant la même journée, les 10 Palestiniens qui ont été tués, quant à eux, n’ont ému personne parmi ce beau monde… Obama, Hollande, Merkel et autre Cameron n’ont eu aucune pensée pour cet enfant retrouvé sous les décombres d’un immeuble qui abritait le siège de l’AFP.Faut-il comprendre que cet enfant palestinien et tous les autres tués depuis une semaine par l’armée israélienne ne sont pas des civils ? Ces sentiments changeants devant la mort nourrissent, hélas, les rancœurs et les rancunes envers les Occidentaux qui s’agenouillent à la queue leur leu devant les dirigeants israéliens.

C’est une posture indigne de leur statut de « puissants » qui jouent maladroitement les « justiciers du monde » façon BHL. Faut-il souligner par ailleurs le silence criminel des roitelets et émirs arabes qui arrosent les pays occidentaux de leurs pétrodollars face à la machine de guerre d’Israël ? Une famille saoudienne débordant de dollars s’est offerte, chez elle, la star argentine Lionel Messi pour deux millions de dollars, moyennant quelques clichés de souvenir pendant que des enfants palestiniens se faisaient trucider !« Winkoum Ya Arab ? » (où êtes-vous, Arabes ?), cette complainte poussée par une Libanaise éplorée par sa famille décimée par les chars d’Ariel Sharon à Sabra et Chatila, en septembre 1982, sonne plus que jamais juste.








Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : L'apocalypse, c'est encore aujourd'hui ! / Défense des exilés : après l’indignation, que faire ? / Sur la question du sacrifice des ouvriers des centrales nucléaires japonaises / Israël a été rayé de la carte… si ! Tout simplement parce que les juifs ne se contenteront jamais de ne crucifier que Jésus ! / / En Sarkozie, 110 élus raclures s'opposent à la création de l'État palestinien ! / Et dans le même ordre d'idées : L’Europe ou la démocratie / 29 ans : Sabra et Chatila, retour sur un massacre / Et pour l'émotion clic / Palestine la Tragédie / Occupation, Colonialism, Apartheid ? A re-assessment of Israel’s practices in the occupied Palestinian territories under international law / Enseigner la shoah / Noël : Les Enfants de Falloujah… /

Sites Internet et articles / Corrélats /

L’ONU « scandalisée » par la politique de ségrégation raciale d’Israël /
Gaza : Ils tirent sur les jeunes, non ? /
Un rapporteur de l'ONU «écœuré» par les prisons israéliennes /
Israël a violé l’accord signé avec les prisonniers grévistes de la faim /
L’UOIF dans le collimateur de Manuel Valls au diner du Crif de Marseille /
Bernard-Henri Lévy : « Je suis le représentant de la tribu d’Israël » /
Pour en finir avec Behachel Henri Lévy - Le communautariste faussaire /
Pour en finir avec les intellectuels organiques : les dégâts contre le vivre-ensemble /
Nous avons des assassins juifs, des voleurs juifs, des putains juives et même des néo nazis juifs et des camps de concentration juifs. /
LETTRE DE CHRISTOPHE OBERLIN A GENEVIEVE FIORASO /
L’occupation ? Quelle occupation ? - Le plan israélien d’annexion /
Sang commentaire /
Le bulldozer était menacé /
Le Parlement européen doit sanctionner Israël ! /
Mémento 1 : « Le génocide n’est pas mon affaire » /
Courage, le nettoyage ethnique sera bientôt terminé ! /
Chantons pour le CRIF /
Le Mossad israélien nous frappe en France /
Accord UE-Israël sur les médicaments: un vote indigne du prix Nobel de la Paix /
Gaza, assassinats et désinformation /
Situation dramatique à Ghaza : une centaine de morts depuis mercredi /
Même pas : Les gratte-papiers tués à Gaza ces derniers jours n'étaient que des palestiniens. /
Libérer les Palestiniens des mensonges de Bernard-Henri Lévy (II) /
Les massacres récurrents des palestiniens /
« Les Palestiniens sont des bêtes qui marchent sur deux pattes » /
Eh ! M. Hessel, vous entendez : à hurler ! /
Gaza : La stratégie de la terreur /
Y'a des cons partout, même chez les juifs /
Les photos de l’année du Time Magazine : le TIP, c'est pour quand ? /
L’État d’Israël et l’usage du Depro-Provera /
L’aide humanitaire ou l’argent du silence /
En bus vers l'apartheid israélien /
Tant qu'ils resteront impunis !!! /
Propagande abjecte et ’Caméras brisées’... Brisons les silences. /
Anthropologie de la violence en situation coloniale /
L’accusation d’antisémitisme : Un filon dangereux qui s’épuise /
USA : Pire que Chutzpah ! /
Les juges à la botte /
MoscoVichy ou MoscoVinci ? /
Syrie - Colombie : l'indignation sélective /
Putain de juifistes /
Juifisme rampant au quai d'Orsay /
À lire : Chroniques de Gaza, 2001-2011 /
Depuis 1967, 750.000 Palestiniens sont passés par la case prison. /
Israël : de 30 000 à 40 000 Bédouins déplacés de force ? /
Rien à foot : Euro Espoirs de football en Israël, les droits des Palestiniens piétinés /
Salopards de juifistes : Mahmoud Sarsak, une jeunesse brisée /
Profits, misère, lutte syndicale : tranche de vie et leçon de dignité /
Arthuis : l'indignité faite salope /
Vingt ans après Oslo : Disparition de l’État de Palestine et menace sur l’Iran /
L’archipel du Moulag /
Un enfant de 14 ans tué par un sniper israélien /
Gaza se noie sous les eaux usées et les conspirations /
Quand Paris (et les sionistes du PS) se couchent... /
Les champs de morts de Gaza, des champs d’expérimentation de nouvelles armes ? /
Arel Sharogne /
Rencontre entre le CRIF et la CGT : Thierry Lepaon écrit à Roger Cukierman /
Hubullande totalement sourd à l’appel au secours des femmes de Gaza /
Israël a attaqué le village avec bulldozers, chiens et canons à eau puante /
Monsieur Netanyahu est antisémite ! /
Pour mémoire : des prix Nobel de la mort /
À quoi sert Dieudonné ? Et qui en profite ? /
Tsahaleté de sioniste suite : à la télé aussi ! / Compte tenu de ce qu'est le TPI, n'y a-t-il personne, assez proche des gredins, pour nous en débarrasser ? /
Netanyahu toujours vivant, pas étonnant, des israëliens refusent de porter des armes ! /
L'indignation sélective /
Le tourment de Gaza, les crimes d'Israël et notre responsabilité /
Nettoyage ethnique par tous les moyens : la véritable politique israélienne de la "paix" /
Putain, je serais antisémite à l'insu de mon plein gré ! /
Ça n’est pas parce que Cukierman est juif qu’il est con, mais réciproquement si ! /
Pas besoin d'être antisémite (?) pour se rendre compte que certains juifs se comportent comme des merdes... de la même manière que d'aucuns de confession autre ou seulement simples connards ! /
Les médias occidentaux blanchissent la violence israélienne /
L’antisionisme est une simple opposition à la stratégie d’occupation des territoires palestiniens et aux exactions qui l’accompagnent... Basta ! /


Que M. Stéphane Hessel s’indigne, rien ne me satisfait davantage. Maintenant qu’il devienne, tout d’un coup, aux yeux des médias, le seul qui soit digne de s’indigner, cela me gêne un peu... Parce que j'ai le sentiment diffus que l'on voudrait le rendre antipathique * qu'on ne s'y prendrait pas autrement ! Cela me gène quand même beaucoup moins que lorsqu'on accrédite quelques esprits, très médiocres finalement, comme seuls capables de décider qui est antisémite ou ne l’est pas ! C’est sans doute la rançon de la notoriété qui se fait ou se défait au gré des compromissions, des bassesses, des arrangements, des chantages, des courtisâneries et autres médiocrités qui siéent à toujours plus de journalistes, publicitaires, intellectuels et autres pipeulettes** !

Il y a deux ans, à Gaza, commençait l’opération « plomb durci » qui allait se solder par la mort de 1500 civils palestiniens dont 450 enfants***. Depuis cette époque, BHL (Baratin, Haine, Logorrhée), Alain Finkielkraut, Alexandre Adler, Pierre André Taguieff, et d'autres, ne se sont guère émus de ces massacres, bien au contraire. J’aurais tendance à penser qu’ils sont les complices bienveillants de ce crime contre l’humanité. C’est la raison pour laquelle je vais mettre en ligne la tête de ces tristes rebuts et quelques-unes des photos des enfants assassinés rien que pour voir s’ils oseront me taxer d’antijuifisme !

Ci contre : Le néoconlajoie pierre andré targuieff : clic

Bernard-Henri Lévy, le dandy néoconservateur va-t-en-guerre : clic


[ * Cela écrit, il y arrive très bien tout seul à se rendre antipathique dès lors qu'il trouve Hulot digne d'oser se présenter à la présidentielle... ou bien encore quand il finit par trouver autant de qualités à ce traitre de Hollande ! Maintenant qu'il est mort, je ferai bien l'hypothèse que M. Hessel a été piégé par l'instantanéité qu'impose la célébrité et qu'il aura oublié que ce qui faisait sa force, c'était le temps qu'il accordait à la réflexion, pas à l'illusion de pouvoir dire tout sur tout avec toute certitude, comme l'attendent les journalistes ! Ça restera un grand bonhomme et qu'il repose en paix.

Lire aussi : Les sionistes et les ultralibéraux déposent un étron sur la tombe de Stéphane Hessel

Et : Stéphane Hessel a cessé de s’indigner ** PPDA toujours ausssi bidon ou insolent, c'est selon, Seguela toujours étonnamment con, etc.]

[*** 6000 blessés, entre 75 et 95 % des 1.6 millions d'habitants souffrant de troubles psychologiques (stress post traumatique), morbidité importante due au manque d'eau potable (maladies de foie, des reins, etc.)... L'horreur absolue dans le plus grand silence du concert de la plupart des nations civilisées aux valeurs de l'Occident qui jouent désespérement faux et s'indignent quand 97 d'entre elles (ex et encore : sauvages, communistes, islamistes, voire anthropophages) reconnaissent la Palestine dans ses frontières de 1967.






Aujourd’hui, nous ne savons plus rien opposer que des émotions au cynisme politique…
L’indignation est de celles-là et signe notre impuissance à agir.











Témoignage Chrétien, n°3432, du 17 février 2011 - 3,5 €
Rubrique "En débat" : La France est-elle un pays raciste ? - p.28
http://www.temoignagechretien.fr/BOUTIQUE/TC-du-17-fevrier/Default-53.xhtml

Défense des exilés :
après l’indignation, que faire ?
par Jérôme Valluy, Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1) à publié : Rejet des exilés – Le grand retournement du droit de l’asile (2009). Il est membre du Resf.
Depuis la création du premier ministère de l’identité nationale en France en 2007, mais aussi le lancement du « grand débat » sur l’identité nationale, avec enrôlement des Préfets, en 2009 puis le retour dans l’histoire de France de la déchéance de nationalité comme projet politique ainsi que de la persécution des Roms en 2010, le diagnostic de xénophobie d’État est entendu. Mais la solution au problème est moins évidente.
La principale réponse observable aujourd’hui est celle de l’indignation : c’est celle du principal mouvement national, le Réseau Éducation Sans Frontières (Resf), depuis 2005, qui appelle régulièrement, par solidarité de proximité avec des personnes ou familles, à s’indigner contre des arrestations et à en stopper certaines. C’est aussi ce fait de société massif que constitue l’exceptionnelle audience du texte de Stéphane Hessel (Indignez-vous ! 2010), très révélatrice d’une époque. C’est surtout le registre le plus fréquent parmi les associations de solidarité avec les étrangers et parmi les partis humanistes, de centre droit jusqu’à la gauche critique. Or, l’indignation à ceci de paradoxal, qu’elle peut produire simultanément dans l’espace public une expression éthique très forte et un mutisme politique tout aussi puissant. On peut être « contre » quelque chose sans être capable d’être « pour » autre chose. On peut se complaire dans l’indignation humaniste et la solidarité de proximité, sans jamais parvenir à exprimer de tels engagements sous la forme de propositions précises de changement politique.
La solidarité de proximité est une autre réponse qui associe l’indignation à la résistance. Mais cette résistance est aussi paradoxale, en ce qu’elle peut être bruyamment clandestine. Les dispositifs d’alerte contre les rafles, les témoignages publics pour chaque exilé ou famille arrêtée, l’aide juridique et sociale aux étrangers maltraités, les recours juridictionnels, les manifestations de rue ou les concerts publics expriment des valeurs mais relèguent leur transcription politique dans une marginalité embarrassée qui est une forme de clandestinité politique. Des dizaines de milliers de militants font preuve quotidiennement d’une très grande disponibilité et d’un courage magnifique dans l’aide individualisée aux personnes traquées dans notre pays…, mais sans parvenir à penser ces engagements militants comme principalement tournés vers un changement de politiques publiques.
À un an de l’élection présidentielle & législative de 2012, ce phénomène est inquiétant : ce que l’on sait de la sociologie des partis politiques ne permet pas d’espérer qu’ils élaborent des projets d’alternance réelle si leurs entourages intellectuels, associatifs et syndicaux plus spécialisés sur un sujet donné en sont incapables. Les ruptures des « courroies de transmission » entre partis politiques et mobilisations sociales ne résultent pas seulement de transformations des premiers mais aussi de cette spirale du silence politique qui affecte les secondes lorsqu’elles se cantonnent dans l’indignation protestataire et la solidarité de proximité, aussi médiatisées soient-elles.
Comment transcrire des valeurs en propositions, qui seraient des exigences politiques ? Et, corrélativement, comme (re)faire de la politique sur les valeurs ? Ce sont à ces questions que tente de faire répondre l’« Appel pour une mobilisation nationale et unitaire contre le racisme, la politique d’immigration du gouvernement et pour la régularisation des sans papiers » (http://www.reseau-terra.info/wordpress/) le 28 mai prochain, en période d’élaboration des programmes par les partis politiques et de présélection des candidats. La préparation de cette journée du 28 mai, par la production locale de cahiers de doléances, est aussi importante que ce qui se passera le jour même. Les centaines d’organisations politiques, syndicales et associatives qui s’y sont engagées redonnent l’espoir que le cours de l’histoire de la remontée des nationalismes xénophobes, observable en France et en Europe depuis tant d’années, n’est peut être pas inéluctable.

Jérôme Valluy, Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1) à publié : Rejet des exilés – Le grand retournement du droit de l’asile (2009). Il est membre du Resf.





Ce midi du 15 mars 2011, j’entendais sur France Inter que : « malgré la formidable radioactivité autour de la centrale, des hommes se sacrifiaient pour sauver leur pays… »

Qu’ils soient sacrifiés, rien n’est plus évident comme le furent les dizaines de milliers d’Ukrainiens qui intervinrent sur la centrale de Tchernobyl.

Qu’ils soient volontaires… J’en suis moins certain et s’ils le sont parce qu’ils croient qu’ils vont sauver leur pays, c’est qu’on les aura trompés ignominieusement.

Ce n’est pas leur pays qu’ils vont sauver, mais le capitalisme et quelques individus qui se gobergent en se moquant pas mal de ce qui se passe autour d’eux et surtout au sein des populations qu’ils font trembler, qu’ils noient ou irradient à défaut de ne pouvoir s’en débarrasser seulement en les faisant travailler jusqu’à épuisement, maladie professionnelle ou accident du travail.

Il y a longtemps que je pose la question de : « Pourquoi travailler ? » Il me semble que « Pourquoi travailler dans une centrale nucléaire en perdition en sachant qu’on va crever… » répond formidablement à la question.

Le travail quand il cesse d’être la transmission d’un savoir-faire au bénéfice de la collectivité dans le respect de sa propre intégrité est à proscrire définitivement.






Israël a été rayé de la carte… si ! Tout simplement parce que les juifs ne se contenteront jamais de ne crucifier que Jésus ! /

Je fais souvent le même rêve. Je monte dans ma machine à remonter le temps et au lieu d’aller faire chasser les dinosaures avant qu’ils ne disparaissent définitivement, je me projette dans un avenir proche, quelque deux cents ans, pas plus !

La première chose que je remarque en descendant de ma machine, c’est un livre d’histoire. Deux chapitres sont passionnants : les poubelles de l’histoire et la disparition d’Israël.

Le premier fait état de la révolution mondiale, dans les premières décennies du 21e siècle, quand les peuples se sont débarrassés définitivement des politiques à la botte des financiers…Le second a trait de la disparition d’Israël condamné irrévocablement pour cause de crimes de guerre et contre les humains. Son nom a été rayé de la carte…

À lire : Nous retournerons à Gaza jusqu’à ce que la Palestine soit libérée




 
Sans la permission du Canard enchaîné du 21/09/2011
En Sarkozie, 110 élus raclures s'opposent à la création de l'État palestinien !

Après lecture, refermez le couvercle, ça pue désespérément trop !





Articles :


Entretien d’Auschwitz : Serge et Arnaud Klarsfeld veulent faire payer la France /
L'antisémitisme comme une création du sionisme ? /
Les espoirs de Gaza coulés dans le plomb /
Le CRIF revendique la censure de Stéphane Hessel et l'atteinte à liberté d'expression à l'ENS ou comment faudra-t-il faire pour éviter qu'on ne les gaza ? /
Lieberman cherche mille personnalités amies : Pour préparer l’opinion à une attaque contre l’Iran... /
L’incroyable réponse de Mme Alliot-Marie /
Interdiction de la conférence avec Stéphane Hessel à l’ENS : quand la censure fait « débat » /
Amnésie internationale /
Qui a peur de Stéphane Hessel ? /
Il n’y a pas que les dictateurs arabes qui font dans leur culotte… /
Israël : à 13 ans, ils lui ont pissé dessus, l’ont torturé et condamné à huit mois de prison. / La sauvagerie de l’impérialisme états-unien :
Première partie,
Deuxième partie,
Troisième partie /
Complicités avec le terrorisme sioniste ou le Collomb, c'est ce qui précède le trou du cul ? /
Pierre Jourdaindignoble /
Encore nos trois connards de service : Adler, BHL et Finkielkraut anxieux face à la perspective d’une Égypte démocratique /
Israël : couché ! /
Jusqu’où la voix de la France va-t-elle descendre ? /
L’hypocrisie des élites médiatisées ou avec photos... /
Les exactions de l’armée israélienne au quotidien /
Port de Sète : Agrexco-Carmel fraude et viole le droit ! /
Révolutions arabes : Le Monde expertise prudemment ses intellectuels préférés /
L’antisémitisme partout /
Israël : le péché européen /
Israël et le sionisme : Un projet unique dans l’histoire /
Face aux tombereaux de conneries dont on nous abreuve, un dossier : Portes de l'Orient /
Incroyable ! Des titulaires des Palmes académiques accèdent à la conscience ! /
Journée de La Femme : Hommage à Aafia Siddiqui ou croyez-vous encore que le 11 septembre 2001 a été fomenté par ceux qui sont emprisonnés à Guatanamo ? /
Réfléchissez, vous vous indignerez ! Normal, supérieure, Monique Canto-Sperber baffre au dîner du siècle... /
Aux dîners du Siècle, l’élite du pouvoir se restaure goinfre /
De l'aide efficace de la SNCF pour déporter les youppins les crouilles /
Justice des pauvres, justice indigne /
Comment Bouygues exploite ses salariés du nucléaire /
Le nom des innocents tués en Palestine /
Les facéties d’Alexandre Adler : un historien « expérimental » des pays arabes ou un gros con ? /
Centrale de Fukushima : interventions extrêmes des employés /
Sarkozie : Le « délit de solidarité » confirmé en appel /
Violences policières et désignation de l’ennemi intérieur (Mathieu Rigouste) /
L’Apartheid à Hébron /
En Palestine, tout est relatif : la violence des colons dont vous n’entendez pas parler /
Semaine de l’apartheid israélien : un manuel du débutant /
Gaza : Israël frappe le réseau de distribution d’eau potable. /
Hommage à Juliano Mer‐Khamis et à Vittorio Arrigoni, militants de la paix et on voudrait nous faire croire qu'israël n'y est pour rien ! /
Salah Hamouri, fragile conversion française /
Gaza assiégée : Un chirurgien témoigne ou comment l'antijuifisme peut se justifier, finalement... /
Geronimo … /
Le lobbyisme du néosionisme prend en otage les 600.000 citoyens français de la communauté juive /
Pas le droit de parler des droits des Palestiniens ? /
Attention aux crifures /
Les massacres d’Israël aux frontières et l’hypocrisie des droits de l’homme /
Jetez une chaussure à la trahison d’Obama /
Des poursuites sont engagées pour obtenir des informations sur l’implication des USA dans l’attaque meurtrière de la flottille (Electronic Intifada) /
Triste triomphe de Netanyahou au Congrès américain /
Le monde bouge, pas Israël /
Frank Barat du Tribunal Russel sur la Palestine : « Le peuple reprend peu à peu du pouvoir » /
Bateau français pour Gaza : Succès total ! /
Oligarchie et capitalisme sauvage : demain, mondialisation de l’indignation ? /
Au procès d’Olivia Zémor : la procureure refuse de requérir la condamnation /
Lettre ouverte d’un prêtre Arabe de Syrie à Monsieur Alain Juppé : des interrogations à défaut de réponses... /
Témoignage - Ce qui se passe en Syrie… Qu'en est-il des médiamensonges ? /
L’apathie collective répond à la punition collective (MIFTAH) /
Chez Alain Finkielkraut, une certaine idée du rance : qu'on le pende ! /
C’est le blocus de Gaza qui est un scandale, et non la flottille internationale /
Les amis de M. Netanyahou se vautrent dans l’ignominie /
Les imposteurs de l’intelligentsia médiatique enfin démasqués /
Alexandre Adler, Rachida Dati, le Maroc et les chantres de la démocratie « contrôlée » /
La Nakba effacée d’un manuel scolaire français /
Aéroport de Tel Aviv, une expérience israélienne /
Refus d’embarquement à destination de la Palestine /
Flottille pour gaza : position de J.-L. Melechon /
Israël perd la bataille de l'image face aux pro-palestiniens /
Tous pourris, tous complices /
Peuples indignés partout autour du globe /
L'antijuifisme se justifie pleinement : Le Théâtre de la Liberté de Jénine attaqué /
L'antijuifisme se justifie pleinement : Terrorisme en Norvège : le suspect ultra-sioniste... /
Accusez les Gazaouis et punissez-les (The Electronic Intifada) /
Le soldat est un être humain n’est-ce pas ? (Mahsanmilim) /
La vengeance d’Israël contre les enfants qui jettent des pierres /
Pour la Fête de l’Humanité 2011, suivre le drapeau israélien /
Un État palestinien, mais lequel ? /
En Libye aussi /
Les Libyens nous demandent : “Qu’avons-nous fait de mal ?” /
Libye : comment plomber durcir une révolution une guerre coloniale /
Flottille de Gaza - les humanitaires ont tort : le blocus continue /
Le sionistan ou quand la plus indicible bêtise (Sarkozy) s'allie avec le plus profond mépris (Obama) /
C’est l’occupation, idiot ! (Tom Dispatch) /
En Sarkozie, 110 élus raclures s'opposent à la création de l'État palestinien ! /
Le parlement israélien approuve des plans de transfert de 30.000 Bédouins Palestiniens /
Islam/Palestine, l’impitoyable acharnement /
Un photographe français blessé par Tsahal (la pire armée blanche) /
Ce sont les chiffres, idiot ! /
Les juifs seraient-ils encore plus pourris qu'ils ne le laissent imaginer ? Euh ! C'est eux tout seul, faut noter ! /
"Nous n’avons plus peur d’avoir peur" - avec les indignés de Tel Aviv /
La pourriture, ça vous indigne ou ça vous dégoûte ? /
S'il vous plaît, M. Hessel, indignez-vous, mais en silence ! /
René Balme s’entretient avec Christophe Oberlin /
Grèce : « un pays en train d’être saigné à blanc et détruit par ceux qui prétendent le sauver » /
7ème anniversaire dela mort d’Arafat : L’échec prévisible de tentative d’admission à l’ONU /
2011, année Frantz Fanon /
Reconnaissance d’un État de Palestine (lettre de Hugo Chavez à l’ONU)@@@@ /
Le F de CRIF, c'est fumier ? /
Les israélites sont des criminels, depuis trop longtemps... /
Les chèvres peuvent-elles espérer être tranquilles parce que c'est le droit qui est violé ? / La dernière trahison de la cause palestinienne /
« Plantez un arbre, aidez Israël » : l’écologie au service de la colonisation /
la situation des bédouins dans le Neguev /
Un État ou deux États en Palestine ? Quelles sont les conditions de la paix ? /
Le Crif ordonne la censure, l'université Paris 8 obéit /
Tiens, on n'entend plus BHL /
Gaza est au bord de l’abîme (Ahram) et on n'entend pas ceux qui crient si vite à l'antisémitisme /
Palestine : une femme en grève de la faim depuis un mois /
Le quai d'Orsay bourré d'arabes, pouah ! /




[ Corrélats : Terrorisme d'État / ...]



Retour