Entrez un mot-clé
Invertébrés ou Vertébrés ?


Lucane cerf volant (Lucanus cervus)
D'une manière générale, les invertébrés n'ont pas de squelette interne.


Toutefois, les échinodermes (oursins, étoile de mer, holothuries) possèdent de plaques sous-épidermiques qui sont considérées comme des ébauches d'un squelette interne.

Certains invertébrés n'ont pas une véritable organisation organique. C'est le cas des éponges et des cœlentérés. Ces animaux n'ont pas de squelette à proprement parler, mais leurs tissus peuvent être envahis de spicules calcaires ou chitineux.

Les vers sont aussi des invertébrés sans squelette, mais leur organisation en organes est déjà élaborée, voire complexe.

À partir des mollusques, puis des arthropodes, les invertébrés disposent d'un squelette externe. Toutefois la plume des calmars ou l'os de la seiche pourraient être considérés comme une ébauche de squelette interne.Les mollusques possèdent une coquille unique ou multiple de nature calcaire. Leur corps n'est pas articulé. Chez les céphalopodes, on peut cependant voir des pièces articulées (bec-de-perroquet).

Les arthropodes possèdent des pattes et des appendices articulés. Le squelette est externe. Chez les crustacés, le squelette est calcaire. Chez les insectes, le squelette est chitineux.

Tous ces invertébrés ont une symétrie latérale.

Les échinodermes ont une symétrie radiaire, puis accessoirement bilatérale.

Tous les invertébrés possèdent un système nerveux ventral. Ils ne disposent pas d'un cerveau à proprement parler. Ils ne sont pas ou peu doués d'apprentissages. La plupart de leurs comportements sont constitués d'enchaînements en séquences de patterns préprogrammés.

Les vertébrés se caractérisent par la possession d'un squelette osseux interne dont la pièce maîtresse est la colonne vertébrale. Le système nerveux des vertébrés est dorsal. Les vertébrés disposent d'un vrai cerveau, plus ou moins complexe, fait d'une superposition de cerveaux de plus en plus évolués à mesure que l'on s'élève dans l'échelle des vertébrés.

Ainsi, l'homme dont on peut penser qu'il possède le cerveau le plus abouti, possède un reste de cerveau qui lui vient du poisson : le rhinencéphale ; un cerveau qui lui vient des reptiles : l'hypothalamus ; un cerveau qui prend toute son importance avec les mammifères : le système limbique ; enfin l'homme dispose de structures corticales qui sont davantage développées dans cette espèce : les lobes orbito - frontaux.
Chardonneret (Carduelis carduelis)


Grâce à leur cerveau, les comportements des vertébrés sont moins figés que ceux des invertébrés. Quand bien même ils sont essentiellement des automatismes, ceux-ci se mettent en place souvent à la suite d'apprentissages, parfois très complexes ou élaborés.

Remarquablement, l'organisation des vertébrés et celle des invertébrés est très semblable à une inversion près. Cette inversion avait été remarquée très tôt par les biologistes dont certains (dont Geffroy Saint Hilaire) se demandaient lequel du chien ou du homard marchait sur le dos ?




Bipédie initiale : http://cerbi.ldi5.com/article.php3?id_article=127

Cours de biologie animale : http://perso.wanadoo.fr/biodeug/labiop1.htm

Biodiversité, contraintes et évolution : http://www.unice.fr/LEML/coursJDV/index2.html

Groupe études invertébrés armoricains : http://perso.wanadoo.fr/gretia/




[ Corrélats : Des invertébrés aux vertébrés / L'organisation des animaux / ...]

Retour