Entrez un mot-clé
Moracées
Moracées


Figue : fruit du figuier (Ficus carica)
Parmi les urticales, la grande famille des Moracées (70 genres et 1200 espèces) comprend les figuiers et les mûriers.


Les plantes de cette famille sont surtout bien représentées dans les régions intertropicales, surtout en Inde et en Malaisie. Seules quelques espèces sont représentées dans le sud de l'Europe : le figuier sauvage ou caprifiguier (Ficus carica) et divers mûriers comme le mûrier noir (Morus nigra), assez bel arbre dont les fruits sont comestibles ou le mûrier blanc (Morus alba) dont les feuilles servaient à nourrir les bombyx du mûrier ou vers à soie.

Parmi les espèces remarquables des régions tropicales, on peut citer le figuier banyan (Ficus bengalensis) qui possède la particularité de posséder un tronc et une multitude de faux troncs, lesquels sont en réalité des racines adventives qui naissent des branches puis descendent jusqu'à terre où elles s'enfoncent et se développent. Certains banyans sont ainsi devenus gigantesques… au point, dit-on, d'être capable d'abriter toute l'armée d'Alexandre le Grand. Les banyans sont, en outre, les arbres dont la longévité serait la plus longue des arbres de notre planète. Certains banyans auraient plus de 5000 ans et feraient plus de cent mètres de diamètre.




La figue n'est pas un fruit, mais une inflorescence charnue en forme d'urne qui peut contenir plusieurs types de minuscules fleurs serrées les unes contre les autres. Les fleurs mâles se situent à l'extrémité apicale (près de l'ouverture). Les fleurs femelles, installées plus profondément dans l'urne sont de deux types : les unes ont un style court, les autres ont un style long.

C'est un minuscule hyménoptère térébrant (Blastophaga) qui assure la fécondation du figuier. Chaque espèce de figuier possède sa propre espèce de blastophage.

Le figuier sauvage (Ficus carica) produit trois sortes de figues au cours de la saison. Les premières figues, qui se développent au printemps, ont, en réalité, été initiées à l'automne précédent. Ce sont des petites figues qui produisent des fleurs mâles et des fleurs femelles à style court. C'est dans ces fleurs que le blastophage pond ses œufs.

Lorsque les insectes éclosent, ils sortent de la fleur en se couvrant de pollen, puis se dirigent vers d'autres fleurs pour y pondre leurs œufs. Mais au moment où les insectes sortent, c'est l'été et les figues possèdent alors des figues dont les fleurs femelles ont des styles longs. Ces styles sont des obstacles impossibles à franchir pour que les blastophages puissent déposer leurs œufs. Les hyménoptères chargés du pollen des fleurs où ils sont nés, en s'agitant vainement dans l'urne de la figue, fécondent les styles des fleurs femelles.

Les insectes devront attendre l'apparition des fleurs d'automne pour y pondre et espérer une nouvelle génération.




Moracées :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moraceae
http://plantes.sauvages.free.fr/pages_familles/moracees_.htm

Familles de plantes à fleurs par ordre alphabétique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Familles_de_plantes_%C3%A0_fleurs_par_ordre_alphab%C3%A9tique

Par familles :
http://plantes.sauvages.free.fr/pages_familles/
http://bioeco.free.fr/photos/familles/familles.htm


____________________

LES CHALCIDIENS, de très nombreuses petites "guêpes" parasites et hyperparasites (1)
http://aramel.free.fr/INSECTES14ter-32.shtml

Les Hyménoptères :
http://www.inra.fr/Internet/Hebergement/OPIE-Insectes/hymenos.htm

Blastophaga :
http://www.educ-envir.org/~euziere/science/article.php3?id_article=293

____________________

Ver à soie :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ver_%C3%A0_soie




[ Corrélats : Urticales / Coévolution (parasitisme) / ...]

Retour