Entrez un mot-clé
Nécrophages
Nécrophages


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : Police scientifique : les vraies méthodes d'investigation / Sites Internet et articles / Corrélats /


Ce cadavre de renard (d'environ 12 heures) est déjà couvert d'asticots...
Les animaux se nourrissant de cadavres sont appelés nécrophages.



Cette spécialisation (niche) se rencontrepratiquement dans toutes les classes animales (mammifères, oiseaux, insectes, etc.)

Les escouades d'insectes, principalement des mouches, qui se succèdent sur un cadavre offrent à la médecine légale des indices permettant à la fois d'apprécier la date de la mort, mais aussi fournissent des indices sur le lieu et même, dans certains cas, sur les causes d'un décès.

Les huit escouades d'insectes nécrophages en Europe [*] :


Durant les trois premiers mois :

Les insectes de la première escouade sont attirés sur le cadavre immédiatement après la mort, alors qu'aucune odeur ne se fait encore sentir. Ce sont des Diptères appartenant aux familles des Calliphoridae (Calliphora vicina, Calliphora vomitoria, Protophormia terraenovae, Phormia regina) et Muscidae (Musca domestica, Muscina stabulans). Dans certains cas, ces insectes pondent avant la mort, pendant l'agonie. Ces espèces sont connues des médecins car elles peuvent également être responsables de myiases pathologiques chez l'homme ou l'animal.

La deuxième escouade apparaît dès que l'odeur cadavérique se fait sentir. Elle est constituée de Diptères de la famille des Calliphoridae (Lucilia caesar, Lucilia sericata, Cynomya mortuorum) et de la famille des Sarcophagidae (Sarcophaga haemorroidalis, Sarcophaga carnaria...). Il faut signaler que les Lucilia sont considérées comme faisant partie à la fois de la première et de la seconde escouades.

La troisième escouade est attirée sur le cadavre par les acides gras volatils dégagés lors du rancissement des graisses (odeur de beurre rance). Elle comprend des Coléoptères de la famille des Dermestidae (Dermestes lardarius, Dermestes frischi) et des Lépidoptères de la famille des Tineidae (Aglossa pinguinalis).

De 3 à 6 mois :

La quatrième escouade intervient sur le cadavre lors de la fermentation caséique (odeur de vieux fromage). Elle est représentée par des Diptères appartenant aux familles des Syrphidae (Eristalis tenax), des Piophilidae (Piophila casei), et des Muscidae (Fannia canicularis, Fannia scalaris...), ainsi que par des Coléoptères de la famille des Cleridae (Corynetes violaceus, Necrobia rufipes...) reconnaissables à leurs couleurs métalliques.

De 4 à 8 mois :

La cinquième escouade colonise le cadavre au moment de la fermentation ammoniacale et comprend des Coléoptères des familles des Silphidae (Necrophorus humator, Necrodes littoralis, Thanatophilus sinuatus, Necrophorus interruptus, Oeceoptoma thoracica...) et Histeridae (Hister cadaverinus, Saprinus rotondatus...) et d'autres Diptères appartenant aux familles des Muscidae (Ophyra leucostoma), et des Phoridae (Phora aterrima, Triphleba hyalinata...).

De 6 à 12 mois :

La sixième escouade intervient dans la dessiccation du cadavre ; elle est composée uniquement d'acariens (Acarus siro, Tyroglyphus sp.).

De 1 à 3 ans :

La septième escouade apparaît lorsque le cadavre est complètement desséché. Elle est constituée de Coléoptères de la famille des Dermestidae (Attagenus pellio, Anthrenus museorum, Dermestes maculatus...) et de Lépidoptères de la famille des Tineidae (Tineola pellionella) et des Oecophoridae (Hofmannophila pseudospretella). Ces insectes se nourrissent en temps normal de matière animale sèche (fourrures, animaux empaillés, laine, etc.).

Après 3 ans :

La huitième escouade intervient environ trois ans après la mort et comprend des Coléoptères des familles des Tenebrionidae (Tenebrio molitor, Tenebrio obscurus) et Ptinidae (Ptinus brunneus), faisant disparaître tous les débris laissés par les escouades précédentes (insectes morts, pupes vides, excréments).




[*] La notion d'escouade développée ci-dessus semble remise en cause (Wyss, 2005, http://www.entomologieforensique.ch/page21.htm). Cette notion d'escouade est d'ailleurs toujours celle qui prévaut toujours dans l'encyclopédie Wikipédia.

N'étant aucunement spécialiste de ces questions, je me contenterai de signaler qu'à la suite d'un courrier de M. Wyss, j'ai effectivement vérifié que, sur le site " Entomologie forensique en Suisse ", l'auteur signalait que des insectes caractérisant des escouades tardives se retrouvaient en réalité très tôt sur les cadavres. Pour plus de détails, j'engage les lecteurs intéressés à consulter ce site.

Cette taupe morte depuis moins d'une heure
est déjà investie par trois Necrophorus
À titre (très anecdotique), j'avais moi-même constaté, sur divers cadavres abandonnés au fond du jardin dans le but d'attirer des insectes nécrophages, que des insectes dits des escouades tardives comme les nécrophores investissaient certains cadavres très rapidement.

C'était surtout le cas sur les petits cadavres (petits oiseaux ou micro mammifères) qui, s'ils étaient déposés la nuit, étaient rapidement enterrés et soustraits aux Calliphora et autres Sarcophagia, avant que le jour et ces mouches ne se lèvent !





Datation des cadavres :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Datation_des_cadavres

Vautours : http://www.animal-services.com/vautours/sommaire.htm

____________________

La faune du sol / diversité, méthodes d'étude, fonctions et perspectives :
http://www.inra.fr/dpenv/depric49.htm

Faune du sol :
http://www.inra.fr/dpenv/faunedusol.htm

____________________

ENTOMOLOGIE JUDICIAIRE : UTILISATION DES INSECTES DANS LES ENQUÊTES SUR LES DÉCÈS
http://www.rcmp-learning.org/french/docs/ppcd0030.htm

http://60gp.ovh.net/~tueursen/Etudes/Forensic_Sciences/Sciences_Forensiques1.htm

Nécrophages / ENTOMOLOGIE FORENSIQUE EN SUISSE :
http://www.entomologieforensique.ch/page1.htm


http://www.entomologieforensique.ch/page2.htm

Percnoptères : http://percnoptere.lpo.fr/actualites/actualites_bas.html

(Note : Le mot forensique qui, à l'origine vient de forum et qualifie un caractère qui se présente, ouvertement, face au monde et à ses instances, a été détourné de son sens général par les états-uniens qui nous le renvoient dans une acception réduite et seulement associée à la médecine clinique légale.)




[ Corrélats : Nécrophores / Circulation de la matière / ...]



Retour