Entrez un mot-clé
Organomercuriels
Mercure et organomercuriels


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) :

Zero MercuryLes résultats français de la campagne internationale sur les dangers du mercure dans l’industrie /
Rivières : le mercure nage comme un poison dans l'eau /
Les concentrations atmosphériques de mercure ont fortement diminué /
Pollution au mercure en Guyane : un bilan inquiétant /
Pour une exploitation aurifère plus responsable en Guyane : trois points déterminants /
Des exigences supplémentaires pour le stockage des déchets de mercure métallique /
Mercure: une contamination mondiale en expansion /
Mercure: un premier traité mi-figue, mi-raisin /
La Convention mondiale sur le mercure s'avère peu contraignante /
Vers une loi pour éliminer l'usage du mercure dentaire "toxique" en France ? /

Sites Internet et articles / Corrélats /


Minamata (Photo de W. Eugène Smith)
W. Eugène Smith (1916-1970) fut un très grand photo-reporter
de la condition humaine... même si ses photos étaient souvent posées
et remarquablement éclairées (ici, usage probable de deux flashes)
Le mercure est un métal rare, environ cent fois moins abondant que le cuivre.

Son principal minerai est le cinabre (HgS).


Le mercure est le seul élément métallique qui soit liquide aux conditions normales (20 °C, 1 atm.). De couleur argentée, il se ternit s'il est exposé à l'air humide; il se solidifie à - 38,87 °C et bout à 356,9 °C. C'est un liquide de densité élevée (13,5 à 20 °C), bon conducteur de chaleur et d'électricité. Avec de nombreux métaux, à l'exception du fer, il forme des amalgames trouvant de multiples utilisations (par ex. : chirurgie dentaire : "plombages"). Le liquide, les vapeurs ainsi que la plupart des composés du mercure sont des poisons violents.

L'intoxication par le mercure

L'intoxication aiguë, exceptionnelle en pathologie professionnelle, est habituellement la conséquence d'un accident ; elle provoque une néphrite anurique, dont le pronostic a été transformé depuis l'introduction de l'épuration extrarénale.La forme subaiguë est également rare en milieu industriel, étant habituellement la conséquence d'une intoxication médicamenteuse.

L'intoxication chronique est la forme la plus commune de l'hydrargyrisme professionnel révélée principalement par un tremblement et une stomatite avec augmentation de la salivation. Parmi les autres signes, il faut surtout noter la possibilité de dermites et la fréquence des avortements, l'atteinte rénale étant en revanche rarement observée.

Les composés organomercuriels sont très toxiques, tout particulièrement le méthylmercure (illustré tragiquement au Japon par la maladie de Minamata qui fit, de 1953 à 1965, 111 victimes dont 41 morts), qui provoque une encéphalopathie aiguë avec atteinte motrice et sensorielle, dont le pronostic est extrêmement réservé.

Minamata

Par delà le drame humain (une soixantaine de morts, des centaines de malades, le plus souvent très gravement handicapés et soumis à de grandes souffrances), l’affaire Minamata est surtout symptomatique de la manière dont les gouvernants (dont je pense qu’ils sont surtout et d’abord doués d’une forte capacité de nuisance) et les oligarchies militaro-industrielles traitent des problèmes de santé publique, d’empoisonnements collectifs et autres, d’abord en tentant de les nier, de discréditer ceux qui ont l’audace de les dénoncer, de les minimiser quand un faisceau de preuves montre qu’il y a problème… pour finalement se dédouaner (responsable, pas coupable, la faute à la canicule, aux trente cinq heures, à pas de chance, la fatalité… Al Qaeda, forcément...).

Remarquablement et de plus en plus, la presse, la radio, la télé se font toujours davantage les complices des pouvoirs (auxquels elles pensent peut-être appartenir, alors qu’elles ne sont que leurs affidés) essentiellement par des pratiques qui relèvent de la désinformation… le sang contaminé, les extraits d’hypophyse, les OGM, AZF, Tchernobyl, l’ozone, la canicule, l’insécurité sociale et le trou attenant… mais aussi le 11 septembre, le gazage des Kurdes, les armes de destruction massive et le suicide d’un scientifique anglais… à défaut, les sondages plébiscitant Jean Nicolas Lepenarkosy !

Immanquablement, toute hypothèse formulée qui va à l’encontre de l’information politiquement correcte relève de la «complotomanie». Les attentats du 11 septembre commandités par la CIA ou l’équipe Bush quand on relève que, moins de deux heures après les crashs, on annonçait partout que c’était Ben Laden et même qu’on avait trouvé des preuves dans des voitures abandonnées à moins de trois cent mètres des tours abattues… sans doute pour la fuite des terroristes s'ils avaient pu sauter en parachute… ou encore quand on oublie dans quelles conditions, les bombes au sarin (ou un autre gaz ?) furent (et par qui) livrées à Saddam Hussein pour qu’il les emploie contre les Kurdes* qui avaient l’audace de lorgner sur les champs de pétrole de Kirkuk ou de Mossoul… (on avait peut-être fait croire à Saddam que ces bombes étaient remplies de tracts)… Faites-moi confiance !.. comme disait le python du livre de la jungle

Et que dire du procès du sus-nommé Saddam quand on découvre combien Guantanamo a fait de petits partout dans le monde et même en Europe, qui sait, en France ?... On savait pas, dira-t-on dans quelques années, comme pour Auschwitz, bien entendu !

[* lesquels (figurez-vous qu'ils avaient l'audace de faire de la contrebande de brut !) viennent d'être renvoyés manu militari dans leurs montagnes par les forces de la coalition et la Shell, dans le plus grand silence des radios ou de la presse... ]

Une dernière précision : des intoxications graves de l'environnement et des populations animales et humaines, de type Minamata, frappentactuellement les régions aurifères en Amérique du sud (Guyane, Brésil, etc.). Le mercure servant à l'extraction de l'or par amalgame... Mais chut ! (cette page fut créée le 28/01/2003)

Tant pis sans doute si un gendarme est un peu noyé (janvier 2006) par un orpailleur... Cette nouvelle rapportée par France Inter laissait aussi entendre que l'or guyanais n'était pas perdu pour tout le monde... politique. J'avoue que je n'ai pas vraiment bien compris ce que le journaliste voulait dire... Mais peut-être que j'étais encore mal réveillé vers 8 heures du matin ?

http://perso.wanadoo.fr/solidariteguyane/Minamata.htm




Évaluation mondiale du mercure
http://www.chem.unep.ch/mercury/GMA%20in%20F%20and%20S/final-assessment-report-F-revised.pdf



Effets des métaux lourds sur l'environnement et la santé :
http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-261.html
http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-26128.html
http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-26139.html
http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-26132.html
Mercure :
http://www.virtualmuseum.ca/Exhibitions/Fjord/francais/e_mercure_f.html

Minamata :
http://www.cvm.qc.ca/cdemestral/minamata.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Minamata_%28maladie%29

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3216,36-632289,0.html

http://gric.univ-lyon2.fr/gric3/decouverte/document/NotesdeCours/mercure.htm

Mercure et autisme ?
http://www.autisme.qc.ca/nouvelles/docViewing.php?section=nouvelles&noCat=21&noDoc=150

TOXICOLOGIE ENVIRONNEMENTALE / DÉVERSEMENT DE MERCURE MÉTALLIQUE : CAS D'UNE POLYVALENTE DANS L'ESTRIE
http://www.ctq.qc.ca/oct97envir.html

Émissions dans l'air en France métropolitaine
http://www.citepa.org/emissions/regionale/regions/

Tout savoir sur le mercure
http://www.futura-sciences.com/fr/comprendre/dossiers/doc/t/matiere-4/d/ok-tout-savoir-sur-le-mercure_698/c3/221/p1/






[Corrélats : Écotoxicologie /Round up / ...]

Retour