Entrez un mot-clé
Ozone
Ozone




L'origine de l'ozone pendant l'été 2003 (selon Bachelot)
Selon Roseline Bachelot, l'infatigable ministresse de l'environnement du gouvernement Raffarin (Ah bon !) :

" La moitié du nuage d'ozone qui sévit en région parisienne est d'importation anglaise et allemande..." (Le Parisien en date du 20 septembre 2003).

L'autre moitié nous vient certainement de la péninsule ibérique et de la Belgique ou de l'Italie... Quand je pense au nuage radioactif de Tchernobyl qui n'avait pas osé traverser nos frontières... Las !


Ayant pris connaissance de cette information, je me demande bien ce que fait le Président Chirac dont il me revient des bribes de son discours de Johannesburg et ce qu'il attend pour exporter tout cet ozone en Antarctique où il semble y faire cruellement défaut...

À moins qu'il n'ait prévu, pour la grandeur de la France et son déficit chronique, d'y construire des autoroutes pour y faire circuler des véhicules particuliers fonctionnant au gasoil au volant desquels on retrouvera les derniers amateurs de Gauloises ou de Gitanes, pour mieux les flasher ?




Normalement, et si la couche d'ozone avait une épaisseur suffisante, nous serions relativement bien protégés contre les rayonnements nocifs de la lumière solaire et surtout des ultra-violets.

Malheureusement, ça n'est pas le cas. Par endroit la couche d'ozone a perdu plus de 15 % de son épaisseur. Cette perte serait responsable de la disparition de plus d'environ 5 % du plancton marin

Les hommes aussi sont gravement affectés par les UV. L'exposition non intentionnelle aux UV du fait de l'affaiblissement de la couche d'ozone se traduit par des conjonctivites, un vieillissement de la peau et surtout par des cancers de la peau.

On estime qu'il se produit 2 à 3 millions de nouveaux cas de cancers de la peau chaque année dont 130 000 mélanomes malins, mortels pour plus de la moitié des cas !

La couche d'ozone, même moins épaisse, n'est pas seule responsable de ces cancers. Une trop grande proportion d'entre eux est la conséquence d'expositions prolongées au soleil sans protection suffisantes. Ce sont les enfants surtout, mais aussi les personne à carnation fragile qui sont les plus touchées. Nos jolies bretonnes aux yeux verts et multiples taches de rousseur, le savent et ne s'exposent guère. La peau laiteuse, et tant pis pour la mode, c'est aussi très beau…






Si dans la haute atmosphère, l’ozone (O3) nous protège d’une grande partie du rayonnement ultra-violet ; à basse altitude, par contre, la présence d’ozone en concentration excessive semble impliquée dans les troubles respiratoires chez les sujets sensibles et dans des problèmes de dépérissement des écosystèmes (l'ozone provoque des nécroses sur les feuilles et une diminution du rendement photosynthétique).

L’ozone se forme dans la basse atmosphère à partir de différents composés : les oxydes d’azote (NOx), qui proviennent principalement de la pollution automobile, mais aussi des sols et des composés organiques volatils (COV) qui proviennent à la fois de la pollution automobile, plus généralement de la combustion de produits pétroliers, de l’utilisation de solvants et de sources biologiques (terpènes).

La formation d’ozone est le résultat de réactions photochimiques complexes, qui ne se produisent pas nécessairement là où les composés primaires (NOx et COV) sont produits et où ils sont les plus concentrés. Les conditions les plus favorables à la formation de l’ozone se retrouvent plutôt dans le panache de la pollution urbaine, surtout par beau temps, par absence de vent ou par vent faible.

Lorsque la concentration atmosphérique en ozone a dépassé 180 µg/m³, un bulletin d’alerte est émis et la population est informée des risques encourus notamment par les personnes souffrant d’insuffisance respiratoire.




Le Protocole de Montréal (1987) est un accord international visant à réduire et à terme d'éliminer complètement les substances qui appauvrissent la couche d'ozone.

Ce texte impose la suppression de l’utilisation de CFC (chlorofluorocarbones), des halons, du bromure de méthyle et des autres substances qui appauvrissnt la couche d'ozone. Les CFC sont aujourd'hui définitivement supprimés à l'exception de quantités très minimes et indispensables (utilisation en médecine).

À ce jour, 180 pays ont signé le protocole.




Pollution par l'ozone :
http://www.ifen.fr/donIndic/Indicateurs/perf2000/17.pdf

Qu'est-ce que l'ozone ?
http://www.ozone.ch/ozone/ozone.htm

Ozone notre bouclier protecteur
http://www.ec.gc.ca/ozone/DOCS/KIDZONE/FR/guardearth.cfm

L’OXYGÈNE ACTIVÉE ( OZONE )
http://www.planet-air.fr/ozone.htm

Appauvrissement de la couche d'ozone :
http://www.ifen.fr/donIndic/Indicateurs/perf2000/2.pdf

Dossier ozone :
http://www.chu-rouen.fr/cap/dossier3.html#dossier

Chlorofluorocarbones :
http://www.grida.no/geo/geo3/french/367.htm

POLLUANTS VEDETTES / Les chlorofluorocarbones (CFC) :
http://ecoroute.uqcn.qc.ca/envir/sante/4_pv2.htm

La haute atmosphère et les processus stratosphériques :
http://www.atmosphere.mpg.de/enid/3403db98488b910e07661a622649b535,55a304092d09/211.html

Informations sur le système climatique ;
http://www.atmosphere.mpg.de/enid/3403db98488b910e07661a622649b535,55a304092d09/1hx.html

L'ozone stratosphérique :
http://www.arehn.asso.fr/dossiers/ozone/ozone.php

Réseau d’observation des changements de la stratosphère et notamment de l’ozone :
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/biblio/pigb18/20_ndsc.htm

Fiche technique : Les composés qui détruisent l'ozone :
http://www.space.gc.ca/asc/fr/jeunes_educateurs/educateurs/ressources/dossiers/scisat/6annee-fiche-detruire.asp

Les polluants de l'air :
http://cesifs.emse.fr/BULLES/FAYS.20000215/air/presentair.html

SYNERGIE ENTRE POLLUTION BIOLOGIQUE ET POLLUTION CHIMIQUE, LES RISQUES CROISÉS
http://xxi.ac-reims.fr/fig-st-die/actes/actes_2000/laaidik/article.htm

Les transferts de gaz dans les sols / Implications environnementales et agronomiques :
http://www.inra.fr/dpenv/renauc32.htm

____________________

Évaluation économique et environnement dans les décisions publiques :
http://www.inra.fr/dpenv/cohenc33.htm

____________________

Le rôle régulateur du sol dans le changement climatique :
http://www.inra.fr/dpenv/germoc35.htm

Protection et altération de l'air par l'agriculture
http://www.inra.fr/dpenv/thiebc36.htm

Dépérissement des forêts en Suisse : situation actuelle
http://www.inra.fr/dpenv/muhle22.htm

____________________

Dépérissement des forêts : où en est-on ?
http://www.inra.fr/dpenv/bonnec03.htm

Arbres du littoral, arbres en péril ?
http://www.inra.fr/dpenv/stammc20.htm

Chlorofluorocarbones : http://www.grida.no/geo/geo3/french/367.htm

POLLUANTS VEDETTES / Les chlorofluorocarbones (CFC) :
http://ecoroute.uqcn.qc.ca/envir/sante/4_pv2.htm

Pollution par l'ozone :
http://www.ifen.fr/donIndic/Indicateurs/perf2000/17.pdf

Appauvrissement de la couche d'ozone :
http://www.ifen.fr/donIndic/Indicateurs/perf2000/2.pdf

L'effet de serre
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/changement-climatique/effet-serre.shtml

L'ampleur des changements climatiques, de leurs causes et de leur impact possible sur la géographie de la France à l'horizon 2005, 2050 et 2100
http://www.senat.fr/rap/r01-224-1/r01-224-122.html

____________________

Le protocole de Montréal
http://www.dictionnaire-environnement.com/protocole_de_montreal_ID2331.html

Convention / Amendement au protocole de Montréal relatif à de substances appauvrissant la couche d'ozone, adopté à Montréal le 17 septembre 1997
http://www.senat.fr/senint/criresume_pjl01-316_1.html

HydroChloroFluoroCarbones (HCFC)
http://www.dictionnaire-environnement.com/hydrochlorofluorocarbones_hcfc_ID597.html

Ozone / Université de Bourgogne / Climatologie :
http://www.u-bourgogne.fr/climatologie/staff/malo/partie1.pdf

http://www.u-bourgogne.fr/climatologie/staff/malo/partie2.pdf

http://www.u-bourgogne.fr/climatologie/staff/malo/partie3.pdf

http://www.u-bourgogne.fr/climatologie/staff/malo/partie4.pdf

La couche d'ozone ; http://fr.wikipedia.org/wiki/Couche_d%27ozone /






[ Corrélats : Bromure de méthylène / CFC / ...]

Retour