Entrez un mot-clé
Redondance
Redondance


[La technologie numérique permet des prises de vue dans
des conditions d'éclairage qui seraient insuffisantes pour la
photographie argentique ... Cette photographie a été prise,
en digiscopie, évidemment sans flash, vers 22 h 30, fin mai !]
Le terme de redondance, en écologie, se rapporte au fait que, dans un écosystème, il existe, toujours plusieurs espèces, dont les effectifs sont généralement peu abondants et dont les niches écologiques sont très proches.


Si l'une des espèces se trouve en situation difficile et voit ses effectifs diminuer, on remarquera que, assez rapidement, les effectifs d'une autre espèce, écologiquement proche, augmentent significativement.

D'aucuns expliquent l'augmentation transitoire des effectifs du lièvre brun dans les années 1960-1980 au fait, qu'à cette époque, le lapin de garenne souffrait de la myxomatose. Mais cette explication ne vaut que si on admet que le lièvre brun et le lapin de garenne ont des niches écologiques proches.

Ce qui est sûr, c'est que ces deux espèces s'excluent mutuellement sur les territoires quand elles s'y rencontrent… L'avantage revenant au lapin de façon presque constante, d'ailleurs, tant il mord cruellement... même s'il laisse, dans la bagarre, de grosses touffes de poil arraché par les violents coups de patte que lui assène le lièvre.




La mondialisation capitalisme : redondance ?
L’écologie politique, un concept qui ne veut rien dire ?
http://harribey.u-bordeaux4.fr/ledire/ecologie-politique.html






[ Corrélats : Niche écologique / ...]

Retour