Entrez un mot-clé
Relique
Relique


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : / Sites Internet et articles / Corrélats /


Notre planète a connu, et connaîtra probablement dans l’avenir, des bouleversements climatiques importants qui ont modifié ou modifieront les paysages végétaux dont il serait illusoire d’imaginer qu’ils sont à jamais fixés.

Lobélie de Dortmann (Lobelia dortmanna)
Il y a environ 10 000 ans, notre hémisphère nord connaissait une période de glaciation.


La Bretagne, par exemple, était probablement couverte de toundras et de forêts de type taïga.

Le réchauffement qui a succédé a vu disparaître de notre région de très nombreuses espèces à mesure qu’elles reculaient avec la toundra ou la taïga. Toutefois, sur certaines stations favorables quelques exemplaires de ces plantes se sont maintenues jusqu’à nos jours. On dit que ces plantes sont des reliques de l’époque glaciaire.

C’est le cas par exemple de la lobélie de Dortmann (Lobelia dortmanna) dont il ne reste plus en France que deux ou trois stations, dont une dans le Morbihan (étang de Priziac), les autres dans les Landes. Cette plante, sans être commune en Scandinavie, parce qu’elle assez localisée, se rencontre davantage dans ces pays qui ont conservé un climat proche de celui qui existait en France, à l’époque post-glaciaire.

S’il existe des reliques glaciaires en Bretagne, on peut y rencontrer aussi des reliques des climats chauds, méditerranéens ou sub-tropicaux.




La lobélie de Dortmann est aussi présente au Canada :
http://www.qc.ec.gc.ca/faune/biodiv/fr/recherche/especes/map.asp?T=PV&id=902

Lobélie de Dortmann
http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Lobelie_de_Dortmann






[Corrélats : Endémiques / Glaciation / ...]

Retour