Entrez un mot-clé
Renonculacées
Renonculacées


Anémone sylvie (Anemone nemerosa)
Les renonculacées forment une grande famille de plantes herbacées vivaces essentiellement des régions tempérées et boréales (1750 espèces en 58 genres).


Populage des marais (Caltha palustris)
La fleur est le plus souvent composée de cinq pétales ou plus (parfois absents) et cinq sépales, souvent pétaloïdes et surtout de très nombreuses étamines et carpelles libres.

De nombreuses renonculacées possèdent des propriétés pharmacodynamiques importantes.
Trolle d'Europe (Trollus europaeus)
Certaines produisent des alcaloïdes dont certains sont des poisons violents (aconitine), d’autres des glucosides. Parmi les renonculacées ayant des propriétés médicinales reconnues, on peut citer l’herbe-de-Saint-Christophe (Actea), l’adonis de printemps, l’anémone hépatique, diverses ancolies, la clématite des haies, la nigelle, la pivoine, diverses renoncules (ficaire, scélérate,…) ou le trolle d’Europe.


Hellébore vert (Helleborus viridis)
Renoncule ficaire (Ranunculus ficaria)
Grande douve (Ranunculus lingua). Cette espèce est protégée en France
Fruits de l'anémone pulsatille (Pulsatilla vulgaris).
Cette plante très toxique est menacée de disparition
Renoncule bulbeuse (Ranunculus bulbosus)
Ancolie des Pyrénées (Aquilegia pyrenaica)

Pivoine de Chine (Paeonia suffruticosa)
Aconit napel (Aconitum napellus)

Clématite des haies / Herbe-aux-gueux (Clematis vitalba)
Pigamon à feuilles d'ancolie (Thalictrum aquilegifolium)
Pigamon jaune (Thalictrum flavum)
Renoncule à feuille d'aconit (Ranunculus aconitifolius )
Renoncule à feuilles peltées (Ranunculus peltatus )
Renoncule tête d'or boréale (Ranunculus affinis )
Renoncule âcre boréale (Ranunculus borealis )
Renoncule des neiges naine (Ranunculus pygmaeus )
Renoncule rampante (Ranunculus repens )
Cette renoncule est probablement la renoncule la plus commune partout. Cette plante particulièrement résistante au piétinement est principalement associée au faciès prairial à renoncules caractéristique des prairies âgées de 15 ans et plus, juste avant le faciès à renouées.
Aconit tue-loup (Aconitum septentrionalis )

Suède août 2009
L'aconit tue-loup ou aconit septentrional est souvent considéré comme une sous-espèce de l'aconit napel. Pourtant cette espèce ressemble davantage à Aconitum vulparia et parfois même en adopte la coloration jaune des fleurs !

Cette espèce est propre aux seules régions boréales de la Scandinavie et de la Russie. Elle ne m'a jamais semblée particulièrement répandue...
Renoncule radicante (Ranunculus reptans )
Suède juillet 2009





LES PLANTES UTILES ET NUISIBLES / Renoncules /
http://www.curiosit.com/bonnier/bonnier1.php

Renonculacées :
http://environnement.ecoles.fr/renonculacees.htm

http://plantes.sauvages.free.fr/pages_familles/renonculacees_.htm

http://www.ouellette001.com/flore/Groupes/Spermatophytes/Angiospermes/Dicotyles/033_Renonculacees/04_Ranunculus/repens.htm

http://www.florealpes.com/Renonculacees.php


Familles de plantes à fleurs par ordre alphabétique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Familles_de_plantes_%C3%A0_fleurs_par_ordre_alphab%C3%A9tique

Par familles :
http://plantes.sauvages.free.fr/pages_familles/
http://bioeco.free.fr/photos/familles/familles.htm







[ Corrélats : Fleurs / ...]

Retour