Entrez un mot-clé
Reptiles
Reptiles


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : Les amphibiens et les reptiles d'Europe en péril / Sites Internet et articles / Corrélats /


Les reptiles sont des animaux poïkilothermes, ou improprement dits à sang froid puisque en réalité la température corporelle de ces animaux est très voisine de la température qui règne dans le milieu (voir homéothermes).

Lézard des murailles (Lacerta muralis)
En dehors des crocodiles, des varans, de quelques tortues terrestres ou marines, de l’anaconda et de quelques pythons, les reptiles actuels sont plutôt des animaux de petite taille.



Comparés à bien des dinosaures qui peuplaient la Terre au secondaire, même le crocodile marin, probablement le plus grand reptile actuel, ferait figure de nain.

Les reptiles sont caractérisés par leur peau sèche, sans glandes et recouverte par des écailles lesquelles sont souvent doublées d’os.

Parce que le métabolisme de ces animaux dépend pour beaucoup de la température extérieure et que celle-ci va influencer directement leur cinétique enzymatique laquelle sera assez performante à très performante pour des températures comprises entre 15 et 45° C (voir Q 10), les reptiles sont davantage présents dans les pays chauds, mais pas trop, que dans les pays « frais ». Toutefois, certaines espèces arrivent à survivre au-delà du cercle polaire. J’ai trouvé le lézard vivipare jusqu’à Pajala, en Suède, (environ O 23°- N 67°). Les individus observés avaient à peu près la mobilité d’une salamandre ! Je dois ajouter qu’au moment de l’observation, mi-juillet, la température extérieure, ce jour-là, ne dépassait 4 ou 5° C.

Parce que les reptiles sont parfaitement affranchis des milieux aquatiques, en particulier pour le développement embryonnaire, mais également, parce que leur cerveau (télencéphale surtout) est déjà bien développé, ces animaux marquent une vraie évolution surtout en matière de potentialités comportementales, bien sûr par rapport aux invertébrés, mais également par rapport aux poissons et aux batraciens.

Les reptiles sont classés parmi les sauropsidés qui comprennent 5 ordres : les chéloniens ou tortues ; les rhynchocéphales* ; les squamates qui se divisent en lacertiliens (lézards), les ophidiens (serpents) et les amphisbéniens (amphisbènes**) ; les crocodiliens et… les oiseaux ! (voir ce mot)

[* une seule espèce : le sphénodon ou hattéria qui vit en Nouvelle Zélande. Cet animal qui ressemble à un lézard n’a pas évolué depuis 200 millions d’années, en particulier, cette espèce possède toujours l’œil pinéal qui évoluera chez les autres reptiles, les oiseaux ou les mammifères en épiphyse (cette glande fut, pour Descartes, le siège de l’âme !)]

[** Les amphisbènes sont des « lézards », apodes, à l’allure d’un gros ver de terre, à la peau translucide qui laisse voir leurs vaisseaux sanguins, ce qui leur vaut leur couleur gris rosé. La seule espèce européenne viten Espagne : Blanus cinereus]




Cours de zoologie :
http://www.univ-lehavre.fr/cybernat/pages/homepage.htm

LE RÈGNE ANIMAL CLASSIFICATION :
http://www.ustboniface.mb.ca/cusb/abernier/Animaux/Classif.html

Animaux: structures et fonctions :
http://simulium.bio.uottawa.ca/bio2521/Cours/Notes/bio2521.htm

Reptiles :

http://reptiles.passion.fr/accueil.htm

http://reptiles.passion.fr/liens/liens.htm





[Corrélats : Tortues ou Chéloniens / Lézards ou Sauriens / Serpents ou Ophidiens / Balkans / Disparition des dinosaures /...]

Retour