Entrez un mot-clé
Réserves naturelles
Réserves naturelles


Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : Le réseau des réserves (Bretagne vivante) / En marge des parcs et des réserves : l'écotourisme / Sites Internet et articles / Corrélats /


Les réserves naturelles sont des zones de taille souvent réduite, voire très réduite au niveau desquelles on tente de protéger un écosystème, un habitat et / ou une (ou plusieurs) espèce animale ou végétale.

Il existe aussi des réserves dont le rôle est de protéger une ressource, par exemple, géologique comme un site fossilifère ou minéralogique afin de limiter la pression de récolte des amateurs.

Erigone atra : cette minuscule araignée (2 mm)
essaime au moyen de fils de la vierge
Il existe enfin des réserves destinées à garder le souvenir d'une activité humaine (habitat ancien, aménagements agricoles, gravures rupestres, etc.) [*]





Les réserves naturelles peuvent être créées soit à la suite d'une initiative privée (particulier, association), soit à la suite d'une initiative publique.

L'idée de réserve est très ancienne puisqu'elle date du VIIe siècle. Elle est, en réalité, et dans ce cas précis, synonyme d'appropriation puisqu'un moine, futur saint Guthbert, vivant sur l'île d'Inner Farne au large du Northumberland anglais, décida de protéger les eiders qui y nichaient… mais c'était pour profiter seul de leur duvet, ce que l'histoire a tendance à oublier !En Bretagne, les toutes premières réserves furent probablement celles créées à l'initiative de la LPO : Ligue pour la Protection des Oiseaux (Sept îles - 1912) ou de la SEPNB : Société de Protection de la Nature en Bretagne (Cap Sizun, tourbières de Sérent, Narcisses des Glénan, etc.) .

En 2004, plus d'une centaine de réserves naturelles ont été créées.

Les réserves naturelles dites de biosphère diffèrent un peu des réserves naturelles " ordinaires " au sens où ces réserves comportent trois zones : une zone centrale, strictement protégée, une aire périphérique avec le maintien d'activités humaines respectueuses des écosystèmes proches et une zone intermédiaire sur laquelle on limite le peuplement et l'activité au strict nécessaire (fauchage, pâturage, etc.). Il y a actuellement environ 300 réserves de biosphère partout dans le monde dont, en Bretagne, la réserve dite de la mer d'Iroise.

[* La découverte d'une région ou d'un pays est grandement facilitée et enrichie en voyageant au travers de ses curiosités ou de ses réserves naturelles…]




SITES ET ESPÈCES PROTÉGÉS : : http://www.inra.fr/dpenv/cr.htm#sites

Quelques liens sur les réserves et quelques associations gestionnaires : http://bretagne-vivante.asso.fr/

http://www.lpo.fr/

http://www.reserves-naturelles.fr/faq/faq.asp?arbo=4.0&id=8

http://www.sgmb.univ-rennes1.fr/DOSSIERS/patrimoine/PATRIMOINEfeuille.htm

http://perso.wanadoo.fr/erb/

http://www.snpn.com/

http://www.fne.asso.fr/

L'observation et l'étude des espèces est aussi important surtout quand ces activités fédèrent un nombre important d'observateurs :
http://fr.groups.yahoo.com/group/obsbzh/

http://www.gmb.asso.fr

http://www.gob.fr





[ Corrélats : Mesures de protection / Espèces protégées / ...]

Retour