Entrez un mot-clé
Rhitron
Rhitron


Le Scorff près de Guilligomarc'h, Finistère, largement envahi
par des renoncules aquatiques (Ranunculus fluitans)
et des œnanthes (Œnanthe aquatica)
Le rhitron correspond à la partie supérieure des cours d'eaux où la pente reste supérieure à 2 pour 1000.

Le courant vif à fort garde les eaux fraîches et bien oxygénées, même pendant la saison chaude.

Le rhitron correspond le plus souvent à la zone à truite et à la zone à ombre.


S'il y avait des ombres en Bretagne, cette partie du Scorff serait en zone à ombre. La niche de l'ombre est ici occupée par la vandoise (Squalius leuciscus).

Les plantes aquatiques qui supportent des courants forts sont appelées rhéophytes. Le plus souvent, ces plantes possèdent des adaptations comme par exemple des feuilles laciniées.




Rhitron :
http://www.sarthe.com/cpns/RUBRIQUE%203/RUB3CoursEau.htm

ÉCOLOGIE DES COURS D'EAU :
http://www.cig.ensmp.fr/~hhgg/soulard/Textes/Ecoriv.htm# * Rhitron

L'EAU DOUCE, MILIEU ET RESSOURCE écologie -pollutions - aménagement de l'eau :
http://www.cig.ensmp.fr/~hhgg/soulard/Textes/Sommaire.html





[ Corrélats : Crénon / Potamon / Zone subtidale / Rhéophiles / ...]

Retour