Entrez un mot-clé
Rosée
Rosée


Alliaria officinalis
La rosée est le nom que l'on donne au phénomène de condensation de l'humidité atmosphérique sur les extrémités refroidies des végétaux.


Ce phénomène s'observe surtout le matin, quelquefois le soir, lorsque la température de l'air atteint ce que l'on appelle le point de rosée, c'est-à-dire la température pour laquelle et pour une hygrométrie donnée, la vapeur d'eau va condenser.

L'eau apportée par les phénomènes de rosée n'est pas mesurable par les pluviomètres. Toutefois, la quantité d'eau que ce phénomène procure aux plantes est loin d'être négligeable, bien au contraire. Ainsi, la quantité d'eau apportée annuellement par la rosée aux forêts tempérées pluvieuses serait égale à deux à trois fois celle apportée par les précipitations annuelles.




La rosée :
http://www.alertes-meteo.com/divers_pheno/rosee.htm

http://www.ffme.fr/technique/meteorologie/meteore/rosee.htm

Point de rosée :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_de_ros%C3%A9e

http://www.meteofrance.com/FR/glossaire/designation/449_initie_view.jsp






[ Corrélats : Précipitations / Hygrométrie / ...]

Retour