Entrez un mot-clé
Stratification de la végétation
Stratification de la végétation


Forêt dunaire sur la presqu'île de Quiberon
Dans les écosystèmes forestiers tempérés, on reconnaît généralement quatre strates :



» la strate muscinale (0 à 5 cm) est composée des mousses, des lichens terrestres et de diverses plantes naines ;

» la strate herbacée (5 à 80 cm) est constituée essentiellement de graminées, des plantes à fleurs, de fougères, ainsi que de petits végétaux ligneux sous-arbustifs comme les bruyères, les airelles ou les myrtilles, les rhododendrons, etc. ;

» la strate arbustive (1 m à 8 m) comprend soit les végétaux ligneux qui ne dépassent guère cette hauteur (houx, sorbiers, ifs, buis, etc.), soit les jeunes arbres ;

» au-delà de 10 mètres de hauteur, les végétaux appartiennent à la strate arborescente ou arborée.

Dans les écosystèmes forestiers tropicaux, cette stratification est parfois plus difficile à mettre en évidence, soit parce que la canopée est trop dense pour admettre une réelle stratification, soit parce que l'abondance des lianes ou de plantes épiphytes fausse la perception de la stratification.




Les végétaux dans la biosphère
http://passerelle.u-bourgogne.fr/publications/serres/enseignements/CoursBPV5/sommaire.htm






[ Corrélats : Stratification / Types biologiques / Facteurs biotiques / Concurrence vitale / ...]

Retour