Entrez un mot-clé
Territoire
Territoire


La plupart des espèces animales disposent d'un domaine vital appelé territoire. La possession d'un territoire s'inscrit, tout à fait, dans une perspective thermodynamique si l'on considère qu'il y a toujours un intérêt pour un individu, un couple ou même une population à dépenser le moins d'énergie possible pour assurer sa croissance, trouver sa nourriture, assurer la provende pour ses rejetons, un abri pour se reposer, etc.

Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes)
A posteriori, le territoire, dès lors qu'il n'est pas contesté, permet aussi de réduire considérablement les compétitions intraspécifiques, finalement stériles pour l'espèce.



On parle souvent de défense du territoire. Je ne suis pas sûr que le terme de défense soit toujours approprié. Chez de nombreuses espèces, en effet, lorsque un individu a établi son territoire, celui-là n'est plus guère contesté.

Ainsi, le troglodyte semble occuper, au cours de l'année, des territoires de superficie variable. Le plus petit, au moment de la nidification. Le mieux marqué aussi, puisque le mâle consacre un très long temps à chanter, sur une dizaine de postes, des séries de strophes (3 à 10) pour affirmer sa présence comme nicheur.

Pourtant des troglodytes, non territoriaux et non nicheurs, peuvent, au cours de leurs pérégrinations, traverser, voire se nourrir, sur le territoire défendu, sans provoquer, nécessairement, des réactions agressives de la part du propriétaire. De même, les intrus (moi et Monsieur Chien, en l'occurrence ou des rats musqués, des belettes et même une buse) ne furent pas houspillés comme nous l'aurions été par cet oiseau sur son territoire automnal et hivernal, beaucoup plus vaste et où la conservation des ressources alimentaires est davantage cruciale.

Pendant la période pré-nuptiale, le troglodyte mâle ne semble pas avoir décidé du territoire qu'il occuperait, puisqu'il construit plusieurs ébauches de nid et tente d'attirer ses congénères et surtout des femelles qui, au plus petit signe de consentement, sont épousées et copulées dans l'instant.

C'est pendant que la femelle procède aux finitions du nid qu'elle a choisi que le mâle délimite, par ses postes de chant, son territoire de nidification.

Après la saison des nids et jusqu'en automne, les oiseaux de cette espèce, adultes et jeunes, mâles et femelles (non différenciables) semblent erratiques.




Qu'est-ce que l'écologie comportementale ?
http://hyperdarwin.ifrance.com/pages/evolution/evo6_a.htm

Territoires et territorialités en mouvement
http://enfa.mip.educagri.fr/agri-culture/Ressources/articles/mediation/Lef%E8bvre-Territoire.html

Y a-t-il une géographie du territoire animal ?
http://www.cafe-geo.net/cafe2/article.php3?id_article=612

Ségrégation sociale, ségrégation spatiale
http://www.cafe-geo.net/cafe2/article.php3?id_article=194

Les quartiers chauds sont-ils forcément enclavés ?
http://www.cafe-geo.net/cafe2/article.php3?id_article=729

De la carte des territoires aux territoires à la carte
http://www.cafe-geo.net/cafe2/article.php3?id_article=473






[Corrélats : Éco-éthologie /...]

Retour