Entrez un mot-clé
Vanille
Vanille

Sommaire de la page (Articles, Dossiers, Études...) : Histoire de l'esclavage / Sites Internet et articles / Corrélats /


La fleur de vanille (Vanilla planifolia)
La vanille (Vanilla planifolia) est une plante de la famille des orchidées.

Originaire des régions tropicales humides et équatoriales d'Amérique, cette plante, déjà utilisée par les Aztèques qui l'appelaient tlilxochitl, ce qui voudrait dire gousse noire, la vanille fut décrite, puis rapportée en Europe à l'époque des conquêtes espagnoles (Herman Cortes).


Cette orchidée entretient une relation co-évolutive particulière avec une abeille du genre Melipone qui se révèle le seul insecte capable de féconder la fleur de la vanille. Cet insecte pollinisateur est en fait le seul assez petit, pour pouvoir à la fois se faufiler dans la corolle de la fleur, mais pas trop petit non plus, pour que les sacs polliniques de la fleur se collent, au moment de l'envol, sur sa tête ou son thorax afin qu'en visitant une autre fleur, l'insecte puisse la féconder.

La vanille, denrée précieuse et objet de toutes les convoitises, fut, après maintes péripéties, importée sur l'île de la Réunion laquelle s'appelait encore île Bourbon à l'époque (vers 1800).

Mais, et bien que diverses espèces et cultivars aient bien réussi sur cette île, la vanille ne donnait jamais aucune gousse. Il en était de même d'ailleurs partout où cette orchidée avait été introduite hors des Amériques et surtout partout où l'insecte endémique Melipone ne vivait pas.

C'est en 1841 qu'un esclave, Édmond Albius, découvrit le secret de la fécondation de la fleur. Il fit ainsi la fortune de ses maîtres qui, lors que l'esclavage fut aboli, le jetèrent à la rue où il mourut misérablement… Darwinisme oblige !

La vanille est actuellement essentiellement produite à la Réunion et surtout à Madagascar. La vanille naturelle dont la culture reste très délicate et particulière reste très chère et est largement concurrencée par des arômes artificiels, très nettement inférieurs cependant.Il faut savoir que la fécondation ne peut se faire qu'à la main avec de petits éclats de bambous que l'on introduit dans la fleur tôt le matin pour récolter les sacs polliniques avant de les introduire dans une autre fleur. En effet, la fleur de la vanille s'ouvre la nuit et fane rapidement, ce qui est une exception chez les orchidées.

La maturation de la gousse de vanille demande alors plus de 7 mois, souvent 8 et même 9 mois !

Après la récolte, les gousses sont échaudées, étuvées, séchées, triées, affinées, calibrées, conditionnées… avant d'être expédiées. Il s'écoule près de deux ans entre la floraison et l'expédition.

Il faut savoir que pour produire un kilo de gousse sèche, il aura fallu utiliser 4 à 5 kilos de produit frais.




http://www.vanille-tahiti.com/vanille.htm

http://www.supertoinette.com/fiches_recettes/fiche_vanille.htm

http://www.aujardin.info/plantes/vanillier.php


La fécondation de la vanille par Édmond Albius:
http://www.reunionweb.org/comment.php?def=vanille




[ Corrélats : Orchidées / ...]

Retour