Entrez un mot-clé
Vent
Vent


Port en drapeau d'un cyprès de Monterey (Cupressus macrocarpa)
Penthièvre, presqu'île de Quiberon
Le vent est, en bien des lieux, un important facteur limitant pour un grand nombre d'espèces.



Par exemple, on notera, sur les côtes ou autres endroits venteux comme les plateaux montagnards, soit une absence totale d'arbres (Massif Central au-dessus de 1500 m) ou bien un port en drapeau pour ceux qui survivent à une évapotranspiration accrue qui entraîne le desséchement du feuillage au vent.

Ce n'est d'ailleurs pas tant la force absolue du vent, mais plutôt sa régularité dans le temps qui limite le plus le développement des espèces sensibles.

Les animaux, aussi, peuvent être affectés par des vents forts et réguliers. C'est le cas, par exemple, pour un grand nombre d'espèces de papillons. Certaines espèces se sont adaptées en réduisant leurs ailes, voire en devenant aptères.

Cependant, si les vaches sur les plateaux du Jura n'ont pas de cornes, ce n'est probablement pas dû au vent, même si dans les campagnes, on entendait parler de vent à "décorner" tous les bœufs de la Beauce !




Les vents :
http://www.meteo.org/phenomen/vent.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vent


Le nom des vents :
http://perso.wanadoo.fr/boreal/noms_de_vents.htm






[ Corrélats : Anémomorphose / Facteurs abiotiques / Facteurs écologiques / ...]

Retour