Entrez un mot-clé
Vernaculaire
Vernaculaire




Aménagement de l'espace / Las Hurdes / España
Vernaculaire veut dire "du pays"...

En 1964, je fis mon premier voyage d'ornithologiste vers l'Espagne.


Le vautour moine, la cigogne noire, le traquet pie et le souvenir d'un film documentaire de Luis Buñuel me conduisirent dans Las Hurdes. À cette époque franquiste, cette province espagnole n'était pas très accessible. Il n'y avait guère de routes et bien des villages ne pouvaient être rejoints que par des chemins muletiers.

Je fus très vite frappé par la convergence paysagère et écologique que cette province espagnole de montagnes schisteuses offrait avec les pentes de l'Aigoual et autres montagnes schisteuses cévenoles.

Mais ce qui me frappa davantage, ce furent les convergences anthropiques remarquables entre ces deux populations hurdesanes et cévenoles dont on pouvait penser qu'elles n'avaient jamais eu l'occasion de se rencontrer.La photo ci-contre d'aménagement d'un fond de vallée encaissée pour grappiller quelques mètres carrés de terre cultivable pour quelques oignons et pommes de terres aurait tout aussi bien pu être prise dans les Cévennes (faisses et bancels) ou dans les Rhodopes bulgares, voire au Népal.

J'acquis la certitude que ce qui devait influencer à ce point les conduites humaines devait être lié à la géologie. La nature des sols, l'économie d'eau, les paysages générés, les capacités architecturales et bien d'autres facteurs influençant la vie des hommes sont directement en relation avec la nature géologique des roches.Il est évident que les hommes, autant que les animaux, font d'abord avec ce qu'ils ont sous les pieds avant de faire avec ce qu'ils ont sous la main.

De la même façon que l'on peut observer des convergences anthropiques en montagne schisteuse, on peut en observer dans les grands marais (Brière, Delta du Danube), en pays granitique ou en pays calcaire, sur le sable ou sur l'argile, en plaine ou en montagne, en forêt ou dans les zones désertiques, etc.

Je crois même pouvoir affirmer, au moins sur des impressions de voyageur, que la géologie influence aussi les conduites et l'organisation sociales des humains ...

La notion de climax nous enseigne que les grandes formations végétales sont très dépendantes de la nature de sols et du climat régional. Je crois que notre espèce est très sensible aussi à l'environnement dans lequel elle acquiert et développe ses habitudes culturelles. Même si en Europe que je connais mieux, les cultures initiales semblent se fondre (très rapidement d'ailleurs) dans une médiocrité uniforme où la consommation et la télévision prévalent, je crois que l'on peut encore reconnaître des cultures initiales selon que l'on est du peuple des forêts, du peuple des îles, du peuple des montagnes, du peuple de la mer, du peuple des plaines ou des steppes, du peuple des déserts chauds ou froids, c'est quasi la même, etc. Et que dire des peuples quand ils sont à la fois de la mer, de la montagne et de l'île… sinon que ça se corse !




L'ARCHITECTURE VERNACULAIRE :
http://www.pierreseche.com/sommaire_architecture_vernaculaire.html






[ Corrélats : Paysages / Anthropisation / Études d'impact / Culture / Terrasses / Les oiseaux en breton vannetais / ...]

Retour