Entrez un mot-clé
Vicariance
Vicariance


La notion de vicariance s'applique à toute chose, tout objet, tout organe, organisme, individu, corps social, etc. qui se substitue à un autre en prétendant assumer les mêmes fonctions. Le vicaire qui remplace le curé ou l'évêque... Le virus vicariant qui assume les fonctions de la cellule infectée... L'organe sain qui se substitue à l'organe déficient...

Une belle illustration de la notion de vicariance...
La vicariance est même devenue une stratégie chez bien des hommes politiques.


En écologie, on parle de vicariance géographique quand, dans un même habitat, on rencontre des plantes d'espèces différentes, mais très proches, issues probablement d'un mécanisme de spéciation. Par exemple, Juglans regia, le noyer commun en Europe, originaire du sud-est asiatique et parfaitement naturalisé, est une espèce vicariante de Juglans nigra, le noyer noir d'Amérique, lui-même objet d'une introduction en Europe, mais qui ne se naturalise pas.

Un autre exemple peut être fourni par deux platanes Platanus orientalis, européen et Platanus occidentalis, américain.

Platane à feuilles d'érable (Platanus x hybrida)


En ce qui concerne ces deux espèces, c'est leur hybridation qui a donné naissance à la plupart des platanes qui ornent nos avenues, nos places et nos bords des routes.




Guide sur le traumatisme vicariant * : Solutions recommandées pour les personnes luttant contre la violence :
http://www.phac-aspc.gc.ca/ncfv-cnivf/violencefamiliale/pdfs/trauma_f.pdf

[* Le traumatisme vicariant est aussi qualifié de traumatisme post-compassionnel. Il affecte des personnels souvent en situation face à des violences, des drames, des accidents, des meurtres, des suicides, etc. Ce sont des pompiers, des infirmières, des médecins, des policiers, des éducateurs, etc.]




[Corrélats : Violence / Banlieue / ...]

Retour