Entrez un mot-clé
Violence routière
Violence routière




Chaque année, plusieurs millions de bestioles à plumes, à poils, à écailles, en chitine, se font tuer sur les routes sans que cela ne semble guère émouvoir personne*.

Un triste spectacle que nous ne verrons bientôt plus !
À une époque, pas si lointaine, où les hérissons étaient encore nombreux dans nos campagnes et où on pouvaient compter, au matin, leurs morts sur la route, j’avais essayé d’en évaluer le nombre sur l’ensemble de notre territoire. Par un « savant » calcul et des péréquations basées sur un comptage aussi précis que possible du nombre de cadavres sur des longueurs mesurées de routes significatives (au moins 50 km sur différents types : des vicinales aux voies express), réglé par trois par le kilométrage de notre réseau routier et le nombre de jours dans l’année, j’étais arrivé à un chiffre bas de 1.6 millions de hérissons tués par an…
Cadavre de fouine ou de martre ?
Chiffre qui me parut considérable, même si peu ou prou, la répétition du comptage conduisait à peu près à la même estimation. Je n’ose à peine donner le chiffre haut qui donnait plus de 4 millions de hérissons tués par an.

Maintenant, cette estimation est impossible. Il est vrai que pendant mes pérégrinations nocturnes, je ne vois plus guère de hérissons et photographier des cadavres devient de plus en plus difficile.

Devrais-je me consoler si des automobilistes pressés et sans permis, ni assurance, ont encore de bonnes occasions de faucher et tuer des collégiens sur des passages cloutés ou si je deviens le dernier des mohicons ?


[* Il y a pourtant un joli défi à relever à essayer d'éviter, autant qu'il est possible, de tuer des animaux avec son automobile. C'est un formidable moyen d'être toujours vigilant au maximum. C'est aussi une excellente école de conduite, à la fois technique et comportementale. Et puis, à force d'éviter des hérissons ou des hulottes, on s'entraîne pour s'arrêter à temps devant un gamin qui traverse brutalement la route en courant derrière son ballon.]

Et puis en matière de violence routière, de violence sociétale aussi et de violance tout court (avec un a, absolument !), il y a le comportement des chauffeurs des donneurs d'ordre (et de leçons) : Galopin de Villezeau et Lepenarkosy... Se placer au-dessus des lois au prétexte qu'on est au pouvoir, c'est un des cinq fondements / piliers / critères / des fascismes, faut-il le rappeler ? Sinon, on peut toujours ouvrir les liens proposés ...





ATTENTION ! Passage d'animaux
http://www.safety-council.org/CCS/sujet/route/faune.html

Pour avoir une idée du nombre d'animaux tués en une année :TABLEAUX DE CHASSE :
http://www.roc.asso.fr/chasse-france/

HOMMAGE AUX USAGERS DE LA ROUTE :
http://www.soyouz.ca/autres-affaires.html

Sur la disparition des dinosaures :
http://www.tadcons.ump.fr

____________________

Pour se rafraîchir la mémoire sur ce que sont les fascismes et pour constater qu'ils sont déjà de retour :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fascisme

Le libéral - fascisme, pour comprendre qu'on est dedans jusque là (il faut lever la main pour voir jusqu'où déjà) :
http://perso.wanadoo.fr/metasystems/LiberalFascisme.html

Jean Nicolas Lepenarkosy cultivé ? En tous cas, on lui a sûrement lu des passages de Charles Maurras :http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=46856

Prévenir le risque routier en mission :
http://www.inrs.fr/dossiers/risqueroutier.html

Estimation de la morbidité routière, France, 1996-2004
http://www.invs.sante.fr/beh/2008/19/beh_19_2008.pdf




[Corrélats : Biodiversité / Espèces menacées / Pétrole / Effet de serre / ...]

Retour