Entrez un mot-clé
Zygènes

Bien que les zygènes aient une activité essentiellement diurne, la présence d'un frein entre les ailes postérieures et antérieures les classe parmi les hétérocères ou papillons de nuit.

Ce sont des papillons au vol lent. On les dit confiants parce qu'ils se laissent facilement saisir sur les fleurs sur lesquelles ils butinent. Il s'agit là d'une interprétation typiquement anthropométrique.
La zygène de la filipendule (Zygaena filipendulae)
Ces papillons n'ont aucune raison d'être confiants ou non vis-à-vis de l'homme. Hors du champ toujours possible de la cruauté gratuite, les zygènes et l'homme devraient surtout manifester un fort neutralisme l'une vers l'autre.

Si d'aventure, l'homme se prenait l'envie de consommer ce papillon, il comprendrait vite son erreur. En effet, les zygènes sécrètent, outre une série impressionnante d'alcaloïdes toxiques, du cyanure, les rendant parfaitement immangeables.
La zygène du serpolet (Zygaena purpuralis)
En adoptant des couleurs vives, dites aposématiques, les zygènes avertissent leurs prédateurs potentiels de leur toxicité. Si l'on devait parler de confiance des zygènes, ce serait plutôt en leur capacité de dissuasion à être consommée.
La zygène de la bruyère (Zygaena fausta)
Il existe un nombre très important d'espèces de zygènes et surtout de variations au sein des taxons décrits.

En effet, la disposition et la taille des taches varient beaucoup au sein de certaines espèces. Cinq ou six espèces seulement sont plutôt communes.

Les chenilles des zygènes se ressemblent beaucoup et sont pratiquement impossibles à distinguer les unes des autres autrement que par la plante hôte sur laquelle on la découvre.
La zygène de la filipendule (Zygaena filipendulae)
Les variations de colorations chez les imagos d'une même espèce peuvent être aussi relativement importantes. Ainsi la zygène de la filipendule présente-t-elle des formes jaunes…

Cependant, les plantes fréquentées par les adultes sont de bonnes indications pour la détermination. La zygène de la filipendule s'observe presque toujours sur des centaurées et des scabieuses.
La zygène des prés (Zygaena trifolii)
Les zygènes sont plutôt rares dans l'ouest du Morbihan... Je devrais dire que j'en rencontre rarement, ce qui n'est pas loin d'être la même chose. La zygène des prés a été trouvée au Listoir (Landévant, 56) le 17 juin 2012.





Les zygènes : http://aramel.free.fr/INSECTES13bis-3.shtml




[ Corrélats : Hétérocères / ...]

Retour